Reims-OM: Rudi Garcia suspendu, Florian Thauvin aussi... Et Adil Rami s'en prend aux «méchants» de la LFP

FOOTBALL Plusieurs Marseillais seront privés de match à Reims, en raison d’une épidémie virale et de plusieurs sanctions disciplinaires

J.S.-M.

— 

Adil Rami en conférence de presse à Istra, le 4 juillet 2018.
Adil Rami en conférence de presse à Istra, le 4 juillet 2018. — David Vincent/AP/SIPA

« Oh, Thauvin, t’as pris trois matchs ? » Dans une story Instagram, le défenseur de l’OM Adil Rami chambre son coéquipier et s’en prend à la commission de discipline. Florian Thauvin a écopé de trois matchs de suspension dont un avec sursis pour un geste d’humeur sur le Lillois Youssouf Koné, ce dimanche, lors de la défaite de l’OM face à Lille (2-1). Il manquera OM-Bordeaux, qui se disputera mardi prochain, à huis clos.

Avant Reims-OM ce samedi (21 heures), Rudi Garcia dénonce « une injustice totale ». Une position victimaire que prend aussi Adil Rami, mais sur le ton de la blague. « Oh, Thauvin, qu’est-ce que t’as fait ? (…) Tu joues pas contre Bordeaux ? Tu te fais trop un kif ! (…) Allez, tiens bon. On les aura les méchants ! »

« Ça va pas bien à la LFP »

Sous-texte : les méchants sont les membres de la commission de discipline. « Ça va pas bien à la LFP », conclut Rami. Rudi Garcia, suspendu de banc pour deux matchs, a refusé de commenter cette décision : « Je préfère ne pas dire le fond de ma pensée, sinon, je vais vraiment être sanctionné pour quelque chose. »

En conférence de presse, ce jeudi, à la Commanderie, il avait l’air fatigué. Logique : une dizaine de membres du staff et de joueurs marseillais sont atteints par un virus, a-t-on appris ce jeudi.