FC Nantes: «Pas de sentiment, simplement du business!», le mail (cash) de McKay à Sala pour le convaincre de signer à Cardiff

FOOTBALL « L’Equipe » a publié l’intégralité du mail envoyé par Willie McKay, agent de joueur, à Emiliano Sala avant son transfert à Cardiff

A.L.G.

— 

Disparition d'Emiliano Sala: Les hommages des supporters.
Disparition d'Emiliano Sala: Les hommages des supporters. — 20 minutes - Slideshow

Dans son édition du jour, L'Equipe consacre une double page à Willie McKay, l’agent de joueurs qui a joué les intermédiaires dans le transfert d' Emiliano Sala du FC Nantes à Cardiff. En plus de raconter sa version des faits concernant les dessous du vol tragique entre Nantes et Cardiff, l’agent a livré le mail qu’il avait rédigé au joueur argentin pour le convaincre de rejoindre le club gallois. A la lecture de celui-ci, on perçoit un peu mieux les dessous – pas toujours très moraux – du marché des transferts.

« Emiliano, Je m’appelle Willie McKay. Nous ne sommes pas intéressés par tes affaires personnelles ; les finances, les vacances, le baby-sitting, ce n’est pas notre business. Nous faisons des transferts !, annonce-t-il sans détour. Nous avons approché Nantes, comme nous le faisons avec de nombreux joueurs dans d’autres clubs, pour obtenir le mandat de vente. Nous ne cherchons pas à doubler les agents des joueurs, certains sont très contents de travailler avec nous, d’autres deviennent très jaloux et protecteurs. Avec tout leur baratin, genre il est comme un frère pour moi, il est comme un fils… En réalité, si tu n’es pas footballeur, ces gens n’en ont rien à faire de toi. La vérité, c’est qu’il n’y a que l’argent qui les intéresse. Parce que c’est ce qui nous intéresse tous. C’est pour cela que nous aimons travailler avec des clubs ! Pas de sentiment, simplement du business ! »

L’agent fait monter la sauce avec West Ham et Everton

Avant de conclure, Willie McKay annonce à Sala qu’il est à l’origine des rumeurs faisant état de l’intérêt de clubs anglais, et ce dans le but de créer une sorte de buzz à son sujet : « D’après mon expérience, si tu n’essaies pas la Premier League maintenant, tu le regretteras. On a dit que tu ne voulais pas aller à Cardiff. C’est probablement de notre faute, c’est nous qui avons dit dans les médias que d’autres clubs étaient intéressés (West Ham, Everton, etc.), pour créer un intérêt autour de toi. C’est comme ça que nous procédons, et cela peut être mal compris par le joueur. Mais sans cela, la plupart des gens ne te connaîtraient pas, parce que personne ne suit la L1. »

Si cette lettre et les révélations qu’elle contient nous en apprennent un peu plus sur les méthodes utilisées par les agents en période de mercato, il faudrait cependant être bien naïf pour jouer les étonnés et dire qu’on ne connaissait pas les rouages de ce genre de dossier.