Sandro Rosell, ancien président du Barça, jugé pour «blanchiment d’argent»

FOOTBALL Le procès de Sandro Rosell est en lien avec une affaire de vente de droits télévisés de matchs de l’équipe du Brésil...

J-L. D.

— 

Le FC Barcelone n'a "aucun doute sur l'innocence" de l'international argentin Lionel Messi, soupçonné avec son père de fraude fiscale, a affirmé jeudi le président du club Sandro Rosell.
Le FC Barcelone n'a "aucun doute sur l'innocence" de l'international argentin Lionel Messi, soupçonné avec son père de fraude fiscale, a affirmé jeudi le président du club Sandro Rosell. — Lluis Gene AFP

« Se queda » en justice. L’ancien président du Barça, Sandro Rosell, va être jugé pour « blanchiment » dans une affaire de vente de droits télévisés de matchs de l’équipe du Brésil.

En détention provisoire depuis mai 2017, Rosell est accusé d’avoir blanchi de l’argent provenant de commissions illicites dérivées de la vente de droits de diffusion de matchs de la Seleçao par le tribunal chargé des grandes affaires de corruption. Selon le tribunal, près de 15 millions d’euros provenant de commissions illicites liées à la vente de ces droits télévisés sont arrivés sur des comptes en Espagne.

Mots-clés :