FC Nantes: Gourvennec toujours grand favori, mais Lopez Segù n'a pas dit son dernier mot

FOOTBALL Mardi, l'entretien entre la direction du FCN et l'ancien technicien des Girondins de Bordeaux s'est très bien passé...

David Phelippeau

— 

Jocelyn Gourvennec.
Jocelyn Gourvennec. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Jocelyn Gourvennec est le numéro 1 dans l’esprit du président Kita.
  • Le technicien Gerard Lopez Segù est aussi une alternative possible.

Chaque jour, un nouvel épisode du feuilleton du futur coach du FCN. Qui va donc remplacer Claudio Ranieri, qui n’a pas caché à la soirée partenaires (mardi soir, à la Beaujoire) qu’il ne serait plus à Nantes la saison prochaine et dont l’accord de rupture avec la direction nantaise pourrait être officialisé très vite ? Plusieurs pistes sont à l’étude, mais celle qui mène à Jocelyn Gourvennec est à ce jour la priorité du président Kita.

Gourvennec est favori

Mardi midi, Jocelyn Gourvennec (46 ans), sans club depuis son licenciement de Bordeaux en janvier dernier, a été reçu par la direction nantaise (Waldemar Kita et son fils Franck). C’était le grand favori avec l’entretien, il l’est encore davantage maintenant. Le rendez-vous s’est très bien déroulé.

En interne, un lobbying de quelques formateurs (et salariés) pousse pour le retour de Gourvennec, joueur au FCN de 1995 à 1998. L’ancien technicien guingampais jouit d’une excellente image à la Jonelière. Alors que la collaboration des deux hommes semblait impossible il y a quelques mois, elle est désormais plus que d’actualité. Le clan Gourvennec se serait déjà mis en quête d’un entraîneur des gardiens de but pour compléter le staff (Eric Blahic, adjoint, et Kevin Plantet, préparateur physique). Sauf retournement de situation, un accord pourrait être trouvé sous huit jours.

Lopez Segù piste sérieuse aussi...

Dans quelques heures, la direction du FC Nantes doit néanmoins rencontrer un autre candidat, dont le nom n’a pas filtré. Mais, ce rendez-vous sera honoré pour la forme, tant le dossier Gourvennec est prioritaire.

Pour trouver un successeur à Claudio Ranieri, Waldemar Kita avait coché plusieurs noms sur sa liste. Pour rappel, lundi après-midi, lui et son fils, Franck, ont reçu le technicien espagnol Gerard Lopez Segù, âgé de 39 ans. L’entretien s’est parfaitement déroulé. L’ancien milieu de terrain de Valence et de Monaco a séduit notamment par sa connaissance du FC Nantes (de l’effectif actuel et des jeunes professionnels), son ambition de jeu offensif (c’est un pur Barcelonais), son profil de formateur (il a eu en charge la réserve de Barcelone de 2015 à 2018), mais son manque d’expérience (il n’a jamais entraîné de club pro) a semblé être un handicap aux yeux des décideurs nantais. Cette piste ne serait toutefois pas enterrée.

L’entraîneur portugais Miguel Cardoso (45 ans) a, lui, déjà été vu. Ce dernier est en poste actuellement à Rio Ave, qui vient de finir à une très belle 5e place en D1 portugaise. Il possède un vrai profil de formateur avec une expérience de trois ans (2013-2016) au Shakhtar Donetsk. Il a aussi été coach adjoint dans plusieurs formations portugaises (Braga, Sporting CB, etc.). Ce dossier reste crédible en cas de d’échec avec Jocelyn Gourvennec.

Enfin, un autre candidat a émergé en début de semaine. C’est le journal L'Equipe qui l’évoquait mardi matin. Le nom de Patrick Vieira (41 ans), coach de New York City jusqu’en décembre prochain, aurait été soufflé au président Kita… par Youri Djorkaeff, qui selon toute vraisemblance devrait intégrer l’organigramme du FCN dans un rôle restant encore à définir (directeur sportif ?) comme révélé par 20 Minutes lundi. Le dossier serait très compliqué à finaliser. Et il n’est pas du tout certain que Patrick Vieira soit tenté par le projet nantais…

>> A lire aussi : Kita a vu Lopez Segù ce lundi et va recevoir Jocelyn Gourvennec mardi

>> A lire aussi : Waldemar Kita songe à Youri Djorkaeff pour un poste de directeur sportif