Guingamp-Bordeaux: Jocelyn Gourvennec panse ses plaies avant de repartir au combat

FOOTBALL L’ancien entraîneur des Girondins se ressource auprès de sa famille depuis son licenciement…

Clément Carpentier

— 

Jocelyn Gourvennec retrouve petit à petit le sourire.
Jocelyn Gourvennec retrouve petit à petit le sourire. — Nicolas Tucat / AFP
  • Les deux anciennes équipes de Jocelyn Gourvennec, Guingamp et Bordeaux, s’affrontent lors de la 31e journée de Ligue 1.
  • Depuis son licenciement, le Breton se fait discret et reprend des forces dans la région bordelaise.
  • Il pourrait être de retour sur un banc dès la saison prochaine.

Ce dimanche après-midi (15h), c'est le « Gourvennico » ! En effet, l’ombre de l'ex-entraîneur de Guingamp et des Girondins de Bordeaux planera sur le stade du Roudourou même si Jocelyn Gourvennec ne sera pas là pour voir évoluer ses deux anciennes équipes. Il préfère continuer de profiter de ses week-ends en famille dans la région bordelaise où il vit toujours en attendant la fin d’année scolaire de ses filles.

A part ça, c’est un peu silence radio pour Jocelyn Gourvennec. Depuis le 18 janvier, il n’a fait aucune apparition publique. Une vraie diète médiatique. Il indique simplement à 20 Minutes qu’il va bien et que c’est l’essentiel. Pour l’instant, il n’a pas prévu de s’exprimer. L’heure est clairement à la digestion. Digérer le premier limogeage de sa jeune carrière d’entraîneur.

Des premiers jours « très durs »

Si Jocelyn Gourvennec a tenu longtemps dans la tempête d’octobre à janvier, sa carapace a fini par se fissurer. Et comme tout coach, il a très mal vécu la décision des Girondins de l’écarter. Les premiers jours furent même « très durs » selon son entourage. Homme honnête et droit, il a notamment très peu apprécié certaines choses :

  • Même si sa direction l’a longtemps soutenue, certaines ont préféré sauver leur peau plutôt que de le soutenir jusqu’au bout
  • Le comportement de quelques joueurs notamment des Sud-Américains dans le vestiaire
  • Le timing de son licenciement alors qu’il sentait (enfin) que son équipe retrouvait de l’allant

>> A lire aussi : «C'est l'échec d'un club», le président bordelais Stéphane Martin revient sur un mois de janvier complètement fou

D’ailleurs, il avait sûrement raison sur ce dernier point. Après son départ, Bordeaux a enchaîné quatre victoires consécutives avant depuis, de retomber dans ses travers. Le problème semble être bien plus profond aux Girondins.

Il veut un projet avant tout

Mais comme tout bon Breton, Jocelyn Gourvennec est un combatif. Alors depuis deux mois, il se ressource auprès de sa famille et en voyageant. Peut-être en Italie, sa destination préférée. Reste à savoir quand il sera de retour sur un banc de touche ? Malgré l'échec bordelais, il jouit toujours d’une aussi bonne image dans le monde du football Ses proches rappellent aussi qu'il parle plusieurs langues. Un véritable atout qui lui ouvre les portes de l'étranger. 

Jocelyn Gourvennec pourrait très rapidement retrouver un banc en Ligue 1 ou à l'étranger.
Jocelyn Gourvennec pourrait très rapidement retrouver un banc en Ligue 1 ou à l'étranger. - Franck Fife / AFP

Selon France Football, il serait dans la short list de l’OGC Nice en cas de départ de Lucien Favre. « Il faut voir ce qu’ils proposent car les derniers entraîneurs ont eu le droit à Ben Arfa ou Balotelli. Pas sûr que ce soit la même chose avec le nouveau », relève un agent. Jocelyn Gourvennec est un homme de projet. Comme celui que les Girondins lui avaient proposé à l’été 2016. Il espère simplement que le prochain durera plus de 18 mois.