FC Nantes: Alors, qui maintenant pour succéder à Claudio Ranieri?

FOOTBALL Dans la coulisse, le président Kita s’active pour trouver un coach pour la saison prochaine…

David Phelippeau

— 

Qui occupera le banc nantais la saison prochaine?
Qui occupera le banc nantais la saison prochaine? — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
  • La direction du FCN et le clan Ranieri seraient proches d’un accord de séparation.
  • Le président Kita n’a pas attendu que cet accord soit acté pour se mettre en quête d’un nouveau coach.
  • L’option Jocelyn Gourvennec n’est pas à exclure.

Un éternel recommencement. Il y a un peu moins d’un an, Waldemar Kita cherchait un successeur à Sergio Conceição, parti de manière soudaine et inattendue au FC Porto. Aujourd’hui, le président nantais est encore en quête d’un nouvel entraîneur pour prendre la place sur le banc de Claudio Ranieri, qui est à coup sûr partant. Samedi soir, après le joli succès (0-2) des Nantais à Angers, l’Italien n’a pas modifié son discours d’un iota quand des confrères lui ont demandé si la réception de Strasbourg, samedi prochain, serait son ultime match à Nantes. « J’ai encore une année de contrat… » Pourtant, les deux parties (direction du FCN et avocats de Ranieri) seraient très proches d’un accord (financier) de séparation.

En coulisse, le président Kita, qui lui aussi pour la forme affirme vouloir poursuivre avec le Mister dans les médias (« Moi, je souhaite qu’il reste, car je pense qu’on a commencé un travail et qu’il faut le continuer », déclarait-il à L’Equipe début mai), n’a pas attendu l’officialisation de cette rupture avec Ranieri pour prendre quelques contacts avec des coachs potentiels. Les agents ne se sont pas abstenus non plus de lui proposer une flopée de noms.

Kita a songé à Klinsmann et pense toujours à Gourvennec

Séduit par ses cinq mois passés en 2017 avec Sergio Conceição, Waldemar Kita a dressé un portrait-robot du successeur de Ranieri, qui ressemble comme deux gouttes d’eau au Portugais : un coach jeune (quadragénaire voire jeune quinquagénaire), disposant d’un bon réseau pour le recrutement, ayant une appétence pour la formation et prônant un jeu offensif. Le président nantais a regretté cette saison que Ranieri ne porte pas plus d’intérêt aux jeunes de la Jonelière et a déploré le manque d’ambition offensive des Canaris. Kita souhaiterait s’inscrire sur la durée avec le futur technicien nantais.

Mais, il ne faut non plus exclure que le président nantais s’écarte de sa ligne de conduite en tentant de recruter un « nom ». Celui de l’Allemand Jürgen Klinsmann (53 ans), ancien sélectionneur de l’Allemagne (2004-2006) et des Etats-Unis (2011-2016) et coach éphémère du Bayern Munich (2008-2009), aurait été un temps évoqué, mais vite abandonné…

Depuis plusieurs semaines, c’est surtout le nom de Jocelyn Gourvennec qui revient avec insistance. Licencié des Girondins de Bordeaux en janvier dernier et donc sans club, l’ancien milieu de terrain des Canaris (1995-1998) ne serait pas opposé à une collaboration avec le président Kita. La réciproque est aussi valable. Jocelyn Gourvennec (46 ans) pourrait présenter son projet sportif sous peu. Contacté par 20 Minutes ce dimanche, ce dernier n’a pas répondu.

D’autres techniciens (étrangers) pourraient être reçus assez vite par le président du FCN.

>> A lire aussi : FC Nantes: Absence de Ranieri aux 75 ans du club? Le coach nantais donne une version surréaliste

>> A lire aussi : Bordeaux: Jocelyn Gourvennec «ne peut pas» regarder les matchs des Girondins