Dunkerque: Ils se prennent pour Neymar et Cavani et se battent pour tirer un penalty

FOOTBALL Deux footballeurs de Dunkerque en sont venus aux mains pour tirer un penalty, alors que les consignes de l’entraîneur étaient claires…

G.D.

— 

Illustration d'un penalty.
Illustration d'un penalty. — R. De Luca / SIPA

Cavani et Neymar font des émules. Les footballeurs du PSG ont inspiré leurs homologues de Dunkerque en National (3e division), samedi, lors d’une rencontre de championnat face au leader Rodez. Alors qu’un penalty venait d’être sifflé pour leur équipe, deux joueurs Dunkerquois en sont venus aux mains pour le tirer, raconte La Voix du Nord.

Devant les caméras de Foot +

La scène se passe devant les caméras de Foot +. Peu après la demi-heure de jeu, l’arbitre accorde un penalty à Dunkerque, menée 0-1. Marc Fachan, préposé au tir des penalties sur ce match, s’avance pour récupérer le ballon afin de tenter d’égaliser. Or, son équipier, Cédric Tuta, refuse de lui céder le précieux cuir.

>> A lire aussi : Le ton est monté dans les vestiaires entre Neymar et Cavani qui parle «de choses montées en épingle»

Il faut savoir que les deux joueurs ont déjà raté chacun leur penalty cette saison. Ce qui ne les empêche pas de se chamailler et de se repousser comme des gamins. Fachan donne même un coup de pied dans le ballon pour empêcher Tuta de shooter.

« On passe pour des guignols »

Finalement, ce dernier parviendra à marquer le but sous les sifflets des spectateurs qui apprécient difficilement cette scène surréaliste. Par ailleurs, on a rarement vu un but aussi peu célébré par les joueurs.

Au final, les Nordistes ont perdu 3-1. Plus que la défaite, c’est le comportement de son joueur, Cédric Tuta, qui exaspère Didier Santini, l’entraîneur de Dunkerque : « On passe pour des guignols avec des attitudes pareilles ». Bof, guère plus que le PSG ou encore Saint-Etienne qui avait eu aussi son « penaltygate » avec Dabo et Hamouma.