Neymar-Cavani: Le ton est monté dans les vestiaires, Cavani parle «de choses montées en épingle»

FOOTBALL Les deux attaquants du PSG ont failli s’expliquer pour de bon, après la victoire face à Lyon…

N.C. avec AFP

— 

Edinson Cavani et Neymar ont eu des mots sur le terrain lors de PSG-Lyon, le 19 septembre 2017 au Parc des Princes.
Edinson Cavani et Neymar ont eu des mots sur le terrain lors de PSG-Lyon, le 19 septembre 2017 au Parc des Princes. — JOHN SPENCER/SIPA

Ça a failli partir en sucette, quand même. Dans son édition de mardi, le journal L’Equipe raconte le retour aux vestiaires des Parisiens après la victoire face à Lyon, dimanche (2-0). Arrivé le premier, Edinson Cavani est tombé sur Neymar dès qu’il a vu ce dernier débarquer. « Il lui a fait savoir en espagnol qu’il n’avait pas apprécié son attitude sur le penalty », écrit le quotidien.

Le Brésilien l’a envoyé bouler, Cavani s’est alors levé et il a fallu que des coéquipiers (Marquinhos et Thiago Silva) se dressent entre eux pour éviter que ça ne dégénère pour de bon. L’Uruguayen est alors parti à la douche, et la tension est ensuite redescendue d’un cran.

« Ce sont des choses normales qui arrivent dans le football »

Lundi dans la soirée, le numéro 9 parisien est revenu sur cet épisode dans l’émission « Gol de Medianoche » (« Le but de minuit »), sur la radio uruguayenne Radio Universal. Il a nié tout problème profond avec son équipier. « Ce sont des choses montées en épingle. Je ne sais pas pourquoi on a créé toutes ces histoires. La vérité, c’est que ce sont des choses normales, qui arrivent dans le football », a-t-il déclaré.

« J’en ai entendu parler en discutant avec mon frère, que les gens disent que Cavani ne laisse pas tirer les penalties ou qu’il y a un problème avec Neymar. La vérité, c’est qu’il n’y a aucun problème, a-t-il ajouté. Il vient d’arriver. Il va sûrement se faire voir de plus en plus. Nous, comme je l’ai dit depuis le début, on a toute la bonne volonté pour qu’il puisse s’adapter au mieux. » Il y a encore quelques petits détails à régler, apparemment.