Coupe du monde 2022 : La Belgique et l'Allemagne rentrent déjà à la maison, le Japon et le Maroc séduisent... Revivez la journée de jeudi avec nous

FOOTBALL Revivez avec nous cette riche de jeudi. Marquée par les éliminations de la Belgique et de l'Allemagne mais aussi par des épatantes équipes du Maroc et du Japon

Nicolas Camus
— 
Les joueurs belges au sol et en pleine désillusion : les Diables rouges sont éliminés.
Les joueurs belges au sol et en pleine désillusion : les Diables rouges sont éliminés. — OZAN KOSE

L’ESSENTIEL :

  • Les groupes E et F ont touché à leur fin ce jeudi. Avec de grosses surprises : deux favoris sont passés à la trappe. La Belgique regardera les huitièmes à la télé, comme l'Allemagne. Incroyable.
  • Dans la foulée de l'élimination belge, le sélectionneur espagnol des Diables rouges a annoncé sa démission.
  • Deux nouvelles affiches des huitièmes de finale sont désormais connues. Le Maroc affrontera l'Espagne dans la partie de tableau de la France ; la Croatie sera opposée au Maroc de l'autre côté.
  • Toutes les rencontres de ce jeudi sont à revivre en direct sur notre site.









23h00 : Allez, il est l'heure de se quitter les amis ! Bonne nuit à tous, on se retrouve demain, vendredi, pour une nouvelle journée de Coupe du monde. Merci de nous avoir suivis et à très vite !
22h50 : Soirée agitée !




22h40 : « Une catastrophe absolue » pour l’Allemagne

Thomas Muller ne s’est pas caché derrière son petit doigt au moment de commenter la piteuse sortie de la Mannschaft avant les huitièmes de finale. « C’est une catastrophe absolue. Ça fait incroyablement mal, parce que notre résultat aurait pu suffire. On a un sentiment d’impuissance », a déclaré l'attaquant allemand.

22h30 : Le tableau final, qui commence à se remplir


Le tableau final du Mondial.
Le tableau final du Mondial. - SofaScore


22h25 : « Il fallait mettre plus de rythme », lance Pedri

Au micro de BeIN Sports, le milieu espagnol du Barça a regretté que son équipe ait perdu sa dynamique de la première période, face au Japon (1-2). Elle s'est faite trimballer en deuxième... « Il fallait mettre plus de rythme », a déclaré Pedri en se projettant sur le 8es de finale, mardi contre le Maroc. « Il y aura beaucoup d'intensité dans ce match »

22h15 : Sale journée pour la Belgique... Qui ne peut pas remercier Lukaku

L'attaquant de l'Inter a raté une énorme occas'. Mais quand on vous dit énorme, c'est même pire... Un de nos deux envoyés spéciaux, William, était au stade et vous raconte tout ça...


22h00 : INCROYABLE ! L'Allemagne éliminée

Ca sentait mauvais depuis la défaite en ouverture contre le Japon (1-2), c'est désormais officiel : la Mannschaft est éliminée de ce Mondial. La victoire contre le Costa Rica (4-2) ne change rien puisque le Japon a gagné dans le même temps contre l'Espagne (2-1). 

21h51 : 4-2 pour la Mannschaft mais ça ne sert toujours à rien...

Tant que le Japon mène contre l'Espagne (2-1), les Allemands restent à la porte des huitièmes de finale

21h42 : L'Allemagne passe devant (3-2) mais ça ne change rien

Sauf si l'Espagne marque un but alors qu'elle est menée 2-1 par le Japon. Alors la Roja passera en tête et la Mannschaft deuxième.

21h40 : Si les scores restent comme ça...

Si le Japon bat l'Espagne 2-1 et que le Costa Rica - Allemagne se finit à 2-2, ça donnerait en huitièmes :

- Japon - Croatie 

- Maroc - Espagne (dans la partie de tableau des Bleus)

21h31 : L'Allemagne recolle mais est toujours éliminée, plus l'Espagne

Havertz permet à la Mannschaft de revenir à 2-2 contre le Costa Rica... Ce qui veut dire que l'Espagne n'est plus éliminée à ce moment-là de la soirée

21h28 : Et 2-1 pour le Costa Rica !!!! L'Espagne et l'Allemagne éliminées ?

Scenario incroyable ce soir. Le Costa vient de marquer et mène. Donc l'Espagne est virtuellement éliminée, comme l'Allemagne. Quelle soirée !

21h25 : Le retour du seum belge ?

Les Belges ont du mal à digérer leur élimination. Et comme en 2018, ils sont quelques uns à être mauvais perdants. Comme le sélectionneur espagnol Roberto Martinez (qui a annoncé sa démission par ailleurs). « On avait une meilleure équipe que la Croatie sur ce match. On a mieux joué selon moi. Je pense qu'on aurait vu la vraie Belgique si on avait poursuivi », a-t-il notamment lancé.

21h15 : Rien ne va plus pour la Mannschaft

Le champion du monde 2014 est au bord de l'élimination. Le Costa Rica vient d'égaliser grâce à Tejeda. Et sur l'autre pelouse, le Japon mène...

21h10 : La folie japonaise !

Les Samouraïs blue ont inscrit deux buts en trois minutes pour renverser l'Espagne (2-1). Conséquence, ils passent en tête du groupe et... l'Allemagne est virtuellement eliminée !

20h47 : Mi-temps sur les deux pelouses

Avec le même score de chaque côté : 1-0. Pour L'Espagne face au Japon et l'Allemagne contre le Costa Rica. La Roja et la Mannschaft sont virtuellement qualifiées en huitièmes.

20h20 : L'Allemagne et l'Espagne mènent déjà 1-0 !

La Mannschaft et la Roja n'ont pas traîné. A peine le premier quart d'heure joué, les deux équipes européennes ont déjà ouvert le score. Les deux sont, à ce moment de la soirée, virtuellement qualifiées.

20h15 : Neuer gardien le plus capé en Mondial

Titularisé dans le but de la Mannschaft ce jeudi soir contre le Costa Rica, Manuel Neuer a écrit une page d’histoire de la Coupe du monde. Il est devenu, à 36 ans, le gardien de but le plus capé du Mondial, avec 19 matchs à son compteur. Il dépasse l’Allemand Sepp Maier, champion du monde à domicile en 1974, et le Brésilien Claudio Taffarel, sacré avec la Seleçao en 1994 aux Etats-Unis, qui se sont tous les deux arrêtés à 18 matchs.

20h05 : « Si je dois jouer du tambour... »

Le vétéran Dani Alves est bouillant avant le match contre le Cameroun demain, où il pourrait avoir sa chance. La «Seleçao» étant qualifiée, le sélectionneur Tite va faire largement tourner et certainement donner le brassard à l'ancien du Barça (et du PSG). « Je vis mes meilleurs moments avec la Seleçao, ce que je fais depuis 2003 où j'ai été membre de l'équipe pour la première fois », a-t-il notamment déclaré, un pu spécialiste des bons mots. Comme ceux-ci : « si je dois jouer du tambour pour encourager, je serai le meilleur joueur de tambour, je ferai ce qui est bon pour l'équipe. »

19h50 : C’est l’heure de vérité dans le groupe E

Faites votre choix ou bien ouvrez deux onglets. Même trois avec ce live général.




19h32 : Ah ben si, je reparle du Canada finalement avec ce tweet du Premier ministre Justin Trudeau

Ce n’est pas une « saison » mais c’est l’intention qui compte.




19h27 : Un petit point sur le Canada, dont on ne parlera plus avant un bon moment

Le sélectionneur anglais John Herdman s’est exprimé sur le parcours des Nord-Américains, éliminés après trois défaites : « En tant que nation du football, on peut être fier de nos prestations. Le monde va maintenant parler en bien du Canada. On a répondu présent dans tous les matchs. On a été offensif et courageux. C’est une part essentielle de l’ADN qu’on veut montrer. » Zéro point quand même, même s’il y a eu de bons passages.

18h55 : « Je dis au revoir à l’équipe nationale, et c’est plein d’émotion comme vous pouvez l’imaginer », a déclaré Roberto Martinez en conférence de presse.

L’Espagnol avait pris la Belgique en mains en 2016 et l’avait amenée notamment en demi-finale du Mondial 2018.

18h43 : Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, annonce sa démission après l’élimination des Diables Rouges
18h05 : La réaction de Walid Regragui, l’entraîneur du Maroc qualifié pour les 8es de finale de la Coupe du monde, après le succès sur le Canada (2-1)

Sur beIN Sport : « On a souffert aujourd’hui, beaucoup de fatigue, de joueurs blessés. Il y avait aussi cette pression de rentrer dans l’Histoire en 2e mi-temps. Deux victoires et 7 points, je crois qu’aucun pays africain ne l’avait fait. On avait à cœur de montrer que l’Afrique était là. Il y a des bons joueurs et des bons entraîneurs en Afrique. »

18h02 : TF1 l’a vraiment très mauvaise après le bug d’hier soir



17h53 : LA BELGIQUE ELIMINEE !!! LE MAROC ET LA CROATIE SONT EN 8ES DE FINALE !

Entré à la mi-temps, Lukaku a vendangé trois ou quatre occasions énormes contre la Croatie (0-0). Les finalistes de la Coupe du monde 2018 terminent deuxièmes de ce groupe F, derrière le Maroc, qui a battu le Canada (2-1).

17h46 : Rigobert Song ou la méthode Coué

Le Cameroun n’a pas du tout son destin en mains mais il doit commencer par battre un Brésil déjà qualifié, vendredi, pour espérer atteindre les 8es de finale. Et forcément, pour se rassurer, on s’appuie souvent sur le passé. C’est ce qu’a fait Rigobert Song ce jeudi en conférence de presse. « On l’a déjà fait et on peut le refaire », a lancé le sélectionneur des Lions indomptables, en s’appuyant sur les victoires aux Jeux olympiques 2000 (2-1) et à la Coupe des Confédérations 2003 (1-0). Oui, ça commence à dater.

17h41 : La magie d'Internet, qui fait passer un stade argentin pour une enceinte qatarienne

Mais on ne nous la fait pas.



17h20 : Des nouvelles de l'entraînement des Bleus

Je vous livre ça tel qu'on l'a reçu sur le groupe des suiveurs de l'équipe de France > 

Les 10 titulaires contre la Tunisie ont effectué un décrassage à la carte. Vélo ou léger footing avec le préparateur physique Cyril Moine puis étirements et soins avec les kinés.

Marcus Thuram, qui n'avait pas pu jouer hier, a effectué le footing avec ceux qui avaient joué la veille puis des courses à haute intensité avec Cyril Moine.

Les trois gardiens ont travaillé avec Franck Raviot puis Alphonse Aréola et Hugo Lloris ont rejoint les 10 joueurs qui avaient peu ou pas joué pour un jeu réduit très rythmé et très disputé. Ces dix joueurs avaient auparavant effectué un échauffement et des exercices techniques, le tout avec le ballon, sous la conduite de Guy Stéphan. La séance s'est terminée par des frappes et des étirements.

16h46 : 0-0 à la pause entre la Belgique et la Croatie, alors que le Maroc mène 2-1. Pour l'instant, Marco et Croatie en 8e de finale.
16h29 : TF1 compte également envoyer un courrier à la FIFA

Ce sont nos confrères du Parisien qui nous l'apprennent. Comme on peut se l'imaginer, le couac d'hier à la fin de France-Tunisie a rendu « dingue » à tous les étages de la chaîne. La direction préparait ce matin une lettre pour dénoncer « un dysfonctionnement et déplorer un préjudice pour ses téléspectateurs et pour son image de marque », peut-on lire sur le site du journal. TF1 promet aussi de « tirer les conclusions » de ce fail et de faire « plus attention » lors des prochains matchs. 

16h08 : Ça n'a pas traîné pour le Maroc, qui a déjà ouvert le score contre le Canada. Les Marocains sont premiers pour l'instant !
15h58 : C'est l'heure du dénouement dans ce passionnant groupe F !

Pour suivre Belgique-Croatie, c'est par ici. Pour Maroc-Canada, c'est par là. Faites vos jeux. 

15h40 : Haha, voilà un point de vue sensé sur la question
Ti
Tigroo7
Je pense que les enjeux sur MPP sont autrement plus important que le contexte géo politique entre la Tunisie et la France.(Je passerai 2ème au lieu de 12eme au classement)
15h25 : Finito pour la conf, c'est parfait on va pouvoir aller se faire un petit café.
15h22 : On terminera sur une info de la plus haute importance > « Ousmane a peur des chats »

Apparemment il y a pas mal de chats qui se baladent au camp de base, et Dembélé est pas trop fan. Et ça fait bien marrer tout le monde.

15h18 : Ce que les Bleus peuvent retenir du premier tour

« La force collective. On est vraiment bien ensemble, on se donne des conseils, mêmes les jeunes envers les plus anciens. Le feeling est bon, ça doit nous aider. C'est ça l’enseignement du premier tour. »

15h15 : Surprenant le haut niveau international ?

« Il y a beaucoup d’intensité, ça change du championnat en club, ça joue plus vite, il y a moins de contrôles ratés, et il faut toujours rester concentrés. On est tous à l’aise techniquement à ce niveau, ça se joue sur la concentration. »

15h12 : Qu'est-ce qu'il appris pour l'instant sur lui dans cette Coupe du monde?

« Je suis encore jeune, c'est ma troisième saison chez les pros donc je suis toujours en apprentissage. J’apprends avec Olivier, avec Kylian. Ils me parlent, me donnent des conseils, sur comment garder son sang-froid devant le but, garder le ballon dos au but, les appels… j’ai des choses à travailler. »

Est-ce que Mbappé fait partie des leaders pour la jeune génération comme toi ? « Oui, ça fait un moment qu’il est là donc oui. »

15h09 : La petite question contractuelle sur Lewandowski

« En tant qu’attaquant oui il est inspirant, a toujours marqué beaucoup, vrai finisseur, qui tient bien le ballon. Grand mais à l’aise avec ses pieds. Il faudra le surveiller de près. » 

15h07 : Au tour de Kolo Muani maintenant. Lancé sur le match d'hier >

« On est passés à côté de ce match, mais c’est bien qu’on l’ait joué pour qu’on se rende compte à quel point le niveau en coupe du monde est élevé. »

14h59 : C'est à peu près tout pour le King, qui a quand même eu cette phrase : « Le statut de favori ne donne pas un but d’avance. » Je vous laisse avec ça.
14h54 : Des choses références dans les matchs de poule avant d'aborder les 8e ?

« Dans les deux premiers matchs il y a eu du très bon, on est bien revenus contre l'Australie après avoir été mené, et contre le Danemark on a mieux contrôlé. On a montré de la force de caractère en tout cas, et ça nous servira. »

14h51 : Frustré d'avoir commencé un match avec autant de remplaçants ? Contexte pas facile...

« On ne peut pas être frustré de commencer un match de Coupe du monde. J'étais très heureux de jouer ce match. Tout le monde veut jouer, veut commencer. Ça reste une chance pour nous de vivre ce genre d'expérience. »

14h48 : On commence avec le King'. Forcément, il est interrogé sur Lewandowski.

Comment le prendre? « Le mieux c'est qu'il n'ait pas la balle. Comme je l'ai dit, c'est un très grand joueur mais on ne pas être focliaser sur lui parce qu'il dépend du jeu qu'il y a derrière lui. Il joue en pointe, il faut qu'on les empêche de jouer avant de l'atteindre. »

14h45 : C'est l'heure de la conf des Bleus ! Coman et Kolo Muani aujourd'hui
14h26 : Du côté des joueurs et du sélectionneur ghanéen, on n'a pas voulu en rajouter

Pour terminer sur le sujet, je vous mets aussi les déclas du capitaine André Ayew et du sélectionneur. « Tout le monde s'est senti mal (en 2010), mais moi, je veux juste passer à l'étape suivante, a dit Dédé. Je ne regarde pas en arrière, je ne veux pas me focaliser sur le passé. »

Mêm esprit chez Otto Addo: « Ce sera une approche différente contre une équipe difficile. On devra être au mieux pour espérer les battre, mais j'ai confiance. Cet incident remonte à longtemps, et on ne doit pas forcément y penser en terme de revanche. »

14h22 : « Je ne vais pas m'excuser aujourd'hui », Suarez reparle de sa fameuse main contre le Ghana

Et oui, demain ce sont les grandes retrouvailles entre l'Uruguay et le Ghana, 12 ans après le quart de finale qu'aurait remporté les Ghanéens si Luis Suarez n'avait pas arrêté le ballon de la main - et que Gyan n'avait pas raté le péno qui avait suivi. 

L'attaquant uruguayen, 35 aujourd'hui, a évidemment été interrogé là-dessus en conf de presse tout à l'heure. Désolé les Ghanées, mais ce n'est toujours pas l'heure des excuses : « Je ne vais pas m'excuser aujourd'hui d'avoir pris le ballon de la main (ce jour-là), et puis c'est le joueur ghanéen qui avait raté le penalty, pas moi. Vous ne pouvez pas sans cesse ressasser », a répondu l'ancien attaquant du Barça. 

Ce n'est pas vraiment comme ça qu'on voit les choses au Ghana, si on se fie aux témoignages rapportés par l'AFP: « Nous n'avons jamais pardonné à Suarez », « on s'en souvient tous », « je n'ai pas aimé ce jour »... Voilà ce qu'on pense encore au pays. 

14h10 : Allez encore un petit papier de la maison sur cette histoire de but refusé à Griezmann. On a pu évoquer le sujet avec un arbitre vidéo de L1, et lui nous dit que l'arbitre de Tunisie-France n'a pas forcément tort



12h51 : Au fait, ça va bientôt être l'heure de retrouver Platoche sur notre émission Twitch. N'hésitez pas à aller voir Quentin et Nicolas traiter des dossiers les plus chauds du Mondial



Alors j'espère quand même que les Tunisiens ne rompraient pas les rapports diplomatiques pour si peu. Pour moi c'est important, parce que si l'erreur est aussi grave qu'on ne l'explique, la Fifa peut pas laisser passer ça, et peu importe si le but ne change rien
le
lecteur_5da9c53d6d6a1
Il faut voir plus loin que le bout de son nez .Cette réclamation risque d’envenimer les rapports Tunisie France si toutefois le but était accepté après enquête.Le monde géopolitique est suffisamment en crise en ce moment, inutile de rajouter de l’huile sur le feu .In fine le France est quand même qualifiée alors …Reston zen !!
12h15 : AHah ça trolle sévèrement szczesny qui a déclaré hier soir en rigolant que la meilleure façon se stopper Mbappé, c'était lui-même. C'est vrai que le gardien polonais a pris un but légendaire de Mbappé pas plus tard que le mois dernier




11h27 : Est-ce que vous avez pu jeter un oeil à cette interview maison de Claude Puel ou pas encore ? C'est le moment, parce que l'avis de l'ancien coach des Verts est toujours pertinent



10h52 : L'Angleterre perd aussi un joueur

Il s'agit du défenseur Ben White, qui a quitté le camp de base d'al-Wakrah où s'entraîne sa sélection. Il ne disputera pas le reste de la compétition « pour raisons personnelles », a annoncé sans donner plus de précision sa fédération, qui « demande que l'on respecte sa vie privée ». 

10h26 : Dusan Vlahovic obligé de démentir des rumeurs de coucherie

Sans transition, on passe à une histoire assez extraordinaire qui secoue actuellement la sélection serbe. Selon des médias du pays, relayés (évidemment) par le Daily Mail, l'explication au fait que Dusan Vlahovic soit remplaçant depuis le début de la Coupe du monde serait en fait une histoire de coucherie. L'attaquant de la Juve aurait eu une liaison avec la femme d'un coéquipier, en l'occurrence la femme de Pedrag Rajkovic, le gardien remplaçant (ancien de Reims). 

Présent en conf de presse hier, Vlahovic en a profité pour remettre les choses en ordre: « Je suis désolé de devoir commencer la conférence de presse de cette façon, mais je dois en parler car c'est mon nom qui est évoqué. Cette histoire est totalement absurde. Ces gens s'ennuient et n'ont rien de mieux à faire parce qu'ils sont frustrés ou en colère. Ils travaillent contre l'intérêt national. Nous sommes plus unis que jamais et l'ambiance dans l'équipe n'a jamais été aussi bonne. Ces histoires sont ridicules, je veux juste protéger mon nom et mon intégrité, donc j'engagerai des poursuites judiciaires si nécessaire. »

10h16 : Hop hop hop, alerte papier maison qui vient de sortir du four. Stéphanie Frappart va devenir ce soir la première femme à arbitrer un match de Coupe du monde chez les messieurs, ça valait bien un zoom sur son parcours. Avec tout plein de témoignages de gens qui la connaissent bien dedans.



10h09 : Tata Martino fait ses adieux au Mexique

L'avenir du sélectionneur argentin du Mexique dépendait d'une qualification ou non en 8e de finale. Après la victoire insuffisante de son équipe hier soir, l'ancien coach du Barça a annoncé lui-même que l'aventure était terminée. « Je suis le principal responsable de la frustration et de cette déception que nous subissons. C'est une source de tristesse mais j'endosse toute la responsabilité de cet échec. Mon contrat expire avec le coup de sifflet final, il n'y a plus rien d'autre à faire », a-t-il déclaré. Il était en poste depuis 2019. 

10h03 : Coupe du monde terminée pour Nuno Mendes

On vous parlait hier de l'inquiétude au Portugal au sujet de son latéral gauche. Elle était plus que justifiée. Les résultats de ses examens sont tombés et le joueur du PSG doit finalement observer 8 semaines d'arrêt à cause d'une déchirure musculaire totale à une cuisse, indiquent les confères du Parisien. Mondial terminé, évidemment, et bien plus encore puisqu'il va devoir cravacher pour revenir dans le coup avant le 8e de finale de Ligue des champions du club parisien. Le match aller face au Bayern est prévu le 14 février.

09h52 : Ca fait beaucoup de monde qui a cru au 1-1




09h36 : Emoji cœur brisé...




09h33 : Les Belges en mode commando en tout cas

C'est Eden Hazard qui le dit > « On s'est dit des choses - des bonnes, des moins bonnes, peut-être certaines choses qui n'ont pas plu -, mais on a parlé. Vu ce qui s'est dit lundi dans la petite réunion, je pense qu'on va avoir onze guerriers. Même pas onze guerriers en fait mais 26 guerriers, même ceux qui ne jouent pas. » 

09h26 : Et à 20 heures...

La fin du groupe E ! Ca s'annonce assez fou puisque les quatre équipes peuvent encore passer. 

1 - Espagne / 4 points

2 - Japon / 3 points

3 - Costa Rica / 3 points

4 - Allemagne / 1 point

Les Allemands partent de loin mais contre le Costa Rica ça peut le faire, avec en plus Sané qui revient en forme. L'Espagne peut se contenter du nul contre le Japon de son côté (mais ce n'est pas dans les plans de Luis Enrique a priori).

09h23 : Et les matchs du jour alors ?

On y vient on y vient. A 16 heures, dénouement du groupe F avec Croatie-Belgique et Canada-Maroc. Pour l'instant au classement ça donne ça : 

1 - Croatie / 4 points

2 - Maroc / 3 points

3 - Belgique / 3 points

4 - Canada / 0 point

Le Maroc en position de force, il lui suffit d'un match nul contre une équipe qui n'a plus rien à jouer pour être sûr de voir les 8es de finale. En revanche, c'est victoire obligatoire pour les Belges, dans un contexte sacrément explosif. Curieux de voir s'ils vont réussir à se sortir de la panade dans laquelle ils pataugent depuis le début de ce Mondial. 

09h17 : Si vous n'avez pas suivi tout ça, on vous résume le micmac par ici



09h15 : Le (court) communiqué de la chaîne. Nous on a préféré les excuses en direct de Grégoire Margotton, le pauvre on l'a senti vraiment mal.

(Juste une petite rectification > « pour laisser place à la pub »)



09h13 : TF1 prend cher depuis hier soir

Evidemment, le lancement de la pub dans la seconde qui a suivi le coup de sifflet final a fait beaucoup causer (et rigoler). La chaîne s'est expliquée et excusée mais clairement ça la fout mal. 




09h01 : Parce qu'ils le méritent bien, je vous mets les réactions du héros australien Matthew Leckie (auteur du but de la qualif) et de son sélectionneur. Les Soccerros sont en 8e de finale pour la deuxième fois de leur histoire seulement, après 2006.

Matthew Leckie: «C'est tellement d'émotions. On veut rêver en grand et on avait dit quand nous sommes arrivés que nous voulions passer le premier tour. Maintenant, c'est fait. Il y a maintenant un match de plus. Le plus important est d'être prêts. Sur cette action (du but), on a récupéré le ballon et je suis parti sur la gauche, j'ai frappé et j'ai vu le ballon rentrer. Cela montre quelle équipe nous sommes, ceux qui démarrent comme ceux qui entrent en jeu, ou même ceux qui ne jouent pas. Jouer une Coupe du monde, c'était un rêve quand j'étais jeune. On espère être une inspiration pour les jeunes.»

Graham Arnold: «Je suis si fier des joueurs, de l'engagement, de leur combat. Ce que je leur ai dit? Pas de réseaux sociaux jusqu'à quatre ou cinq heures du matin, je sais que le plus important maintenant est de récupérer, de dormir, être sûr d'être prêts pour le prochain match. Je suis si fier qu'on ait réussi à mettre des sourires sur le visage des gens, c'est la toute première fois qu'une équipe d'Australie gagne deux matches de suite en Coupe du monde. On parle peut-être d'une nouvelle génération dorée. Je suis vraiment fier.»

08h55 : Messi bat un record de Maradona

Le capitaine de l'Albiceleste est devenu hier le joueur argentin à avoir disputé le plus de matchs de Coupe du monde, avec 22 apparitions. 

« Je l’ai appris récemment, je ne le savais pas. C’est un bonheur de pouvoir continuer à atteindre ce genre de records. Je crois que Diego serait super heureux pour moi, parce qu’il m’a toujours témoigné beaucoup d’affection, il était toujours content quand les choses marchaient bien pour moi », a réagi le joueur du PSG. 

Et sinon, sur le match, Leo était très satisfait, malgré son péno raté. « J’étais vraiment frustré, parce que je savais qu’un but pouvait changer tout le match, qu’il te fait jouer d’une autre manière... Mais je crois qu’à partir de ce moment, l’équipe en est ressortie plus forte. Je crois qu’on a fait un gros match, du beau jeu. Après le premier but, tout est allé dans notre sens. On a recommencé à faire ce qu’on a fait pendant tant de temps et ce que l’on cherchait à faire depuis le début du Mondial, mais qu’on n’avait pas pu concrétiser pour diverses raisons. Mais avoir pu le faire aujourd’hui, ça donne confiance pour la suite »

08h41 : « On a fait un changement car il était en danger. On savait qu’il y avait seulement deux ou trois cartons de différence, c’était risqué. »

Je vous parlais tout à l'heure du scenario foufou dans le dernier quart d'heure des deux matchs du groupe C, avec les comptes d'apothicaire sur le nombre de cartons pour savoir qui était deuxième, tout ça... William vous fait revivre ça depuis les entrailles du 974 Stadium, où avait lieu le match Pologne-Argentine. Avec un paint absolument horrible comme on les aime inspiré des « Chiffres et des lettres » en illustration. Je vous laisse découvrir ça. 



08h35 : Szczesny lance le match contre Mbappé

Le gardien polonais est monstrueux depuis le début du tournoi, avec déjà deux pénos stoppés, dont celui de Messi hier soir. Il est en confiance et le fait savoir, avant de défier Mbappé dimanche. « Ils sont largement favoris, c’est l’une des meilleurs équipes du monde, mais on fera de notre mieux pour essayer de passer ce tour, a-t-il assuré en conf de presse. La clé pour stopper Mbappé ? Moi ! »

08h29 : Marrante cette vidéo où on voit comment une place s'est remplie pour suivre le match, a vibré puis s'est vidée petit à petit. Quatre heures résumée en soixante secondes.




08h26 : L'ENORME teuf en Australie

On en a moins parlé du coup, mais quelle perf de l'Australie hier, qui a été battre le Danemark pour arracher sa place en 8e. C'était 3h30 du mat' là-bas mais on a fêté ça comme il se devait je peux vous dire. 




08h21 : « Un gros challenge », selon Lewandowski

Le capitaine polonais sait que ce 8e de finale s'annonce coton pour son équipe. 

« Oui, c'est un gros challenge pour nous. On sait quel genre de joueurs ils ont, mais on doit en profiter, essayer de faire de notre mieux, se battre. On sait que la France est championne du monde en titre, et qu'ils peuvent peut-être en gagner une autre. Donc pour nous, ce sera un gros challenge. On devra jouer mieux qu'aujourd'hui. »

08h19 : Et maintenant, la Pologne

Parlons un peu de la Pologne, futur adversaire des Bleus en 8e de finale dimanche, donc. Les Polonais ont eu chaud, très chaud, avec leur défaite 2-0 contre l'Argentine pendant que le Mexique battait l'Arabie saoudite. A un moment on en était à départager les deux équipes au nombre de cartons jaunes, c'est dire comme c'était serré pour la 2e place. 

08h14 : Je vous invite d'ailleurs à participer à la notation des Bleus. Cliquez sur le petit « i » pour avoir l'appréciation, et ensuite c'est à vous de jouer, pouce rouge ou pouce vert, vous connaissez le principe.



08h11 : Mais avant de connaître le résultat de la réclamation, voilà la première question qui se pose après ce troisième match des Bleus. Faire tourner, bien sûr, mais c'était quoi cette compo DD sérieusement ?



08h07 : Notre envoyé spécial Aymeric, présent au stade hier, vous résume toute l'histoire par ici



08h04 : La réclamation des Bleus a-t-elle des chances d'aboutir ?

On commence avec l'imbroglio autour du but de Grizou en fin de match hier. Les Bleus ont déposé une réclamation car cette égalisation était, selon eux, valable. L'arbitre n'avait, selon le règlement, pas le droit de revenir sur sa décision à l'aide de la vidéo car il avait fait reprendre le jeu puis sifflé la fin du match. La Fifa doit donner sa réponse dans la journée, et on est très curieux de la connaître... 

08h00 : HELLO TOUT LE MONDE

Bienvenue sur notre site pour une nouvelle journée de Coupe du monde. Au lendemain de la bouillie bleue - sans conséquence - face à la Tunisie, on va suivre ce jeudi les dénouements des groupes E et F. La Belgique, l'Espagne ou encore l'Allemagne sont autant de grandes nations en danger. Les Belges ont sonné la mobilisation générale, alors que l'ambiance en interne est explosive. Les Allemands, eux, ne veulent pas revivre le traumatisme de 2018 avec une nouvelle élimination au premier tour. Ca va être chaud !

>> Vous êtes prêts ? Allez on est partis pour une nouvelle journée de Coupe du monde...