Coupe du monde 2022 : Tchouaméni démonte les rumeurs sur Benzema… Les supporteurs des Bleus bons élèves… Revivez la journée de samedi avec nous

FOOTBALL Cette journée de samedi au Qatar a notamment été marquée par la qualification de l’équipe de France pour les huitièmes de finale du Mondial et par le sursaut de l’Argentine contre le Mexique (2-0)

Nicolas Camus, Jérémy Laugier et Adrien Max
— 
Le milieu de terrain Aurélien Tchouaméni lors de la victoire de l'équipe de France face au Danemark (2-1).
Le milieu de terrain Aurélien Tchouaméni lors de la victoire de l'équipe de France face au Danemark (2-1). — STARSPORT//SIPA

L’ESSENTIEL

  • Les deuxièmes journées de groupe de la Coupe du monde 2022, démarrées vendredi, se poursuivent ce samedi. L’équipe de France tentera de confirmer ses très bons débuts contre l’Australie (4-1) face au solide Danemark, tenu en échec par la Tunisie (0-0).
  • L'Argentine jouera très gros contre le Mexique après son surprenant faux pas d’entrée face à l’Arabie saoudite (1-2).
  • 20 Minutes vous fait vivre tous les événements majeurs et les infos, anecdotiques ou pas, de ce samedi. Comme d’habitude, nous couvrirons en direct les quatre matchs du jour, avec les liens ci-dessous : Tunisie - Australie (11 heures), Pologne - Arabie saoudite (14 h), France - Danemark (17 h) et Argentine - Mexique (20 h).








22h30 : On va se quitter sur ces bonnes nouvelles les amis. Quelle journée encore avec cette belle victoire des Bleus contre le Danemark (2-1), synonyme de qualification pour les huitièmes de finale. Lionel Messi a sauvé l'Argentine d'une mauvaise passe avec cette victoire contre le Mexique (2-0) qui relance complètement le groupe C.

Merci à toutes et tous d'avoir été avec nous tout au long de ce samedi, on se retrouve dès demain pour suivre toutes les dernières infos de cette Coupe du monde 2022 sur 20 Minutes !

22h21 : Les Japonais font des émules chez les supporters des Bleus.

Des supporters de l'Equipe de France ont nettoyé les tribunes du stade 974 après la victoire des Bleus contre le Danemark (2-1), comme c'est de plus en plus la mode dans ce Mondial. 




22h10 : Aurélien Tchouaméni a tenu à désamorcer les rumeurs concernant la meilleure ambiance chez les Bleus depuis le départ de Benzema au micro de RMC.

« Je voulais revenir sur quelque chose qu’on a vu concernant le départ de Karim, sur le fait qu’on se sentait mieux depuis qu’il était plus là. C’est totalement faux parce que même quand il était là ça se passait déjà très bien. » Simple, limpide.

21h43 : Venez noter avec nous la bande à Kyky après leur qualification obtenue contre le Danemark. C'est tout chaud, par ici :



21h00 : Casemiro « ébloui » par Rodrygo.

Le milieu de terrain s’est dit impressionné par l’entrée de son coéquipier à la place de Neymar, blessé. « Dieu lui a donné le don du football », a-t-il poursuivi à propos de Rodrygo, en bonne position pour remplacer le Ney dans cet effectif qui impressionne.

« Neymar, c’est la star de l’équipe, celui qui fait la différence mais on a d’autres grands joueurs. Parfois j’ai de la peine pour nos adversaires vues le nombre élevé d’options de rechange que l’on a ». Attends de jouer les Bleus, Casemiro.

20h20 : On y pense : pour les plus superstitieux d’entre vous, à chaque fois que la France a battu le Danemark au premier tour d’une compétition internationale, elle a été sacrée au bout de l’aventure. On parle donc quand même du Mondial 1998 et 2018, ainsi que de l’Euro 1984 et 2000, ce n’est pas rien, n’est-ce pas ?
20h05 : Kylian Mbappé plus que jamais sur les traces de Pelé

Et oui, on vous en a parlé sur le live de France-Danemark, mais on n’en revient toujours pas de cette stat concernant Kylian Mbappé. Il est l’équivalent du roi Pelé au niveau de la précocité, avec déjà 7 buts inscrits en Coupe du monde à moins de 24 ans. A titre de comparaison, Messi en est lui aussi à 7 buts (mais à 35 ans donc), et Ronaldo en 8 (malgré des buts dans cinq Mondiaux, alors que Mbappé ne dispute que sa deuxième Coupe du monde). Conclusion : il va aller chercher des wagons de records le gaillard.




19h45 : N’oubliez surtout pas de nous rejoindre pour l’autre très gros match de la journée, cet Argentine-Mexique qui coûte déjà si cher. Lionel Messi pourrait-il quitter le Mondial dès ce soir ? Adrien vient de lancer ce live, et le coup d’envoi est à 20 heures.



19h30 : Parmi les principales réactions d’après-match, sur TF1 et BeIN Sports, que vous retrouverez intégralement dans notre live ci-dessous (bouclé à l’instant), on retient cette décla optimiste de Didier Deschamps : « Ce groupe est fort et solide ». On le croit volontiers au vu du scénario de l’aprem face aux coriaces Danois.



19h15 : On vous partage le compte-rendu de cette rencontre signé Aymeric, qui est présent au stade 974 de Doha ce samedi.



18h57 : La France domine enfin le Danemark avec un Mbappé record et devient la première équipe à se qualifier pour les huitièmes de finale

Avec deux buts de Kyky, les Bleus remplissent leur mission en devenant la première équipe de cette Coupe du monde à se qualifier pour les huitièmes de finale. Mbappé rejoint Zinédine Zidane au classement des buteurs de l’équipe de France. A 23 ans, seulement.

18h45 : Le doublé pour Mbappé !!!

La délivrance après un très bon centre au deuxième poteau de Griezmann. Le numéro 10 pousse le ballon de la cuisse/genou. C’est parfait puisqu’il reste une dizaine de minutes à jouer…

18h35 : L'émotion de Lewandowski pour son premier but en Coupe du monde

La machine à but a versé sa petite larme après avoir inscrit le premier but de sa carrière dans une Coupe du monde. Le 77e but sous les couleurs polonaises, mais le premier dans la plus grande des compétitions, rendez-vous compte Arsène !

« Le premier but, je le dédie toujours à mon père. Et à toute ma famille, parce que seuls eux savent tout le travail que ça nécessite. Plus je vieillis et plus je ressens les émotions », a confié après coup Lewandowski.




18h27 : Egalisation danoise par Christensen...

Le bonheur aura été de courte durée et le défenseur central prend le dessus sur Varane Upamecano et consort. Les coéquipiers d'Erisken étaient mieux depuis 5 minutes. 

18h20 : Ouverture du score des Bleus !!!

Magnifique une deux entre Théo Hernandez et Mbappé, retrouvé en retrait l'attaquant peut glisser un plat du pied au fond des filets. Enfin l’ouverture du score !

18h05 : Le match reprend du côté du stade 974, avec déjà un changement pour le Danemark.

Cornelius, déjà averti et pas loin du rouge, est remplacé par l'ancien toulousain Braithwaite.

17h49 : Mi-temps pour les Bleus. Toujours 0-0, mais première période assez consistante des DD boys, qui ont dominé assez nettement. Dembélé et Griezmann très bons, Rabiot aurait pu ouvrir le score sur une belle tête mais Schmeichel est en mode sélection.
17h45 : Hazard se prend pour Alain Delon

Et oui, on sait pas bien ce qui lui a pris mais il s'est mis à parler de lui à la troisième personne Eden Hazard lors de la conf de la Belgique tout à l'heure. 

« Plus je vais enchaîner les matchs, plus je vais être bon. Je pense que la Belgique peut gagner la Coupe du Coupe si Eden est bon. Si Eden n'est pas bon, ce sera plus compliqué », a estimé le capitaine des Diables, auteur de 60 minutes correctes mais sans plus lors de la petite victoire contre le Canada. 

17h33 : La question qui hante les Tunisiens après la défaite de ce matin



17h28 : Van Basten allume van Dijk

Bonne ambi aux Pays-Bas. Apparemment, Marco van Basten ne s'est pas régalé devant le nul concédé par les Oranje face à l'Equateur hier. L'équipe a affiché selon lui un gros manqe de caractère, et le plus premier responsable en est le capitaine, Virgil van Dijk. 

« C'est un très bon joueur, mais il doit prendre l'initiative. N'est-il pas le capitaine ? C'est un grand garçon, il doit diriger son équipe. Qui est le meilleur joueur ? C'est Virgil. Mais avec le ballon, il doit accélérer le rythme. Ça va trop lentement, et ça part de derrière. Il donne tous les ballons à Nathan Aké ou Jurriën Timber. Il devrait prendre beaucoup plus de responsabilités. Et amener plus de caractère à cette équipe. »

17h19 : Tant que je suis sur les vidéos, je vous mets le tournant de ce match si jamais vous ne l'avez pas vu. Szczesny qui sort un double arrêt de dingue sur un péno alors que l'Arabie saoudite peut revenir à 1-1 juste avant la mi-temps.



17h14 : La réac d'Hervé Renard après la défaite de l'Arabie saoudite tout à l'heure. Mais bien sûr que c'est pas fini mon Vever !



17h02 : C'est parti pour les Bleus ! Allez les petits gars, la France vous regarde.
16h50 : 5.000 supporters français sont présents au Stade 974, ce stade construit avec des conteneurs pour France - Danemark.




16h39 : Gonçalo Ramos ne veut pas de chewing-gum de Cristiano Ronaldo

L'avant centre portugais a réagi à la video sur laquelle on peut voir Cristiano Ronaldo prendre un chewing-gum dans son short lors de la victoire du Portugal face au Ghana (3-2). 

«,Non, bien sûr, je ne prendrai pas un chewing-gum donné par Cristiano, ou qui que ce soit d'autre, à part peut-être mon frère », a répondu, dans un éclat de rire, l'attaquant de 21 ans, lors d'une conférence de presse au centre d'entraînement de la sélection portugaise.




16h25 : La composition officielle de l'Equipe de France est tombée pour le match contre le Danemark.

Varane fait son retour en défense centrale, et Koundé remplace donc Pavard après son match délicat contre l'Australie. Sinon, c'est du classique. 



16h05 : Défaite cruelle de l’Arabie saoudite face à la Pologne

Les Saoudiens ne sont pas parvenus à rééditer l’exploit contre l’Argentine, en s’inclinant 2 buts à 0 face à la Pologne. Zielinski et Lewandowski ont marqué, et Szczesny a surtout dégoûté les joueurs saoudiens avec ses parades.

15h35 : En parlant des Bleus, on fait monter la pression avant France-Danemark !

Qui dit gros match des Tricolores dit live pris très tôt en avance sur 20 Minutes. Le match commencera à 17 heures, mais le live est officiellement ouvert par ici m'sieurs dames ! N'hésitez pas à nous rejoindre, on vous dit tout avant ce tournant.



15h20 : La Tunisie se voit bien faire « un exploit » contre la France

Quasiment éliminée après sa défaite inattendue, ce samedi contre l’Australie (1-0), la sélection tunisienne ne compte évidemment pas baisser les bras. Opposée à l’équipe de France mercredi, la Tunisie conserve toute son ambition. Le milieu Naïm Sliti annonce ainsi : « C’est la grande nation du groupe, donc il faudra faire un exploit mais on en est capable. Dans les grands rendez-vous, on est là. Peut-être que les gens n’y croient pas, mais moi j’y crois, et jusqu’à la dernière minute je vais y croire. On a un rêve et ça continue ».

14h56 : « Surprise » en vue entre la Pologne et l’Arabie saoudite ?

A la mi-temps, c’est en tout cas la Pologne qui est devant (1-0), avec au passage un double arrêt incroyable de son gardien Szczesny, en fin de première période, notamment sur le penalty d’Al-Dawsari, le héros du match contre l’Argentine. Pleaaaaaaaaaaaase la FIFA, fais-nous entrer dans le vestiaire d’Hervé Renard, l’homme qui rend fier de leur accent british tant de Français !!!!!




14h45 : Et un petit Cocorico hors football !

En attendant impatiemment ce France-Danemark, avouez qu’un titre de champion de monde en triathlon, ça se prend avec le sourire, non ?



14h06 : Le Maroc prêt à prendre des risques avec Mazraoui et Hakimi

Le sélectionneur du Maroc Walid Regragui vient d’annoncer ce samedi être prêt « à prendre des risques », dimanche (14 heures) contre la Belgique, en alignant ses deux joueurs majeurs, Noussair Mazraoui (Bayern Munich) et Achraf Hakimi (PSG). Les deux latéraux sont incertains, en raison de pépins physiques contractés lors du premier match du Mondial face à la Croatie (0-0). « Mazraoui tout comme Achraf Hakimi et le capitaine [Romain Saïss] ont des petites douleurs, poursuit Regragui. Mais il faut passer outre, c’est la Coupe du monde. » Comprendre qu’ils seront donc titulaires pour ce gros rendez-vous, quoi qu’il en coûte.

13h55 : Emouvant Hervé Renard au moment d’évoquer sa maman

Match spécial pour le sélectionneur saoudien, comme l’évoque BeIN Sports avec lui, puisque sa maman est d’origine polonaise. Jolie séquence proposée lors de cette interview, qu’on vous laisse découvrir.




13h40 : Bon, ce n’est clairement pas l’affiche la plus exaltante de cette Coupe du monde, mais on est curieux de voir si l’Arabie saoudite d’Hervé Renard va confirmer son exploit de l’Argentine, cet aprem contre la Pologne. On l’avoue, on avait trouvé la bande à Lewandowski triste à souhait lors du premier match (0-0 face au Mexique). Au niveau de la proposition de jeu, les Polonais auront du mal à faire pire.

Nico va vous faire vivre ce Pologne-Arabie saoudite par ici, c’est même déjà parti, avant un coup d’envoi à 14 heures.



13h06 : Olaf Scholz salue le geste de son équipe nationale

Le chancelier allemand a salué samedi le geste de la Mannschaft de se couvrir la bouche, en réaction aux menaces de sanctions brandies par la Fifa pour empêcher le port du brassard anti-homophobie «One Love». «Ce qu'il faut retenir, c'est que les joueurs de l'équipe allemande ont trouvé le moyen d'envoyer un message fort», a-t-il déclaré ce matin.

12h59 : Victoire de l'Australie ! Grosse surprise dans le groupe de la France, avec la Tunisie, en position de force après son nul contre le Danemark, qui n'a pas su capitaliser.
12h26 : Information capitale de notre confrère du Monde que je tenais à vous partager. Les Saoudiens devraient être à l'heure pour leur match.




12h08 : L'Allemagne « dans une situation de merde »

Ce n'est pas nous qui le disons, mais Julian Brandt, le milieu de terrain de la sélection allemande. «C'est sûr que l'on est dans une situation de merde, mais ça peut être une chance de retourner l'ambiance dimanche», a dit le joueur de Dortmund en conférence de presse. Thomas Muller a lui fait remarquer que « la phase à élimination directe a commencé un peu plus tôt que prévu pour nous » Oh oui on peut dire ça. Le choc cntre l'Espagne demain soir s'annonce grandiose. 

12h03 : La vie plus belle sans Benzema ?

Le papier de l'Equipe du jour sur l'atmosphère « plus légère » dans le groupe France depuis le départ du Ballon d'or fait beaucoup causer ce matin. « Il y a un avant et un après dans la vie de groupe », peut-on lire notamment. Bon après c'est toujours facile de réécrire l'histoire une fois que le truc est passé. Si vous voulez, on a consacré notre podcast de la semaine à la vie sans Karim, mais axé terrain. Je vous le (re)propose ici. 



11h47 : Des problèmes de diffusion des matchs en Arabie saoudite

La plateforme officielle qatarie de streaming diffusant les matchs est partiellement inaccessible en Arabie saoudite pour des raisons inconnues, ont indiqué samedi le groupe beIN ainsi que des abonnés. « Pour des raisons qui échappent à notre contrôle, nous faisons face à une interruption en Arabie saoudite, qui affecte actuellement TOD.tv», a annoncé beIN dans un communiqué. Des informations complémentaires seront fournies dès qu'elles seront disponibles. » Embêtant, alors que les Saoudiens jouent leur second match, peut-être encore historique, cet aprem contre la Pologne. 

11h08 : Je ne vous abandonne pas par ici pour autant, je reviendrai poster de temps en temps. Déjà, je ne peux que vous inciter à lire ce pap d'Aymeric sur Upamecano, qui devrait être aligné cet aprem à côté de Varane. Il a fait une énorme impression contre l'Australie, avec notamment une qualité de relance assez dingue. On décrypte ça avec le formateur de l'actuel joueur du Bayern, Dominique Bijotat (à Valenciennes à l'époque).



10h34 : Allez c'est l'heure de filer vers le premier live du jour ! Australie-Tunisie, un match qui nous intéresse en premier chef puisque c'est le groupe des Bleus. Venez je vous emmène avec moi



10h26 : « On laissera jusqu'à la dernière goutte de sueur sur le terrain »... Les mots du sélectionneur argentin avant le match décisif

Lionel Scaloni a sonné la mobilisation générale en conf de presse. Extraits > 

« On jouera de façon habituelle. On ne va pas changer notre style à cause de qui s'est passé mardi. On doit tourner la page et on l'a déjà fait. On doit donc seulement penser à battre le Mexique et à jouer à notre façon. Le premier jour, ça a été un coup très dur. Mais il faut rebondir, avoir une réaction. Ce groupe est prêt à ça. Nous n'avons pas de doutes sur la façon d'aborder ce match. Notre style n'est pas négociable. Oui, on a pris un coup, mais on doit conserver nos valeurs. »

« C'est un match de foot mais on sait qu'on a la responsabilité d'avoir tout un pays derrière nous. On est sereins parce qu'on sait qu'on laissera jusqu'à la dernière goutte de sueur sur le terrain pour renverser cette situation. J'aimerais que les gens voient ce qu'est vraiment ce groupe, ce qu'il a donné et ce qu'il va encore donner. Et qu'ils aient confiance en nous. »

10h22 : Des nouvelles fraiches des Bleus ! Voilà tout ce qu'il faut savoir en ce samedi matin, à quelques heures du deuxième match contre le Danemark.



10h17 : En parlant de William, il est allé à la rencontre des supporters saoudiens pour les besoins d'un papier à venir. Il en a profité pour leur parler un peu d'Hervé Renard, après la victoire contre l'Argentine et son discours mémorable à la mi-temps. Voilà ce qu'en disent deux d'entre eux.

Muhammad > « Evidemment qu’on le connaissait avant ce match. Mais il a un style plutôt défensif, on s’amuse pas à tous les matchs. Contre l’Argentine c’était incroyable. C’est presque un héros maintenant. Et j’ai vu son speech. Il a une très forte personnalité, c’est vraiment impressionnant »

Said > « Tactiquement, ce qu’il a fait contre l’Argentine en allant les presser haut c’était de la folie. Il les a rendus fous. Mais maintenant il faut se qualifier. Ce soir après le match je te dirai si je l’aime toujours autant ou pas, le coach. »

10h13 : Vraie question avant LE gros match du jour (après celui des Bleus bien sûr). Notre collègue William s'est penché dessus, from le Qatar.



10h04 : Mobilisation générale en Argentine

Et surtout, ON RESTE CONFIANTS. 




09h56 : Luis Enrique ne veut pas être papy

Les streams de Luis Enrique c'est quand même quelque chose... Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le sélectionneur espagnol a décidé de se lancer sur Twitch. Il raconte le quotidien de la Roja et répond aux supporters sur tous les sujets. Tous ? Oui, tous. Exemple hier soir quand quelqu'un lui a demandé comment il réagirait si Ferran Torres célébrait un but en mimant le geste de la tétine (info importante pour comprendre, il est en couple avec la fille de Luis Enrique). 

Réponse de l'ancien coach du Barça > « S’il célèbre en faisant le geste de la tétine ? Je l’envoie en tribunes et il ne rejoue plus jamais. » Même pas sûr qu'il rigole haha. 

(Sachez qu'on vous prépare un papier sur ces streams du sélectionneur espagnol. A lire bientôt sur notre site)





09h44 : Tunisie-Australie, c'est (déjà) dans un peu plus d'une heure

Les supporters, notamment tunisiens, commencent à affluer en nombre vers le stade. 




09h32 : Si vous vous mettiez à la place de DD ?

Avant chaque match des Bleus, on vous propose de constituer votre propre 11 de départ. Pavard ou Koundé à droite ? Dembélé ou Coman ? Mbappé ou Veretout ? Pas facile parfois de faire des choix...



09h20 : Neymar vit « un des moments les plus difficiles de [sa] carrière » mais se donne « une chance de revenir »

La décla date d'hier soir, mais au cas où vous ne l'auriez pas vu passer... Neymar s'est exprimé sur sa blessure à la cheville, et le spectre d'un forfait pour le reste de la Coupe du monde qui plane. « Aujourd'hui, c'est l'un des moments les plus difficiles de ma carrière... qui plus est dans une Coupe du monde, à nouveau, a-t-il écrit sur son compte Instagram. J'ai une blessure oui, c'est embêtant, ça va faire mal mais je suis sûr que j'ai une chance de revenir parce que je ferais de mon mieux pour aider mon pays, mes partenaires et moi-même. »

09h14 : L'Equateur s'inquiète pour Valencia

Et elle a raison, car monsieur 100% des buts de la sélection dans ce Mondial (3 sur 3) boîtait bas en quittant la pelouse hier. «Ca m'a fait un peu mal, j'ai joué malgré la douleur, a déclaré Valencia en zone mixte. Le plus important, c'est que je puisse aider le groupe et que nous puissions continuer à être forts, à rêver en grand.»

Avec quatre points en deux matchs, l'Equateur est tout proche d'une qualification pour les 8e de finale. Le dernier match de poule contre le Sénégal sera une vraie finale.

09h06 : Wembley aux couleurs de l'arc-en-ciel

Une petite image pour commencer la journée, celle du stade de Wembley, qui s'est illuminé aux couleurs arc-en-ciel hier soir lors du match de l'Angleterre. « Essayer d'éradiquer du football les dicriminations de toutes sortes, y compris l'homophobie, est une chose à laquelle chacun à la FA adhère fortement », a expliqué la Fédération anglaise dans un communiqué. 





09h02 : Une bien belle journée qui nous attend encore. Enfin, je sais pas si les Argentins se disent la même chose. Pour eux, l'attente va être looooooongue jusqu'à ce soir et le match contre le Mexique. On imagine le cataclysme si l'Albiceleste devait encore s'incliner.
09h00 : BONJOUR ! La France a rendez-vous avec le Danemark, voire avec la gloire ! Enfin, avec les 8e de finale quoi...

Allez, on ne se relâche pas ! On s’étire un peu, on prend son thé/son café/son Armagnac (rayez la mention inutile) et on se bouge. Déjà qu’on vous fait une fleur en démarrant ce direct une heure plus tard que la semaine… Aymeric et William sont encore et toujours présents à Doha où bat le cœur de cette Coupe du monde si particulière. Le premier nommé couvrira le très attendu sommet du groupe D entre la France et le Danemark de 17 heures, qui peut d’ores et déjà ouvrir aux Bleus les portes des 8es de finale. Avant et après, on vous nourrira d’informations cruciales ou légères, entre deux matchs. Il y en aura encore quatre ce samedi. Outre celui de la bande à Deschamps, on vous fera vivre Tunisie - Australie (11 heures), l’autre rencontre du groupe D, et les deux rendez-vous du groupe C, Pologne - Arabie saoudite (14 heures) et Argentine - Mexique (20 heures). Lionel Messi peut dire adieu dès ce soir à ses rêves de Mondial, ou entretenir la flamme jusqu’au match contre la Pologne, mercredi…

>> Rendez-vous ici jusqu’au bout de la nuit (enfin, 22 heures passées, mais il fait nuit tôt à cette époque), pour ne rien rater de l’actualité de cette Coupe du monde...