Coupe du monde 2018: La meilleure édition «de tous les temps», juge Gianni Infantino, le président de la Fifa

FOOTBALL Si la France gagne, elle sera encore meilleure…

A.H. avec AFP

— 

Gianni Infantino, le président de la Fifa, le 3 novembre 2016.
Gianni Infantino, le président de la Fifa, le 3 novembre 2016. — Martin Schutt/AP/SIPA

C’est un peu comme des artistes en concert : « Vous êtes le meilleur public que je n’ai jamais eu ! » Deux jours après, ces mêmes chanteurs ressortent la même sérénade dans une salle différente, histoire de brosser dans le sens du poil les fidèles suiveurs.

A 20 Minutes, ça nous a fait exactement la même impression lorsqu’on a vu que le président de la Fifa Gianni Infantino dire que cette Coupe du monde en Russie était la « meilleure ». « Il y a quelques années j’avais dit que ce Mondial serait le meilleur de l’histoire et je peux aujourd’hui le dire avec conviction : il s’agit de la meilleure Coupe du monde de tous les temps », a indiqué le Suisse.

« La Russie est devenue un véritable pays de football »

Le président de la Fifa, qui tenait une conférence de presse au stade Loujniki, où la finale entre la France et la Croatie se jouera dimanche, a notamment remercié « le gouvernement de Vladimir Poutine. La Russie a changé, est devenue un véritable pays de football, pas simplement avec la Coupe du monde organisée au plus haut niveau, mais le football fait aussi partie maintenant de l’ADN du pays, grâce aux performances de l’équipe nationale, à tout le travail réalisé, aux infrastructures, tout est magnifique et très efficace. »

Soixante-dixième nation au classement Fifa avant la Coupe du monde, la Sbornaya va en effet remonter dans la hiérarchie après avoir atteint le quart de finale du Mondial, battue seulement par la Croatie aux tirs au but. Surtout, la sélection russe a renoué le lien avec son public au fur et à mesure de la compétition. « L’héritage de cette Coupe du monde va faire remonter dans le classement des nations du foot comme la Russie. Ce qui a été construit, a été construit pour l’avenir », a encore ajouté le patron du foot mondial.