Coupe du monde 2018: Revirement de situation à Lyon, il y aura bien un écran géant et une fan-zone dimanche place Bellecour

FINALE DU MONDIAL Un temps prévue au Parc OL, la fan zone sera finalement installée place Bellecour dimanche pour la finale de la Coupe du monde (17 heures). La mairie de Lyon a changé d'avis ce mercredi...

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 7 juillet 2016. Vue de la fan-zone de Lyon place Bellecour pendant la demi-finale France-Allemagne. ROMAIN LAFABREGUE
Lyon, le 7 juillet 2016. Vue de la fan-zone de Lyon place Bellecour pendant la demi-finale France-Allemagne. ROMAIN LAFABREGUE — AFP
  • La mairie de Lyon, qui avait renoncé à installer une fan zone dans le centre-ville, a changé d’avis ce mercredi, a annoncé l'OL dans un communiqué.
  • Un écran géant sera installé place Bellecour dimanche (17 heures) pour la finale de la Coupe du Monde.
  • L’OL, qui devait accueillir la fan zone dans son stade, n’a pas trop apprécié ce revirement de situation.

Les fans absolus de foot et les Lyonnais, plus généralement, en avaient déjà gros sur la patate pour la demi-finale de mardi. Alors, pour la finale de la Coupe du Monde, n’en parlons pas. Etre privés d’écran géant, dans l’hypercentre de la ville de l’Olympique Lyonnais, pour suivre l’épopée des Bleus, suscitait depuis mardi soir un tollé de critiques et d’incompréhension sur les réseaux sociaux.

La joie devrait rapidement prendre le pas sur la déception puisque la mairie de Lyon a contre toute attente changé d’avis ce mercredi et a décidé d’installer une fan zone et un écran géant dimanche (17 heures) sur la place Bellecour, a annoncé l'OL dans un communiqué.

Mardi, avant même la qualification de la France, l’adjoint lyonnais aux Sports Yann Cucherat avait pourtant indiqué à nos confrères de Lyon Capitale que la ville avait renoncé à organiser une fan-zone en presqu’île. Pour des raisons financières essentiellement, la mise en place et la gestion d’un tel dispositif coûtant près de 100.000 euros à la ville de Lyon.

Un changement d’avis peu apprécié par l’OL

« On a pris la décision de ne pas retransmettre les matchs, ni ce mardi soir ni dimanche. On a un vrai savoir-faire en matière d’organisation de fan-zone et il faut réunir des conditions de sécurité et de qualité. Monter une fan-zone en quelques jours avec l’arrêté ministériel qui impose un lieu fermé et des fouilles, ça coûte beaucoup d’argent », avait indiqué l’adjoint. Décision avait alors été prise, en lien avec l’OL, d’accueillir le public sur une fan-zone installée à Décines au sein du Parc OL, selon des modalités qui devaient être précisées ce mercredi.

Au final, et les fans ne retiendront sans doute que cela, la mairie a changé son fusil d’épaule au lendemain de la demi-finale France-Belgique (1-0) qui a réuni des milliers de personnes dans les rues du centre-ville mardi soir, malgré l’absence de fan-zone. Une liesse populaire et des rassemblements spontanés qui ont très probablement incité la ville à prévoir un dispositif, en lien avec les autorités, pour encadrer la foule attendue en nombre dimanche dans le centre-ville. La mairie de Lyon, qui n'a pas souhaité confirmer l'information donnée par l'OL, devrait préciser les modalités du dispositif prévu dimanche dans les prochaines heures.

A la suite de la décision de la ville, l’OL a indiqué ce mercredi dans un communiqué que la fan-zone prévue au sein de son stade dimanche était annulée. « La direction du club a préféré renoncer à porter cet événement, en raison du changement de position de la Ville de Lyon et de sa décision, contraire aux discussions des derniers jours, d’organiser une fan-zone, place Bellecour », a indiqué le club qui s’attendait à accueillir plus de 10.000 personnes dimanche. Un tacle courtois directement adressé à la municipalité.

VIDEO. Coupe du monde 2018: Des supporters nus dans la fontaine des Terreaux, d'autres sautant sur des voitures... Un vent de folie à Lyon!