VIDEO. Coupe du monde 2018: «Kanté reverrai-je?»... Les dix punchlines les plus dingos du Footoir Public durant France-Belgique

FOOTBALL Depuis la Coupe du monde 2014, la salle de concert du Périscope à Lyon propose un concept plus que décalé pour suivre des matchs. « 20 Minutes » vous raconte les meilleurs moments de France-Belgique…

Jérémy Laugier

— 

L'émotion de DD, un groupe de jazz reprenant Annie Cordy et des commentateurs sans filtre: la soirée du Footoir Public a dépoté mardi à Lyon.
L'émotion de DD, un groupe de jazz reprenant Annie Cordy et des commentateurs sans filtre: la soirée du Footoir Public a dépoté mardi à Lyon. — Jérémy Laugier/20 Minutes
  • Le Footoir Public s’est trouvé des habitués à Lyon lors de chaque grande compétition internationale de football depuis quatre ans.
  • Le concept est assez lunaire, entre commentaires sans filtre et chansons jouées en live par les sept musiciens lyonnais du Tonus Orchestra.
  • Idéal pour les non-amateurs de foot, le Footoir Public a donné une belle soirée de folie, mardi soir au Périscope, pour France-Belgique (1-0).

Pour un passionné de foot, il est difficile de vivre une expérience plus « chéper » qu’un match à la sauce Footoir Public, au Périscope à Lyon. Tant qu’à faire, autant choisir un France-Belgique (1-0) ayant permis mardi aux Bleus d’accéder à la troisième finale de Coupe du monde de leur histoire. Dans cette salle de concert, vous ne trouverez quasiment comme seul maillot de foot que celui de la sélection du Burkina Faso porté par un trompettiste. Accompagné sur scène de six musiciens professionnels de jazz, celui-ci reprend avec le Tonus Orchestra… Olive et Tom, La Chenille ou Tata Yoyo en pleine retransmission du match sur grand écran.

« On essaie quand même de suivre les actions pendant la rencontre, il ne faut pas croire, explique Fred, l’un des deux commentateurs divinement barrés de ce concept né à Lyon lors du Mondial 2014. Mais c’est sûr qu’il est plus sage pour les puristes aimant vraiment le foot de rester chez eux. » Car au Périscope, il faut qu’ils se préparent au fait que l’une des plus belles ovations de la soirée soit pour Mick Jagger, filmé deux secondes dans les tribunes. Il faut aussi qu’ils adhèrent au duo Fred-Pilou, aussi généreux en slam parmi les 250 spectateurs qu’en jeux improbables et punchlines décalées. Voici notre Top 10 du jour, teinté de trolling envers l’adversaire belge, mais pas que.

La plus conspiratrice

« Espérons que Thierry Henry la joue tactique et qu’il mette davantage de mayonnaise sur les frites des joueurs belges. »

La plus précieuse, après cinq minutes de jeu

« On vous rappelle que les Bleus sont en bleu et que les Diables rouges évoluent en rouge. »

La plus culturelle, enfin en partie quoi

« Roberto Fellaini a signé de très bons films, contrairement à Kompany Créole et au fils de Thierry Hazard. »

La plus démago (assumée)

« Avec des primes de 300.000 euros et des transferts de 140 millions, ces joueurs ont le temps de s’entraîner, pas comme nos musiciens de jazz. »

La plus WTF, vous l’avez ?

« Vertonghen avant que je ne le boive. »​

La plus à même de nous faire oublier l’énorme occase de Pavard (40e)

« Ce n’est pas grave, on vous rappelle qu’il y a des frites avec du camembert fondu à gagner. »

La plus yolo

« Vous n’êtes pas au foot mais au Footoir donc n’oubliez pas que personne ne connaît les noms des joueurs ici… Caramel passe à meringue qui sert pied droit. »​

La plus lucide

« On m’indique sur ma tablette que selon 99 % des téléspectateurs français, Giroud fait de la merde. »

Fred et Pilou, ce duo un tantinet plus déjanté que Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu.
Fred et Pilou, ce duo un tantinet plus déjanté que Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu. - Jérémy Laugier/20 Minutes

La plus belle stat du monde

« Sur ses huit dernières participations en Coupe du monde, à chaque fois que la France est arrivée à la pause à 0-0, elle est revenue sur le terrain en deuxième mi-temps. »

Oui, oui, oui, le jeu de mots automatiquement validé

« Kanté reverrai-je ? »

Dès dimanche (17 heures) au Périscope pour le sixième et dernier match du Mondial assuré par la bande à Etienne, Romain, Adrien, Pilou et Fred ? Il y a deux ans, même un cruel but d’Eder (0-1 contre le Portugal en finale de l’Euro) n’avait pas empêché la salle de danser et de reprendre en chœur l’indémodable I Will survive lancé en live par le Tonus Orchestra. Car oui, le Footoir Public est vraiment du genre à te sauver tes fins de soirées lose.

>> A lire aussi : VIDEO. Coupe du monde 2018: Des supporters nus dans la fontaine des Terreaux, d'autres sautant sur des voitures... Un vent de folie à Lyon!

>> A lire aussi : VIDEO. Euro 2016: France-Portugal, on a vu la finale dans le spot le plus dingue de Lyon