20 Minutes : Actualités et infos en direct
COME FLY WITH MEUn saut dément en mode Superman coûte une médaille à McLeod à la longueur

Mondiaux d’athlétisme 2023 : Carey McLeod signe un saut dément en mode Superman et perd sa médaille à la longueur

COME FLY WITH MES’il ne s’est a priori pas blessé gravement, l’athlète jamaïcain s’est envolé la tête en avant, de manière improbable, jeudi soir lors du concours de saut en longueur à Budapest. Très diminué, il n’a pas pu préserver sa place sur le podium
Carey McLeod a perdu la première médaille mondiale de sa carrière sur ce saut totalement fou, jeudi soir lors des championnats du monde à Budapest.
Carey McLeod a perdu la première médaille mondiale de sa carrière sur ce saut totalement fou, jeudi soir lors des championnats du monde à Budapest. - Ashley Landis/AP/SIPA / SIPA
Jérémy Laugier

Jérémy Laugier

Le concours de Carey McLeod avait débuté comme dans un rêve, avec cette deuxième tentative à 8,27 m qui lui laissait augurer la première médaille mondiale de sa carrière, derrière les intouchables Miltiadis Tentoglou (8,52 m) et Wayne Pinnock (8,50 m). Ça, c’était avant le troisième saut de l’athlète jamaïcain de 25 ans, lors du concours de la longueur de ces championnats du monde d’athlétisme 2023, jeudi soir à Budapest.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Au bout de sa course d’élan, celui-ci a perdu son équilibre en glissant sur la planche et s’est envolé de manière improbable… la tête en avant ! Au bout d’un bond complètement ahurissant, en mode Superman, tout de même au-delà des 8 mètres (!!!) - même si la marque n’a pas été validée –, Carey McLeod est resté quelques secondes prostré dans le sable. On a alors craint une grave blessure au niveau de ses mains, au vu de sa folle réception.

Le deuxième meilleur saut a coûté le bronze à McLeod in extremis

S’il a fini par se relever et qu’il a tenté de rassurer un public hongrois médusé par ce saut WTF +++, le Jamaïcain n’a pas pu défendre ses chances pour le reste du concours. Très diminué après cette grosse frayeur, il n’a ainsi pu sauter qu’à 6,57 m lors de sa quatrième tentative et 7,19 m sur son dernier saut, après avoir carrément fait l’impasse sur le cinquième.

Comble du malheur pour Carey McLeod, il était encore sur le podium de ces Mondiaux jusqu’à la sixième tentative de son compatriote Tajay Gayle. Mais celui-ci s’est à son tour envolé à 8,27 m, soit pile la même marque que notre athlète maudit du jour. Dans pareille configuration d’égalité, c’est l’auteur du deuxième meilleur saut qui l’emporte, et celui-ci était évidemment pour Tajay Gayle, médaillé de bronze donc jeudi soir (8,17 m contre 7,90 m), vu comme le concours de Carey McLeod a été tronqué. Don’t worry about a thing Carey, on est avec toi.

Sujets liés