Coupe du monde 2022 : Déjà éliminé, le Qatar signe une première historique pour un pays organisateur

FOOTBALL Battu lors des deux premières journées du groupe A, le Qatar est éliminé avant même son match contre les Pays-Bas. C’est une première pour un pays hôte

N.S.
— 
Les Qatariens Assim Madibo et Meshaal Barsham lors de la défaite face au Sénégal (1-3), ce vendredi à Doha, en Coupe du monde.
Les Qatariens Assim Madibo et Meshaal Barsham lors de la défaite face au Sénégal (1-3), ce vendredi à Doha, en Coupe du monde. — Adil Benayache / Sipa

Le match nul entre les Pays-Bas et l’Equateur (1-1), ce vendredi en début de soirée, a scellé l’avenir du Qatar dans sa Coupe du monde. Battu un peu plus tôt par le Sénégal (1-3) après avoir chuté d’entrée contre la formation sud-américaine (0-2), le pays hôte est éliminé avant même de défier les Néerlandais, mardi. Ce n’est pas la première fois qu’une nation qui héberge le Mondial se fait sortir dès le premier tour, puisque l’Afrique du Sud l’avait fait en 2010.

Mais jamais avant cette édition le pays organisateur ne s’était fait sortir dès la deuxième journée de la phase de groupes. Avant de tenter d’obtenir un résultat positif face à des Néerlandais pas très fringants dans le jeu, les Qatariens peuvent déjà se consoler en disant qu’ils auront marqué au moins un but, grâce à Mohammed Muntari.

Du mieux contre le Sénégal

Presque ridicules lors du match d’ouverture, les champions d’Asie ont affiché un visage un peu plus présentable face aux champions d’Afrique. « Nous avons montré de quoi nous sommes capables, a jugé le sélectionneur espagnol Félix Sanchez. Au-delà du résultat, nous avons bien joué. »



D’ailleurs, les supporteurs sont restés jusqu’au bout cette fois, à la différence du premier match. On se console comme on peut.