Natation : Théo Curin premier nageur handisport à terminer « une course de dingue » de 57 km

RECORD Après près de neuf heures d’efforts, Théo Curin a passé la ligne d’arrivée de la mythique course en eau libre Santa Fé-Coronda en Argentine. Un nouvel exploit pour l’athlète quadri amputé

Thibaut Gagnepain
Près de 9 heures d'effort pour Théo Curin et un exploit majuscule en Argentine.
Près de 9 heures d'effort pour Théo Curin et un exploit majuscule en Argentine. — BAYARD Unlimited
  • Théo Curin a réussi la superbe performance de terminer la Santa Fé-Coronda en Argentine. Soit 57 km de nage dans une eau chaude, opaque et boueuse avec des courants très importants.
  • « J’ai bien cru que je n’allais pas aller au bout, j’ai eu vraiment mal à l’épaule assez rapidement », a-t-il expliqué.
  • Grâce à cette nouvelle performance, Théo Curin, 22 ans, est entré dans l’histoire de la Santa Fé-Coronda, l’une des trois compétitions les plus dures au monde en eau libre. Il est devenu le premier athlète handisport à réussir à la dompter.

Et un nouvel exploit pour Théo Curin, un ! Après les 108 km de traversée du lac Titicaca à la nage en trio en novembre 2021, l’athlète quadri amputé à l’âge de six ans après une méningite bactérienne foudroyante a terminé une autre course mythique. Dans la nuit de mardi à mercredi, le natif de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) a bouclé, seul, la Santa Fé-Coronda en Argentine. Soit 57 km dans une eau chaude, opaque et boueuse avec des courants très importants. Le tout après 8h52 d’efforts.

« J’ai bien cru que je n’allais pas aller au bout, j’ai eu vraiment mal à l’épaule assez rapidement après le début de la course et je savais qu’il fallait encore tenir longtemps, a-t-il réagi. Mais grâce à mon coach Stéphane et aux encouragements des spectateurs et de toute mon équipe au fil des kilomètres, je me suis accroché et suis arrivée au bout des 57 kilomètres. »



« Je suis extrêmement fier de Théo, de sa performance bien sûr, qui est tout simplement incroyable (moins de 9 heures !) mais aussi de son attitude pendant la course… Il a souffert et eu des passages difficiles à gérer, mais à aucun moment il ne s’est démobilisé. L’ambiance au bord du fleuve et le soutien du public ont été incroyables, cette course est décidément unique au monde… », a complété son entraîneur Stéphane Lecat.

« C’est un signe fort »

Grâce à cette nouvelle performance, Théo Curin, 22 ans, est entré dans l’histoire de la Santa Fé-Coronda, l’une des trois compétitions les plus dures au monde en eau libre. Il est devenu le premier athlète handisport à réussir à la dompter. « Je suis fier d’être le premier à franchir ligne d’arrivée de cette course de dingue, c’est un signe fort », savourait le vice-champion du monde paralympique en 100 m et 200 m nage libre en 2017 à Mexico, également conscient de tous les efforts consentis.


Théo Curin est devenu le premier nageur handisport à boucler cette course mythique de l'eau libre.
Théo Curin est devenu le premier nageur handisport à boucler cette course mythique de l'eau libre. - BAYARD Unlimited

Le Lorrain avait suivi pendant plusieurs mois un programme d’entraînement intense aux côtés de Stéphane Lecat, lui-même vainqueur de cette course mythique à quatre reprises. Il était également accompagné par un préparateur physique et mental. Et comme le garçon lutte toujours afin de faire évoluer « la perception du handicap », il avait invité deux jeunes en situation de handicap. Cloé Perdriat et Rayhan Bouhraoua étaient à ses côtés en Argentine. Pour admirer l’exploit au plus près.