Super Ligue : Florentino Perez remet une pièce dans la machine

football Le président du Real Madrid n’en démord pas, cette compétition représente davantage l’avenir que la Ligue des champions nouvelle formule

N.C. avec AFP
Le président du Real Madrid Florentino Pérez lors d'une visite à Los Angeles, le 22 juillet 2022.
Le président du Real Madrid Florentino Pérez lors d'une visite à Los Angeles, le 22 juillet 2022. — Javier Rojas/EFE/SIPA

On se disait aussi, ça faisait un moment qu’on n’avait pas entendu quelqu’un relancer la petite musique de la Super Ligue. Florentino Perez, qui trouve toujours que c’est une idée de génie, a remis une pièce dans la machine ce dimanche, estimant que cette compétition offrirait « des matchs de grande qualité », contrairement à la C1 nouvelle version pondue par Aleksander Ceferin.

« L’objectif de la Super ligue est de moderniser le football, a-t-il affirmé lors de l’assemblée générale annuelle du Real Madrid. L’UEFA, avec son remodelage de la Ligue des champions, fait l’inverse. » Le président du Real Madrid a comparé le football au tennis, où les meilleurs joueurs s’affrontent plusieurs fois par an. « Pourquoi vouloir priver les fans de grosses affiches ? Nadal et Federer se sont affrontés plus de 40 fois, Nadal et Djokovic ont joué l’un contre l’autre 59 fois : est-ce ennuyeux ? Le Real Madrid et Liverpool se sont seulement affrontés neuf fois en 67 ans », a-t-il souligné.


Pour rappel, en avril 2021, une douzaine de clubs parmi les plus prestigieux d’Europe avaient tenté de mettre en place cette nouvelle compétition, mais les instances dirigeantes européennes s’étaient opposées au projet, critiqué également par les fans.

Ce dimanche, Perez s’en est pris au président du PSG Nasser Al-Khelaifi, qui est également le président de l’Association européenne des clubs et qui s’était à ce titre fermement opposé au projet de Super ligue. « Le président de l’Association européenne des clubs a dit que le Real Madrid voulait lancer la Super ligue par peur de la concurrence. Peut-être devons-nous lui rappeler ce qu’est le Real Madrid, le club le plus titré de l’histoire », a souligné le boss de la Maison Blanche.