Indonésie : « Une tragédie au-delà de l’imaginable » pour la FIFA après les morts dans le stade

DRAME La catastrophe survenue dans un stade en Indonésie est « une tragédie au-delà de l’imaginable », a déclaré le président de la Fédération internationale de football (FIFA)

20 Minutes avec AFP
— 
Des supporters portent un homme blessé durant les incidents en Indonésie, dans la ville de Malang, dans l'est de l'île de Java.
Des supporters portent un homme blessé durant les incidents en Indonésie, dans la ville de Malang, dans l'est de l'île de Java. — Yudha Prabowo/AP/SIPA

La catastrophe survenue dans un stade en Indonésie est « une tragédie au-delà de l’imaginable », a déclaré le président de la Fédération internationale de football (Fifa) Gianni Infantino dans un communiqué dimanche. Au moins 125 personnes sont mortes samedi dans un mouvement de foule dans un stade de la ville de Malang, dans l’est de l’île de Java, quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogène par la police.

« Le monde du football est en état de choc après les tragiques incidents en Indonésie », a ajouté le dirigeant suisse, parlant d' » un jour noir pour tous ceux qui aiment le football ». Infantino a également adressé ses « plus profondes condoléances aux familles et amis des victimes qui ont perdu la vie ». « Ensemble avec la Fifa et la communauté du football, toutes nos pensées et nos prières vont aux victimes et aux blessés, ainsi qu’avec le peuple de la République d’Indonésie, la Confédération asiatique (AFC), la fédération et la ligue indonésiennes en ces heures difficiles », a-t-il ajouté.

Une minute de silence en Espagne

En Espagne, une minute de silence sera observée dans les stades avant les matchs de championnat de dimanche en hommage aux victimes de la catastrophe, a annoncé la Liga. La Serie A, le Championnat d’Italie, a envoyé sur son compte Twitter ses « condoléances et pensées aux victimes, aux familles et à quiconque a été touché par la tragédie de Malang ».



Au moins 125 personnes sont mortes samedi dans un mouvement de foule quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogène dans la ville de Malang, dans l’est de l’île de Java.