Sécheresse : L'OL ne veut pas jouer sur la pelouse du Moustoir grillée par le soleil

FOOTBALL La canicule et la sécheresse qui sévissent dans le Morbihan ont fortement abîmé la pelouse lorientaise, sans parler du passage du festival Interceltique au Moustoir qui ne risque pas d’arranger les choses

A.L.G.
Le stade Moustoir, à Lorient.
Le stade Moustoir, à Lorient. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le match Lorient-Lyon prévu dimanche (13 heures) pour le compte de la 2e journée de Ligue 1​ aura-t-il lieu au Moustoir ? C’est la question qu’on peut se poser après avoir vu l’état de la pelouse des Merlus. Sous l’effet conjugué de la canicule et de la sécheresse qui sévissent en ce moment dans la région, la pelouse fait plus que grise mine par endroits, quand elle n’est tout simplement plus qu’un ancien souvenir dans d’autres.

Et pour ne rien arranger, le passage du Festival Interceltique de Lorient sur la pelouse du Moustoir, jeudi, risque d’aggraver encore un peu la situation, comme l’a confié le directeur général du FC Lorient, Arnaud Tanguy, au Télégramme, qui que celle-ci soit « encore plus abîmée ». « Nous mettons tout en œuvre avec la ville pour avoir une pelouse praticable dimanche. La Ligue viendra sur site à J-2, J-3 pour constater l’état de la pelouse et voir si le terrain est praticable, ce qui devrait être le cas », précise-t-il cependant à Ouest-France.


L’OL craint pour « l’intégrité physique des joueurs »

Dans les colonnes du Progrès, l' Olympique Lyonnais a prévenu qu’il était « hors de question de jouer sur une pelouse dégradée qui pourrait mettre en danger l’intégrité physique des joueurs. » « On verra ce que nous dira la Ligue mais notre position c’est de ne pas disputer le match dans ces conditions », précise l’OL. De leur côté, les Bretons ont fait savoir qu’ils n’avaient pas de solution de repli à proposer.

Selon nos confrères, les Gones s’étonnent que le FC Lorient n’ait pas fait une demande pour jouer ses deux premiers matchs de la saison à l’extérieur en raison du Festival, comme chaque club est autorisé avant le début de la saison selon le règlement de la Ligue. C’est d’ailleurs ce que fait l’OL, nous dit Le Progrès, qui « demande généralement à ne pas jouer à domicile le 8 décembre [au Groupama Stadium], en raison de la Fête des lumières ».