Formule 1 : Leclerc en pole pour le GP d'Australie, Verstappen sur ses talons

FERRARI Le mano a mano est parti pour durer entre Ferrari et RedBull. Le pilote monégasque a devancé de peu son adversaire néerlandais ce samedi

20 Minutes avec agences
— 
Charles Leclerc partira en pole position du GP d'Australie ce dimanche (Credit:Hasan Bratic/SIPA)
Charles Leclerc partira en pole position du GP d'Australie ce dimanche (Credit:Hasan Bratic/SIPA) — Hasan Bratic/SIPA

Et de deux. le pilote Ferrari Charles Leclerc a signé ce samedi sa deuxième pole de la saison lors des essais du Grand Prix d’Australie de Formule 1 (à suivre ce dimanche à partir de 7 heures en live sur 20 Minutes). Il devance le champion du monde en titre Max Verstappen et Sergio Pérez, tous deux chez RedBull.

« Je me suis senti bien ! D’autant plus que c’est un circuit où j’ai toujours eu du mal dans le passé (…) La voiture est agréable à conduire, tout est possible demain. Nous avons besoin d’un bon départ », a commenté Leclerc. Leclerc (45 pts) a pour l’instant douze points d’avance sur son coéquipier l’Espagnol Carlos Sainz Jr (33) – qui partira 9e dimanche - et 20 sur Verstappen (25).

Après un début de saison difficile pour McLaren, l’écurie britannique semble reprendre des couleurs : le Britannique Lando Norris partira de la quatrième position sur la grille, à côté de Pérez, et le régional de l’étape, Daniel Ricciardo, sera un peu plus loin, sur la 7e place.

Hamilton redresse la tête

Du côté de Mercedes, champion en titre des constructeurs mais en difficulté depuis le début de la saison, Lewis Hamilton s’élancera en troisième ligne (5e), juste à côté de son coéquipier George Russell (6e). Les Français Esteban Ocon (Alpine) et Pierre Gasly (AlphaTauri) s’élanceront respectivement de la 8e et la 11e places. Dans l’autre Alpine, Fernando Alonso, très rapide lors des essais libres et candidat éventuel à la pole position, a perdu le contrôle de sa monoplace en Q3, à cause d’une perte brutale de ses systèmes hydrauliques. Il partira dimanche de la 10e place.

Les qualifications ont également été marquées par l’accrochage entre les monoplaces des Canadiens Lance Stroll et Nicholas Latifi lors de la première partie des qualifications (Q1).