Mondial 2022 : Sans Messi, mais avec Di Maria capitaine et buteur sublime, l’Argentine enfonce le Chili

FOOTBALL Déjà qualifiés pour la Coupe du monde au Qatar, les Argentins sont allés s'imposer au Chili (1-2)

N.S. avec AFP
— 
Angel Di Maria a ouvert la marque lors de la victoire de l'Argentine au Chili (1-2), jeudi à Calama.
Angel Di Maria a ouvert la marque lors de la victoire de l'Argentine au Chili (1-2), jeudi à Calama. — Javier Torres / AP / Sipa

Même sans Lionel Messi, laissé à la disposition du PSG après son Covid-19, l’Argentine ne tremble pas. Ce jeudi, l’Albiceleste,  déjà assurée de disputer la prochaine Coupe du monde, est allée s’imposer au Chili lors des éliminatoires sud-américaines (1-2). Promu capitaine, Angel Di Maria a inscrit le premier but des siens à Calama, d’une superbe frappe enroulée du gauche de 25 mètres, avant que l’attaquant de  l’Inter Milan Lautaro Martinez me marque le second.



Un autre Parisien, Leandro Paredes, a joué tout le match au milieu et a pris son carton jaune contractuel. Seulement 7es de la poule Amsud, les Chiliens sont mal partis pour voir le Qatar, à la différence des Uruguayens, qui peuvent espérer une quatrième qualification de rang.

La bonne opération de l’Equateur

La Celeste, vainqueur sur un but de Luis Suarez qui ruine les derniers espoirs du Paraguay (0-1), est désormais 4e avec deux points d’avance sur la Colombie et le Pérou, qui s’affrontent vendredi. Il s’agissait à Asunción de la première de Diego Alonso à la tête de la sélection uruguayenne, après l’éviction en novembre d'Oscar Tabarez, en poste depuis 15 ans mais qui restait sur quatre défaites.

L’autre bonne opération de la soirée revient à l’Equateur, qui a obtenu un bon nul (1-1) à domicile face au Brésil invaincu et déjà qualifié, mais privé de Neymar sur blessure. Les Equatoriens consolident leur 3e place, avec cinq points d’avance sur l’Uruguay. Les quatre premiers se qualifient directement pour la Coupe du monde, et le 5e disputera un barrage intercontinental.