Coupe du monde : L’épreuve tous les deux ans donnerait « de l’espoir aux Africains », estime Infantino

FOOTBALL Le président de la Fifa s’est lancé dans un argumentaire discutable pour défendre son projet de Coupe du monde tous les deux ans

W.P
— 
Gianni Infantino
Gianni Infantino — Insidefoto/Sipa USA/SIPA

Gianni Infantino est prêt à tout pour vendre son projet de  Coupe du monde biennale. Sans doute un peu trop, d’ailleurs. Le président de la Fifa défendait mercredi son idée devant le Conseil de l’Europe, et a enchaîné les arguments. Certains sportifs, d’autres non. « On voit le football évoluer dans un sens où certains ont tout et la majorité n’ont rien, a-t-il déclaré à Strasbourg, dans des propos relayés par Le Figaro. En Europe, la Coupe du monde se tient deux fois par semaine parce que les meilleurs joueurs du monde y jouent. »

Infantino s’est ensuite lancé dans une tirade sur l’Afrique : la Coupe du monde tous les deux ans serait selon lui – on caricature à peine – capable de guérir de tous les maux. « En Europe, dit-il, il a fallu des siècles et des siècles pour un changement. Il y a beaucoup à faire, beaucoup à changer. Nous devons donner aux Africains l’espoir qu’ils n’auront pas à traverser la Méditerranée pour peut-être avoir une vie meilleure ici. Nous devons leur donner des opportunités et de la dignité. »