F1 : Alain Prost, directeur non-exécutif, quitte l’écurie Alpine qui poursuit sa refonte

FORMULE 1 Le contrat d’Alain Prost, directeur non-exécutif, n’a pas été renouvelé par l’écurie de Formule 1 Alpine, qui poursuit sa refonte avant la saison 2022

Adrien Max
— 
Alain Prost ne fait plus partie de l'écurie Alpine.
Alain Prost ne fait plus partie de l'écurie Alpine. — Phil Duncan/Shutterstock/SIPA

L’heure des grands bouleversements chez Alpine. Le contrat d’Alain Prost n’a pas été renouvelé par l’écurie de  Formule 1 pour la prochaine saison, alors qu’il occupait le poste de directeur non exécutif depuis juillet 2019. Il avait rejoint  Renault,​ devenu Alpine, en 2015 en tant qu’ambassadeur et consultant.

C’est le deuxième départ en moins d’une semaine puisque Marcin Budkowski, directeur exécutif, a lui aussi quitté l’équipe française. Le nom d’Otmar Szafnauer, qui a quitté Aston Martin début janvier, revient avec insistance du côté d’Alpine, et l’Américain pourrait arriver avec BWT, sponsor de Force India et Racing Point, les deux autres écuries dans lesquelles il a aussi officié. Le premier Grand Prix de la saison 2022 est prévu à Bahreïn le 20 mars prochain.