Coupe du monde tous les deux ans : L’Afrique vote à l’unanimité en faveur de la réforme

FOOTBALL La CAF est la première confédération à soutenir officiellement le projet voulu par la FIFA

N.C. avec AFP
— 
Le trophée de la Coupe du monde présenté lors du tirage au sort des qualifications de la zone Europe, en décembre 2020.
Le trophée de la Coupe du monde présenté lors du tirage au sort des qualifications de la zone Europe, en décembre 2020. — Kurt SCHORRER / FIFA / AFP

La Confédération africaine de football (CAF) a apporté vendredi son soutien à la « décision du Congrès de la FIFA de mener une étude de faisabilité » pour une Coupe du monde biennale, au lieu de l’habituel rythme quadriennal. La CAF, réunie en Assemblée générale extraordinaire à son siège au Caire, est la première confédération à approuver officiellement et publiquement le projet controversé d’une tenue  d'un Mondial tous les deux ans, sur le même rythme que sa Coupe d'Afrique des Nations.

54 voix pour l’Afrique lors du vote

Tout sauf une surprise. La grande majorité des dirigeants de ce continent s’était déclarée favorable à cette réforme, estimant que cela augmenterait les chances de se qualifier, tout en permettant aux fédérations d’accroître leurs revenus. L’AFC (Asie) et la Concacaf (Amérique centrale, Amérique du Nord et Caraïbes) sont également pour, alors que l’UEFA (Europe) et la Conmebol (Amérique du Sud) sont opposés à ce projet.

Avec 54 fédérations, l’Afrique pèsera un poids important au moment du vote. Cette proposition de Coupe du monde biennale doit être discutée le 21 décembre lors d’un sommet réunissant en visioconférence les 211 fédérations nationales membres de la FIFA. Son président, Gianni Infantino, souhaite que la réforme entre en vigueur dès 2028.