OL : « Je suis convaincue de revenir au niveau auquel j’ai envie d’être », assure Ada Hegerberg après sa longue galère

FOOTBALL FEMININ De retour à la compétition le 5 octobre, après 21 mois d’absence, l’attaquante norvégienne de l’OL se veut résolument optimiste

J.Lau. avec AFP
— 
Ada Hegerberg, ici la semaine passée lors de son retour au Parc OL, en Ligue des champions contre Benfica (5-0)
Ada Hegerberg, ici la semaine passée lors de son retour au Parc OL, en Ligue des champions contre Benfica (5-0) — Daniela Porcelli/SPP/Sipa USA/SI

Il n’est pas fréquent de voir une footballeuse professionnelle être ravie de cumuler une soixantaine de minutes de jeu en trois rencontres. Mais ces apparitions enchaînées en l’espace de 12 jours, contre BK Häcken, Benfica et Montpellier, valent de l’or pour Ada Hegerberg, qui n’avait pas pu participer au moindre match officiel depuis janvier 2020. Gravement blessée au genou droit puis au tibia gauche, la meilleure buteuse de l’histoire de la Ligue des champions (53 réalisations) a donc enfin retrouvé les terrains, avec trois larges succès à la clé. Si elle n’a pas encore pu marquer depuis qu’elle est revenue, l’attaquante norvégienne se veut très optimiste.

« Je profite de chaque instant depuis mon retour, c’est une grande victoire personnelle indique-t-elle. Avec le temps et le travail, cela va rentrer dans l’ordre. Je suis convaincue de revenir au niveau auquel j’ai envie d’être. » La joueuse de 26 ans assure n’avoir « jamais douté de revenir », malgré une longue traversée du désert. « Bien sûr, c’est quelque chose que j’aurais aimé ne pas vivre, mais cela fait partie de moi maintenant, poursuit la Ballon d'or 2018. Je le transforme comme une force pour le reste de ma carrière. »

Une carrière qu’elle se voit évidemment relancer à Lyon, où elle a prolongé son contrat jusqu’en 2024, en décembre 2020. « Quand on joue à l’OL, il faut toujours chercher à gagner tous les trophées, rappelle Ada Hegerberg. J’ai envie d’aider l’équipe à remonter après l’échec de la saison dernière, car il est important de rester la meilleure équipe d’Europe, voire du monde. Et c’est pour cela que j’ai hâte de revenir à mon meilleur niveau, d’enchaîner les matchs et de marquer à nouveau des buts pour battre tous les records. » Pas de doute, l’insatiable « guerrière » (220 buts en 185 matchs avec l’OL) n’a pas tant changé.