OL : Après Griedge Mbock, Ada Hegerberg effectue enfin son retour à l'entraînement

FOOTBALL FEMININ Vingt mois après son dernier match officiel, l’attaquante lyonnaise semble entrevoir le bout du tunnel après deux graves blessures

Jérémy Laugier
— 
Ada Hegerberg, ici lors d'un entraînement au Parc OL en juin 2020, peu avant d'être opérée d'une fracture du tibia gauche.
Ada Hegerberg, ici lors d'un entraînement au Parc OL en juin 2020, peu avant d'être opérée d'une fracture du tibia gauche. — JEFF PACHOUD / AFP

Leurs destins semblent liés. Six jours après l’internationale tricolore Griedge Mbock, Ada Hegerberg vient de signer son retour lundi à l’entraînement collectif avec l'OL. Une première depuis de très longues semaines, puisque l’attaquante norvégienne a enchaîné une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit (janvier 2020) puis une fracture de fatigue du tibia gauche (septembre 2020). Celle-ci n’a pas disputé le moindre match officiel depuis le 16 janvier 2020. En avril dernier, le club lyonnais avait communiqué sur son absence jusqu’à la fin de l’exercice 2020-2021, en programmant son retour pour « la préparation de la saison 2021-2022 ».

La première Ballon d'or de l’histoire du football féminin (en décembre 2018) a finalement eu besoin d’un délai supplémentaire et a manqué les trois premières journées de championnat ainsi que le barrage de Ligue des champions contre Levante. Ada Hegerberg, qui n’a rien perdu de son sang-froid face au but, si on en croit les images d’entraînement diffusées par l’OL sur les réseaux sociaux, pourrait donc postuler pour le match de D1 contre Guingamp vendredi (18h30). Soit 20 mois après sa dernière prestation, un nul (0-0) à Bordeaux en D1.

Victime d’une rupture du tendon d’Achille en juin 2020 puis d'une deuxième opération chirurgicale après une rechute cinq mois plus tard, Griedge Mbock sort également d’une saison blanche. Le retour imminent de ces deux joueuses majeures dans l’histoire des principales conquêtes de l’OL depuis 2015 ne sera pour de trop pour Sonia Bompastor, afin de rebondir après une année sans le moindre titre remporté.