OL-Levante : Les Lyonnaises ont longtemps « souffert » mais elles franchissent leur barrage de Ligue des champions

FOOTBALL FEMININ Comme au match aller, les joueuses de Sonia Bompastor l’ont emporté (2-1), ce mercredi, contre Levante (Espagne). Elles participeront bien à la phase de poules de la nouvelle formule de la Ligue des champions

Jérémy Laugier
— 
Ici lors du match aller à Valence, Amel Majri a été déterminante ce mercredi, avec un but et une passe décisive à son actif.
Ici lors du match aller à Valence, Amel Majri a été déterminante ce mercredi, avec un but et une passe décisive à son actif. — Ivan Terron/Shutterstock/SIPA

Il n’y a pas eu de séisme sur la scène européenne en football féminin, ce mercredi à Décines. Septuple vainqueur de la Ligue des champions, l’OL s’est en effet qualifié pour la phase de groupes de la nouvelle formule de la Ligue des champions en sortant en barrage Levante, grâce à deux courts succès (2-1).

Dans le même temps, les Bordelaises ont été héroïques mais ont fini par céder durant les tirs au but contre Wolfsburg (3-2 après prolongation, 0-3 aux tab). Incapables de trouver la faille durant une heure, sur la pelouse du Groupama OL Training Center, les joueuses de Sonia Bompastor restaient donc à la merci de la solide formation espagnole, 3e de la dernière Liga et épatante dimanche dernier contre le Real Madrid (4-0).

Un triplé à reconquérir pour les Lyonnaises

« Nous avons souffert davantage que nous ne l’imaginions, reconnaît la nouvelle gardienne lyonnaise Christiane Endler. Il y a eu deux matchs fermés et l’objectif principal était la qualification. » Celle-ci a été consolidée en trois minutes grâce à deux coups de patte d'Amel Majri. L’internationale tricolore a été buteuse sur un coup franc excentré trompant Maria Lopez après un rebond (1-0, 60e), avant d’offrir un centre parfait à Catarina Macario (2-0, 63e).

Malgré une petite frayeur après la réduction de l’écart dans la foulée d'Aldana Cometti (2-1, 64e), l'OL a assuré l’essentiel : rejoindre le PSG le mois prochain en phase de poules européenne (tirage au sort le lundi 13 septembre). « Il y a beaucoup de satisfaction », reconnaît Sonia Bompastor, soulagée d’éviter un énorme couac pour la reprise de la saison. Dominées par le PSG en 2021, tant en D1 (2es après 14 sacres consécutifs) qu’en quart de finale de Ligue des champions, les Lyonnaises sont donc en mission pour reconquérir le triplé D1-Coupe de France-Ligue des champions.