OGC Nice : Juste avant le match à huis clos face à Monaco, des supporters insultent la LFP et les médias

FOOTBALL Quelque 300 ultras se sont réunis devant l’Allianz-Riviera avant le coup d’envoi

F.Bi.
— 
Le stade de Nice l'Allianz Riviera.
Le stade de Nice l'Allianz Riviera. — SYSPEO/SIPA

Privés de stade, mais pas de parole. Deux heures avant le coup d’envoi du match Nice- Monaco, joué ce dimanche dès 13 heures à huis clos, environ 300 ultras se sont réunis devant l’Allianz Riviera pour accueillir avec ferveur le bus des joueurs mais aussi manifester dans des nuées de fumigènes leur mécontentement.

Le message affiché sur leurs très longues banderoles laissait libre cours à l’insulte aux relents d’homophobie : « LFP, médias : notre stade est vide, vos bouches sont pleines, notre passion plus forte que votre décision, allez vous faire enculer. »

La commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a sanctionné Nice de trois matchs à huis clos et du retrait d’un point après la rencontre chaotique de 22 août face à Marseille, qui devra être rejouée. Le jet d’un projectile sur Dimitri Payet et son renvoi dans les tribunes avaient mis le feu aux poudres et des supporteurs niçois avaient envahi le terrain, provoquant une bagarre générale.