Nice-OM : Les Ultras niçois « condamnent fermement » les jets de projectiles et l’envahissement du terrain

FOOTBALL Tout membre étant reconnu coupable d'un comportement violent sera exclu, assure la principale association du club niçois

N.C.
— 
Les Ultras de la tribune Populaire Sud de Nice ont réagi aux incidents survenus lors du match contre Marseille, le 22 août 2021 (photo illustration)
Les Ultras de la tribune Populaire Sud de Nice ont réagi aux incidents survenus lors du match contre Marseille, le 22 août 2021 (photo illustration) — LIONEL URMAN/SIPA

Via un communiqué publié ce lundi sur leur page Facebook, les Ultras de la tribune Populaire Sud de Nice ont réagi aux graves incidents survenus lors du match de l'OGC Nice face à l'OM dimanche soir, et notamment le jet d’une bouteille sur Dimitri Payet.

« Pas opposés » au filet anti-projectiles

« Nous condamnons fermement les jets de projectiles ainsi que l’envahissement du terrain, ont-ils écrit. A l’avenir, toute personne membre du groupe dont le comportement pourrait porter préjudice au groupe et au club sera exclu. » La LFP a convoqué les deux clubs ce mercredi pour faire la lumière sur le déroulé des événements.

Les supporters se sont également exprimés sur l’idée, évoquée par les dirigeants, d’installer un filet anti-projectiles séparant leur tribune du terrain. Ils en ont discuté avec ces derniers dans l’après-midi. « En mesure prioritaire, on va mettre un filet. Ce n’est pas esthétique, OK, mais à un moment ça suffit, il faut être efficace », a déclaré le président niçois Jean-Pierre Rivère dans L'Equipe. « Comme depuis le début, nous n’y sommes pas opposés », ont assuré les Ultras.