Coronavirus en Ligue 2 : Plusieurs « cas suspects » de Covid-19 dans l’effectif de Bastia, deux jours avant le début du championnat

FOOTBALL Le club corse, promu, doit disputer son premier match de Ligue 2 samedi contre Nîmes

N.S. avec AFP

— 

Le SC Bastia et Furiani s'apprêtent à retrouver le football professionnel.
Le SC Bastia et Furiani s'apprêtent à retrouver le football professionnel. — Angèle Ricciardi / AFP

Ce devrait être la fête à Furiani samedi à 15 heures, pour le retour au niveau professionnel du SC Bastia, après quatre ans de purgatoire chez les amateurs. Mais ce jeudi, deux jours avant la première journée de Ligue 2 contre Nîmes, l’heure est à l’inquiétude au sein du club le plus populaire de Corse, sur fond d’épidémie de coronavirus.

« On a envie d’y être, ça bouillonne, mais autant la préparation s’est magnifiquement passée, autant depuis deux-trois jours, on a des embêtements : on a beaucoup de cas suspects, par rapport au Covid-19, donc on est très très embêtés, a déclaré l’entraîneur Mathieu Chabert en conférence de presse. On s’est tous testé ce matin, on a sûrement des cas positifs qui vont arriver. » « On attend les résultats des tests, a-t-il expliqué. Mais il y a une grosse inquiétude » quant à savoir si le club pourra disposer de 18 joueurs.

Des cas suspects chez les non vaccinés

Selon l’entraîneur, environ la moitié de l’effectif du SC Bastia a reçu deux doses de vaccin et une grande partie de l’autre moitié a été vaccinée une fois et doit recevoir une deuxième dose début août. « Mais il y en a trois ou quatre qui ne sont pas vaccinés, et comme par hasard, ce sont les cas suspects », a déploré Mathieu Chabert.

Annonçant le déploiement expérimental et anticipé dès vendredi du pass sanitaire dans quelques établissements de Haute-Corse, en Balagne et à Saint-Florent, le préfet du département François Ravier a aussi évoqué mercredi une « augmentation assez importante du nombre de cas [de Covid-19] dans la région bastiaise, de la moitié du Cap Corse jusqu’au sud de Bastia ».