Mercato RC Strasbourg : « Le retour de Kevin Gameiro ressemble à une déclaration d’amour »

FOOTBALL Treize ans après son départ, l’attaquant de poche revient dans son club formateur

Thibaut Gagnepain
— 
Kévin Gameiro, le come-back d'un crack à Strasbourg — 20 Minutes
  • Kevin Gameiro s’est engagé pour deux saisons avec le Racing.
  • C’est avec un statut d’international français (13 sélections) et de quadruple vainqueur de la Ligue Europa que « KG » va retrouver la Meinau.
  • « Il est affûté et il sera opérationnel assez vite », rassure son ami de vingt ans Khalid Kerssane.

Kéviiiiiiiiiiiiiiin GA-MEI-RO ! C’est écrit d’avance : le 8 août, pour la reprise de la Ligue 1 et le match contre Angers, la Meinau n’aura des yeux que pour lui. Lui, l’enfant prodige du RC Strasbourg de retour treize ans après son départ.

Le club alsacien l’a officialisé samedi : Kévin Gameiro s’est engagé pour deux saisons avec le Racing. Là où tout avait presque commencé pour le natif de Senlis (Oise), arrivé sur les bords du Rhin pour y achever sa formation, en 2002. Avant de se révéler sous le maillot à la cigogne (17 buts en 68 matchs) et de franchir les échelons.

« J’en ai déjà des frissons rien que d’y penser »

C’est avec un statut d’international français (13 sélections) et de quadruple vainqueur de la Ligue Europa que « KG » va retrouver le stade de ses débuts professionnels. Et le faire hurler de plaisir… « Son retour ressemble à une déclaration d’amour et toute la Meinau saura lui rendre au moment venu. J’en ai déjà des frissons rien que d’y penser », savoure Ugo, supporter de près de trente ans du club alsacien.

Comme lui, c’est tout un peuple bleu qui est sous le charme depuis quelques jours et les premiers bruissements de ces retrouvailles. Pas besoin d’aller loin sur les réseaux sociaux pour s’en rendre compte… Même si certains, minoritaires, mettent aussi en avant son âge (34 ans) et des dernières saisons moins accomplies que les précédentes à Valence.

« Il est affûté et il sera opérationnel assez vite », rassure son ami de vingt ans Khalid Kerssane. Dans la même chambre au centre de formation du RCS, les deux sont désormais associés en affaire… dans la région strasbourgeoise. Depuis ses premiers contrats, Kévin Gameiro a investi dans l’immobilier et un centre de foot à 5, le « KG5 », a vu le jour en 2013 au nord de la capitale alsacienne.

« Oui, il a eu une offre de l’OM »

« C’est sûr que ça va être plus facile pour se voir. Ce sont nos femmes qui risquent d’en souffrir ! », poursuit avec humour l’ancien défenseur de niveau National. « Ce retour, c’était dans un coin de sa tête depuis qu’il avait vu le club retrouver la Ligue 1. Oui, il a eu une offre de l’OM mais Kévin n’a jamais fait ses choix sur des critères financiers. Avec le Racing, il y avait un feeling et il est resté droit dans ses bottes jusqu’au bout. Il est resté très attaché à la ville. »

« Strasbourg, c’est ma maison. C’est ici que j’ai été formé, que j’ai fait mes premiers pas en professionnel et que j’ai également rencontré ma femme », a confirmé le joueur. Cet amour a aussi été mis en scène dans une vidéo publiée par le Racing au moment de la signature du buteur. Avec la cathédrale, la Petite France et bien sûr quelques buts souvenirs. De quoi faire monter la température avant les retrouvailles avec la Meinau et que Kevin Gamerio mette dans paillettes dans les yeux des supporters.