RC Strasbourg : Passé par le Racing, le gardien Junior Ntima perce doucement dans le rap

RECONVERSION ? Toujours footballeur, il rêve maintenant de vivre de la musique. « Ce serait le top de faire kiffer tout le monde »

Thibaut Gagnepain

— 

« JNVNY » vient de sortir un clip pour son dernier EP, « BOOSKA-P ». Il est visible sur Youtube.
« JNVNY » vient de sortir un clip pour son dernier EP, « BOOSKA-P ». Il est visible sur Youtube. — JVNSY
  • Passé par le centre de formation du RC Strasbourg, Junior Ntima n’avait pas été gardé par le club alsacien en 2012. La faute à une période délicate, marquée par le dépôt de bilan.
  • Depuis, le gardien de but, aujourd’hui âgé de 28 ans, a rebondi dans les divisions amateurs, en Ile-de-France.
  • Il s’est aussi lancé dans le rap depuis un an, sous le nom de « JVNSY ». Avec un succès grandissant.

« Avant, on parlait de Junior le joueur de foot. Maintenant, c’est JVNSY. » Depuis quelques mois et son passage en février dans Planète Rap, la célèbre émission de Skyrock, les regards ont changé autour de Junior Ntima.

Lui, l’habituel gardien de but passé par le RC Strasbourg avant un long bail à l’Entente Sannois Saint-Gratien a prouvé qu’il avait d’autres talents. Sur le terrain musical, où son flow commence à résonner hors de son entourage. L’intéressé, 28 ans, le reconnaît, « c’est pas encore extraordinaire mais je sens quand même un grand changement. On me prend au sérieux, on ne se dit pas que le rap est juste une passion pour moi. »

Longtemps, elle est pourtant passée au second plan, derrière ce fameux ballon. Le natif du Val-de-Marne était plutôt doué, au point de se retrouver donc au centre de formation du club alsacien en 2009. Soit pas vraiment dans les meilleures années du Racing… « On m’avait proposé un contrat stagiaire-pro de deux ans en 2011 mais la malchance que j’ai eue, c’est qu’il y a eu le dépôt de bilan du RCS », retrace celui qui était alors dans le groupe de François Keller. Derrière le titulaire Vauvenargues Kéhi, et Ziman Duki.

Junior Ntima sous les couleurs du RC Strasbourg. Il y a joué de 2009 à 2012.
Junior Ntima sous les couleurs du RC Strasbourg. Il y a joué de 2009 à 2012. - Junior Ntima

« J’ai connu la montée en CFA mais je n’avais pas joué. J’avais beaucoup appris avec François Keller », poursuit-il, vraiment pas amer de ce passage raté dans le monde professionnel. « Bien sûr que j’aurais aimé percer mais je suis toujours resté dans le foot, ça m’a aidé à ne pas déprimer. » Le gardien de but est revenu dans sa région avant d’enchaîner les expériences dans les championnats dits amateurs (N2, N3, DH) où les entraînements rythment les semaines. Pour la saison prochaine, il s’est engagé avec l’US Chantilly (N3).

Le rap, lui, n’était jamais loin. « Ça vient de mon grand frère, qui en faisait. Je suis toujours allé en studio, même quand j’étais à Strasbourg. J’ai continué et un jour, mes potes m’ont dit de mettre mes morceaux sur les plates-formes, pour voir. Je n’osais pas trop mais je me suis fait un petit budget et j’ai lâché les chevaux en mai 2020. »

Un featuring avec un rappeur strasbourgeois, Ashkidd

« JVNSY », une référence à un pseudo MSN écrit par erreur et à prononcer « Jounsaï », peut maintenant être écouté sur Deezer, Spotify, Youtube. Cinq morceaux sont accessibles, tous issus de La noche, partie 1.

« Il y aura bientôt une deuxième partie, d’ici septembre. L’objectif, c’est de livrer un album pour 2022 », lance l’auteur-compositeur qui dit trouver ses sources d’inspirations « dans le quotidien, mes potes, ce qui vient ». « Je suis aussi sur un featuring avec Ashkidd, que j’ai connu à Strasbourg », révèle « JVNSY », bien décidé à percer dans ce nouveau milieu. « J’adorerais en vivre. Ce serait le top de faire kiffer tout le monde. »