Arjen Robben et son pied gauche magique prennent leur retraite pour de bon

FOOTBALL L’ailier néerlandais a annoncé ce jeudi qu’il arrêtait sa carrière, à l’âge de 37 ans. En 2020, il avait replongé après avoir une première fois raccroché ses crampons

N.S.
— 
Arjen Robben aura écrit les plus belles pages de sa carrière sous les couleurs du Bayern Munich.
Arjen Robben aura écrit les plus belles pages de sa carrière sous les couleurs du Bayern Munich. — Matthias Schrader / AP / Sipa

Cette fois, c’est promis, juré, craché. Arjen Robben a annoncé ce jeudi sur les réseaux sociaux « un choix très difficile » : l’ancien international néerlandais met un terme à sa carrière, à 37 ans bien sonnés. Si vous maîtrisez la langue de Dave et de Paul Verhoeven, on vous met la décla originale ci-dessous.

L’ailier au divin pied gauche avait déjà fait le coup à l’été 2019, après dix glorieuses saisons au Bayern Munich. Il avait replongé quelques mois plus tard, en rejoignant les Pays-Bas et Groningue, son club formateur, pour une ultime pige gâchée par des blessures, une constante tout au long de sa carrière.

Le Graal avec le Bayern

Malgré ses fragilités physiques, Robben s’est bâti un splendide palmarès en club, notamment deux titres de champion d’Angleterre avec Chelsea, un de champion d’Espagne avec le Real Madrid et huit de Bundesliga avec le Bayern, où l’alter ego de Franck Ribéry a atteint le Graal : la victoire en Ligue des champions 2013.

En équipe nationale, au fil de 96 sélections (pour 33 buts), le très vif attaquant des Oranje a tourné autour de la gloire sans la toucher du doigt au côté des Van Persie, Van der Vaart et Sneijder. Avec en particulier cette finale de Coupe du monde perdue contre l’Espagne en 2010 (0-1, après prolongations), marquée par deux énormes occasions face à Iker Casillas.