Euro 2021: Tous les Anglais teints en blond s'ils gagnent... Digne réagit aux cris de singes… La journée à revivre en live

LIVE Si la Belgique et les Pays-Bas sont déjà qualifiés dans les groupes B et C, toutes les autres équipes, sauf la Macédoine du Nord, peuvent encore rêver des huitièmes de finale

N.S.

— 

Phil Foden lors d'Angleterre-Ecosse, vendredi à Wembley.
Phil Foden lors d'Angleterre-Ecosse, vendredi à Wembley. — Vincent Mignott / DeFodi Im / Sipa

L’ESSENTIEL :

20h30: Bon bon bon, ça va être l'heure de clore ce live. Si vous voulez passer la soirée avec nous, c'est possible. Deux choix : 

> Finlande-Belgique, par ici 

> Russie-Danemark, sur ce lien

Viendez viendez ! Et pour tous les autres, on se retrouve demain, même lieu même heure. Des bises.

 

19h57: Et sinon, cette réaction des Hongrois au projet dont je vous ai parlé un peu plus tôt sur l'Allianz Arena... 

Alors que la ville de Munich a proposé d'illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT, mercredi pour le match de l'Euro opposant l'Allemagne à la Hongrie, le ministre hongrois des Affaires étrangères s'est insurgé contre cette idée, ce lundi. « C'est extrêmement nuisible et dangereux de mélanger sports et politique », a déclaré Peter Szijjarto, cité par l'agence de presse MTI. « L'expérience historique montre que c'est une mauvaise chose et plus que quiconque, les Allemands le savent bien », a-t-il ajouté, dans une allusion au passé nazi de l'Allemagne.

Ca se passe de commentaires.

19h54: Un petit tour par ici pour vous signaler les victoires des Pays-Bas et de l'Autriche. Ces deux équipes sont qualifiées pour les 8e de finale. 

17h46Allez, on va mettre ce live en stand-bye quelque temps, car c'est parti pour les deux matchs de 18h00 ! 

> Ukraine-Autriche, c'est par ici

> Pays-Bas-Macédoine du Nord, c'est par là

Faites vos jeux, et je vous dis à tout à l'heure. 

17h39: L'Allianz Arena en soutien de la communauté LGBTI de Hongrie? 

Le dernier match de poule du groupe de la France entre l'Allemagne et la Hongrie pourrait prendre une tournure politique. La Fédération allemande a annoncé être d'accord pour que le stade de Munich soit illuminé aux couleurs arc-en-ciel,  symboles de la communauté LGBT (et plus largement de la diversité), durant l'Euro et peut-être dès cette prochaine rencontre. 

La municipalité de Munich doit demander ce lundi à l'UEFA l'autorisation d'illuminer le stade aux couleurs symboles de la communauté LGBT, et plus largement de la diversité, mercredi soir au moment de la réception de la Hongrie, dans «un signe visible de solidarité avec la communauté LGBTI de Hongrie».

Munich ajoute sa voix à ceux qui, en Europe, condamnent la politique du Premier ministre Viktor Orban, jugée discriminatoire contre les minorités sexuelles.

17h23La finale devant 60.000 spectateurs? 

L'Angleterre fait tout pour rassurer l'UEFA sur sa capacité à accueillir le final 4 de cet Euro. Alors que la jauge pour les demies et la finale à Wembley avait été augmentée à 40.000 spectateurs la semaine dernière, celle de la finale pourrait encore être rehaussée, selon The Telegraph. Le gouvernement britannique et l'UEFA seraient proches d'un accord pour que le sommet de l'Euro, le 11 juillet, se joue devant 60.000 spectateurs à Wembley. Tut tut ! 

 

17h01: Ainsi parlait Goretzka

Avant de passer la main, je souhaiterais partager cet aphorisme du penseur allemand Leon Goretka.

 

16h44: Encore des Néerlandais en vélo

Un avant-goût de l'été sur les plages du sud de la France et d'Espagne.

 

16h39: Calhanoglu, du Milan AC à l’Inter

Il a traversé l’Euro comme une ombre, à l’image de la sélection turque. Mais Hakan Calhanoglu sort d’une saison aboutie en Serie A, et il va changer de club sans quitter la capitale de la Lombardie. Le milieu de 27 ans, en fin de contrat avec le Milan AC, rejoint le rival, tout frais champion d’Italie. « J’ai trouvé un accord avec l’Inter. Je signerai le contrat demain », a déclaré le joueur ce lundi à la chaîne de télévision turque TRT Spor. Selon le quotidien sportif turc Fanatik, Calhanoglu devrait s’engager avec l’Inter pour une durée de trois saisons avec un salaire annuel de six millions d’euros.

16h27 : Ecossais farceurs

Peut-on rire du Covid ? Apparemment oui, en Ecosse en tout cas. Ce lundi, après l’annonce par la fédération du test positif du milieu Billy Gilmour, un faux compte Twitter a annoncé la mise en quarantaine de deux des meilleurs joueurs écossais, John McGinn et Andy Robertson, en tant que cas contacts. Selon l’AFP, le ou les farceur(s) ont repris le nom, l’apparence et le pseudonyme (à une lettre près) de la page officielle de l’équipe. Le tweet a été partagé plusieurs centaines de fois avant que le compte ne soit suspendu.

16h18 : Buteur contre la France, Fiola s’excuse

Il y a des joies extatiques, comme celle d’Alain Giresse ou de l’Italien Marco Tardelli lors de la Coupe du monde 1982. Et puis il y a la version destructrice, dite aussi Attila, du prénom de Fiola, le latéral gauche hongrois buteur samedi contre la France. Après avoir ouvert la marque, celui-ci a effrayé une journaliste qui se trouvait au bord de la pelouse du stade Ferenc-Puskas.

Edit Szalay s’est retrouvée au milieu d’une meute de joueurs et le buteur, dans la folie du moment, a fracassé ses mains sur la table et renversé tout ce qui s’y trouvait. « Salut Edit ! Désolé de vous avoir envahie comme ça hier », a déclaré Fiola dans une vidéo publiée sur la page Instagram de la fédération hongroise de football.

« C’était le meilleur moment de nos vies, nous avons vu qu’après votre frayeur, vous avez pu célébrer notre but aussi, et que vous alliez bien », a-t-il ajouté.

Dans un commentaire sur Facebook, Szalay raconte qu’au moment de la célébration, elle cherchait son oreillette, tombée au sol après le but. D’où sa surprise quand elle a relevé la tête au milieu d’une marée humaine : « Quand les garçons m’ont assaillie, j’ai d’abord cru que j’allais mourir, mais quand j’ai compris de qui il s’agissait, j’ai été prise de joie aussi. » Tout finit bien.

15h55 : Koeman et le cas Dembélé

A peine revenu de quelques jours de vacances aux Pays-Bas, Ronald Koeman était attendu par des médias catalans à l’aéroport. L’occasion de parler de la blessure d’Ousmane Dembélé, sur laquelle l’entraîneur du Barça est resté très, très évasif. « Je ne peux pas dire grand-chose, ce n’est pas de chance qu’il se soit blessé, a glissé Koeman, selon Mundo Deportivo. Ce sont des choses qu’il faut accepter et analyser mais maintenant nous sommes en vacances et en train de penser à la prochaine saison. » Merci Ronald.

15h15: Mbappé, préposé aux coups francs

C’est RMC Sport qui l'affirme. Désormais, les coups francs, c’est Kyky. Enfin, quand il s’agit de les tirer directement, et non pas de centrer, auquel cas Antoine Griezmann continuera d’officier. Et puis il pourra y avoir des rotations, comme sur penalty. En tout cas, celui tiré par le Parisien en première mi-temps samedi contre la Hongrie (1-1) n'a pas fait lever le stade Ferenc-Puskas. Il a fini dans la tête d’un défenseur adverse.

15h: J-2 avec Portugal-France

C’est long, je sais. Mais William est aussi là pour vous faire patienter.

 

14h45: Le petit mot d’Antoine pour Ousmane

Un tweet de réconfort signé Grizou pour son coéquipier au Barça. Toujours sympa même si, forcément, on ne s’attendait pas à ce qu’il balance un « Bon débarras ! »

 

14h34: Les Anglais teints en blond s’ils remportent l’Euro

Bon OK, on n’en est pas là. Mais la menace est réelle, si l’on en croit les propos de Phil Foden rapportés par talkSPORT. Le petit génie de City arbore une magnifique chevelure poussin depuis le début de l’Euro. Foden a proposé à ses collègues de l’imiter en cas de victoire finale le 11 juillet, et ceux-ci auraient accepté.

Le jeune Anglais cite les Roumains de 1998. Ceci dit, si la bande à Hagi avait attaqué la Coupe du monde en France avec la même teinture peroxydée, elle avait échoué dès les huitièmes de finale. Bizarrement, Foden n’a pas évoqué l’équipe cycliste Festina, qui avait eu la même idée, la même année.

 

14h18: Thomas Müller forfait contre la Hongrie ?

C’est Bild qui l’affirme, même si pour l’instant, l’encadrement allemand n’a pas confirmé l'information. D’après le quotidien populaire, le revenant bavarois ne pourra pas jouer (au moins) le match décisif de la Mannschaft contre la Hongrie, mercredi à Munich. L’attaquant du Bayern souffre d’une blessure à la capsule articulaire du genou (je ne savais même pas que ça existait) contractée à la toute fin du récital face au Portugal, samedi (4-2).

Par ailleurs, Mats Hummels (tendon rotulien) et Ilkay Gündogan (mollet) sont restés à l’hôtel ce lundi et ne se sont pas entraînés non plus. Ils sont incertains pour mercredi. Enfin, Lukas Klostermann (cuisse) et Toni Kroos (fatigue) ont suivi un programme individuel. Finalement, ce n’est pas du luxe, une liste de 26 joueurs…

14h10: Attention, ceci est une blague !!!

En effet, il est impossible de remplacer un joueur de champ une fois que la compétition a commencé. Sinon, c'était tout à fait crédible.

 

14h02: Donnarumma a passé à Rome sa visite médicale pour le PSG

Une petite pause mercato pour Gigi Jr, ce lundi à Rome. Au lendemain de la troisième victoire de l'Italie en trois matchs de poule, le gardien de la Squadra Azzura a passé sa visite médicale préalable à sa signature d'un contrat de cinq ans au Paris Saint-Germain, comme l'ont indiqué plusieurs médias transalpins. La chaîne Sky Sport a diffusé des images du portier de 22 ans arrivant dans un hôpital romain, accompagné du médecin de la sélection et de Gianluca Vialli, ancien attaquant vedette devenu membre de l'encadrement. Keylor Navas doit apprécier.

13h57: Effet papillon au Barça

Une blessure en Bleu, et ce sont les Blaugrana qui souffrent. Vu sa situation économique, le FC Barcelone ne peut pas se permettre de lâcher Ousmane Dembélé sans rien toucher dans un an, si le Français ne prolonge pas un contrat qui expire en juin 2022. D'autant que le Barça a lâché 145 millions d'euros pour le recruter à Dortmund en 2017. Or, son énième pépin physique pourrait rebuter un éventuel acquéreur. Selon Sport, le problème du club est le même avec Coutinho et Samuel Umtiti.

 

13h47 : Nos lecteurs ont du talent

« Que de fautes. La vitesse c’est bien, la précipitation c’est mal », nous reproche Jules Carpentier, qui ne parle visiblement pas du jeu de la Suède ou de l’Espagne. Promis, je vais faire des efforts.

13h37: Toro à l’autrichienne

Voilà, les lasagnes sont ingurgitées, je reprends le live à Aymeric. On démarre doucement l’après-midi avec un peu d’amusement à l’entraînement des Autrichiens. Pas la vidéo de l’Euro certes, mais comme on ne parle pas trop des compatriotes de Mozart et de Felix Baumgartner…

 

13h : Digne réagit à l’affaire des cris racistes à la Puskas Arena

En parlant de William Pereira, il assistait à la conférence de presse des Bleus aujourd’hui et il vient de m’envoyer les déclas de Lucas Digne, forcément interrogé au sujet des cris de singes qui auraient été entendus dans le stade lors de France-Hongrie à l’encontre de N’Golo Kanté, Paul Pogba et Kylian Mbappé. « Personnellement, il y avait tellement de bruit que je n’entendais rien, mais si l’UEFA mène une enquete et qu’il y a effectivement eu des cris, j’espère que les personnes concernées seront lourdement sanctionnées », a déclaré le latéral gauche d’Everton.

12h40 : Changement de liveur, salut tout le monde ! 

Je prends la relève de Nicolas pour lui permettre de couper un peu et de manger. J’espère que vous allez toutes et tous très bien. Ici ça va, on est rentré de Munich hier (on couvrait Allemagne-Portugal samedi), tandis que le collègue William Pereira est toujours du côté de Budapest. Quant à moi, j’aurai la chance de vous retrouver en 8es, que ce soit à Bucarest (si on termine premiers du groupe F) ou à Londres (en cas de deuxième place). Et si on termine troisième me direz-vous ? Alors ce sera Budapest, mais on aimerait tout de même ne pas avoir à se retrouver dans cette config car ça voudrait dire se gaufrer les Pays-Bas en 8es. Encore que ça promettrait un match de feu.

12h30: Van der Vaart allume l’Espagne

On reste dans la péninsule ibérique, même si la décla du jour vient d’un Néerlandais auprès de NOS, une chaîne de télévision de son pays. Reproduit par les Barcelonais de Sport, voici ce que donnent les propos de Rafael Van der Vaart : « L’Espagne est horrible, horrible. J’espère que nous jouerons contre elle. Il n’y a rien dans cette équipe. » L’ancien génie sur courant alternatif des Pays-Bas critique aussi une formation qui ne sait que faire des passes latérales en balayant le terrain de droite à gauche, de manière stérile. C’est sévère, mais pas complètement faux.

 

12h20: Le foot portugais sur le sable

Sur son compte Twitter, la sélection portugaise annonce le début des qualifications pour la Coupe du monde. Après rapide vérification, la Seleção n'a pas le don d'ubiquité, puisqu'il s'agit ici de beach-soccer. Même sans connaître la langue de Moutinho, le lieu de l'événement (Nazaré) suffisait à mettre la puce à l'oreille.

 

12h10: Luis Enrique vs les jardiniers sévillans

Visiblement, si l'Espagne ne carbure pas des masses depuis le début de l'Euro, ce n'est pas à cause de la neige trop molle (ce qui serait étonnant à Séville) mais d'une pelouse de la Cartuja pas bien adaptée, face à de vilains adversaires trop regroupés. C'est grosso modo ce qu'a déclaré le milieu Rodri, cité par Estadio Deportivo. Le quotidien sportif andalou vient à la rescousse des jardiniers locaux et s'en prend à Luis Enrique, décidément dans la ligne de mire de la presse espagnole. Le sélectionneur aurait demandé à tondre le gazon plus court que ce que lui conseillaient les spécialistes locaux. On verra bien comment finit cette histoire mercredi contre la Slovaquie, toujours à la Cartuja.

 

11h53: L'Ecossais Billy Gilmour positif au Covid

La tuile pour les héritiers de William Wallace. Elu homme du match du choc Angleterre - Ecosse de vendredi, Billy Gilmour a été testé positif au coronavirus. Le jeune milieu de 20 ans est placé à l'isolement pendant 10 jours, a annoncé la Fédé écossaise. Le joueur de Chelsea ratera donc l'importantissime match contre la Croatie demain soir.

 

11h40: La FFF a confirmé la mauvaise nouvelle

 

11h15: Dembélé, c'est bien fini !

Mohamed Bouhafsi (RMC Sport et BFM TV) confirme l'info redoutée. Ousmane plie bagage et rentre à la maison.

 

11h10: Une petite leçon de finnois

Grosso modo, ça veut dire : « peu importe l’adversaire, l’important c’est les trois points ». Les Grands-Ducs veulent écrire l’Histoire ce soir face à la Belgique.

 

10h45: Joyeux anniversaire Platoche !

Parce que cet Euro à 24, c'est son bébé.

 

10h40: Les Bleus qualifiés dès ce soir ?

Avec quatre points en deux matchs, l’équipe de France est déjà assurée de finir au moins troisième du groupe F. Et les hommes de DD peuvent se qualifier dès ce lundi pour les huitièmes de finale, sans jouer, si les troisièmes des groupes B et C finissent avec seulement trois points. Cela garantirait aux Bleus l'une des quatre places de meilleurs troisièmes.

Pour cela, deux conditions, tout sauf impossibles, doivent être réunies :

-dans le groupe C (à 18 h), le match Autriche – Ukraine ne se finit pas par un nul.

-dans le groupe D (à 21h), soit la Belgique bat la Finlande, soit le Danemark domine la Russie.

Ces cas de figure bénéficieraient aussi aux Suisses, aux Suédois, aux Tchèques et aux Anglais (également 4 points au compteur), qui en profiteraient également pour se faufiler en huitièmes de finale.

10h15 : « Coiffeurgate » à la Copa America

En Amérique latine, l’Euro s’appelle Copa America. La compétition se joue actuellement au Brésil, sur fond de Covid. Et un « scandale » a éclabousser la délégation chilienne, avec ce bon vieil Arturo Vidal dans le coup. Dans un communiqué, la Fédération chilienne et l’encadrement technique de la sélection ont reconnu « la violation de la bulle sanitaire de la délégation après l’entrée non-autorisée d’un coiffeur qui, malgré un test PCR négatif, n’aurait pas dû entrer en contact avec les joueurs ».

Des sanctions financières sont promises par la Fédé. Avant la rencontre contre la Bolivie, vendredi, Vidal ainsi que le défenseur Gary Medel, avaient publié sur les réseaux sociaux des photos les montrant en train de se faire couper les cheveux par un coiffeur local, apparemment dans les locaux de l’hôtel où loge « la Roja ». Bien peignés, les Chiliens ont battus les Andins (1-0). Ils ont rendez-vous ce lundi contre l’Uruguay.

10h: Séquence souvenir

Souvenez-vous de Wayne Rooney, avec ses 18 ans et ses vrais cheveux...

 

9h30: Déjà fini pour Dembélé ?

Sorti en fin de match contre la Hongrie après être entré en jeu un peu plus tôt, Ousmane Dembélé ne jouera pas mercredi face au Portugal. Mais selon L'Equipe, l'attaquant du Barça pourrait carrément être forfait pour le reste de l'Euro...

 

9h10: La programmation en couleurs

Parce que j'aime bien la charte graphique de l'UEFA pendant cet Euro, qu'on croirait piquée dans Animal Crossing.

 

9h: Pandev, 20 ans puis s'en va

Il y aura des yeux humides, ce soir à Skopje, capitale de la Macédoine du Nord. La légende nationale Goran Pandev va fêter sa 121e et dernière sélection face aux Pays-Bas. Le capitaine des Lions Rouges a confirmé dimanche qu'il prendrait sa retraite internationale après ce match à Amsterdam, entre une équipe déjà qualifiée et la sienne, déjà éliminée. «Je pense que c'est le bon moment pour faire mes adieux», a annoncé le joueur du Genoa, 37 ans dont 20 en équipe nationale, lors d'une conférence de presse. L'attaquant aux 38 buts en sélection avait qualifié son pays pour son tout premier tournoi international grâce à une réalisaton en barrage éliminatoire de l'Euro en novembre contre la Géorgie.

Salut !

Aujourd’hui, la Belgique et les Pays-Bas termineront leur promenade de santé en phase de poule, tandis que cinq autres équipes, dont le Danemark, l'équipe maudite de cet Euro pour l'instant, vont lutter pour se faire une place en huitièmes. Pour le bizut macédonien, c’est déjà plié en revanche...

Mais il y aura aussi des anecdotes, des vidéos marrantes (enfin, selon notre sens de l’humour parfois particulier) et plein d’autres trucs qui font le sel d’une longue compétition. Sans oublier, bien sûr, des nouvelles de nos chers Bleus…

» Le live, ça commence à 9 h