Euro 2021 : Boris Johnson pense à la santé publique avant la tenue des demi-finales à Wembley, Eriksen sort de l'hôpital... Revivez la journée avec nous

FOOTBALL En attendant le deuxième match de l'équipe de France demain, on va s'enjailler sur le derby entre l'Angleterre et l'Ecosse

N. C., X. R.

— 

Les fans écossais en nombre dans les rues londoniennes.
Les fans écossais en nombre dans les rues londoniennes. — Matthew Chattle/Shutterstock/SIPA

L'essentiel

  • Repoussé d’un an en raison de la pandémie de coronavirus, l’Euro « 2020 » vit son huitième jour de compétition.
  • Ce vendredi, on va parler de la préparation des Bleus, à la veille de leur second match de poule face à la Hongrie. 
  • Trois matchs au programme aujourd'hui, avec notamment un alléchant derby entre l'Angleterre et l'Ecosse.

20h41: Angleterre-Ecosse, l'affiche du jour !

C'est parti pour le match le plus attendu de la journée, voir de la phase de poules ! Le quasi-derby entre l'Angleterre et l'Ecosse, un match ô combien symbolique pour la Tartan Army qui aimerait bien renverser ces satanés Anglais. Un match à suivre juste ici : 

On vous laisse sur ça, à demain !

19h50: Boris Johnson priorise la santé publique à la tenue des demi-finales et de la finale à Wembley

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré vendredi que sa priorité était «la santé publique», davantage que le maintien des demi-finales et de la finale de l'Euro à Wembley, alors que des sources ont confirmé à l'AFP que l'UEFA envisageait de déplacer ces matches à Budapest.

Selon le Times, M. Johnson étudie la possibilité d'exempter de quarantaine environ 2.500 personnes (membres de l'UEFA ou de la FIFA, sponsors, diffuseurs) pour les demi-finales et la finale, prévues les 6, 7 et 11 juillet dans l'enceinte londonienne. Selon des médias, certains de ses ministres redoutent en effet que l'UEFA ne déplace ces trois matches à Budapest si aucune exemption n'est proposée, car la Hongrie n'impose pour sa part aucune condition à l'entrée sur son territoire des voyageurs issus de l'espace Schengen.

La capitale hongroise est en outre la seule à n'avoir imposé aucune jauge dans son stade pour cet Euro, alors que le gouvernement britannique, confronté à un rebond des contaminations au coronavirus, prévoit pour l'instant une jauge à 50% pour les demi-finales et la finale. Le chef du gouvernement britannique s'est néanmoins montré plus prudent vendredi. «Nous ferons tout ce que nous devons pour protéger le pays du Covid», a-t-il assuré. «C'est bien évidemment notre priorité. Nous allons discuter avec l'UEFA pour savoir ce qu'ils veulent et voir si nous pouvons proposer des aménagements notables, mais la santé publique reste la priorité», a ajouté M. Johnson.

19h20: Ahah moment choupinou chez les Hummels

Au moins un supporter de Mats Hummels a apprécié le but contre son camp du défenseur allemand mardi contre la France: son fils Ludwig de trois ans. «Il pense que quand la balle est dans le filet, c'est toujours bon. On m'a raconté qu'il avait célébré mon but», a dit Hummels, «il va falloir que je lui apprenne...»

18h50: Le but ensanglanté de Schick

Mi-temps à Glasgow, la République tchèque mène 1-0 sur un nouveau but de Patrik Schick. Touché au visage dans la surface, l'attaquant saignait encore du nez au moment de transformer son penalty. Sacrée image.

 

18h44: La suite de la carrière d'Eriksen en pointillé

Dès son réveil à l'hôpital, on se posait la question de la possibilité de revoir le danois sur un terrain. S'il doit garder son défibrilateur, ça se sera pas en Italie. Mais c'est autorisé ailleurs... 

 

18h30: Eriksen sort de l'hôpital

Près d'une semaine après son arrêt cardiaque sur le terrain, Eriksen s'est fait poser un pacemaker avec succès et sort ce soir de l'hôpital selon la fédération danoise de football. Ces derniers jours, de nombreuses marques de soutien au milieu de terrain ont fleuri sur les terrains et dans les tribunes de l'Euro.

« Merci pour les innombrables messages, ça a été incroyable à vivre et ressentir », a remercié le meneur de jeu danois, qui va désormais rejoindre sa famille.

18h22: Lloris reste prudent

Veille de match, donc conférence de presse pour les Bleus. Le capitaine Hugo Lloris est passé sur l'estrade. Il tient à écarter tout risque d'enflammade.

 

18h10: Hors Euro - Brest engage Der Zakarian

Petite info Ligue 1, parce qu'il n'y a pas que l'Euro dans la vie. Dall'Oglio avait quitté Brest il y a quelques semaines pour s'engager à Montpellier, et apporter un peu de beau jeu après des années de défense solide dans le Sud. Conséquence, les Bretons se retrouvaient sans coach, et Der Zak' au chômage. Le mariage de raison entre les deux cocus de l'affaire ne serait plus qu'une question d'heures.

17h55: C'est parti pour Croatie - République tchèque

Ne manquez pas notre live du match, notre grand manitou Julien Laloye est déjà sur le coup, ça se passe par ici :

 

17h47: Jul veut faire l'hymne des Bleus

On hésite entre donner très cher pour voir ça et se dire que Johnny, c'était pas si mal finalement.

 

17h37: Croatie - République tchèque à venir

C'est bientôt l'heure du deuxième match du jour, un duel incertain entre Croates et Tchèques. Ne faites pas comme moi, pensez à valider votre prono sur notre plateforme avant le début du match ! 

17h25: Les Portugais prudents avant l'Allemagne

On attend bien sûr France-Hongrie demain, mais il ne faudra pas éteindre la télé une fois le match terminé. Une autre rencontre nous concerne au plus haut point : le match entre les deux principaux adversaires des Bleus, Portugal-Allemagne. Vainqueurs 3-0 de la Hongrie, les Portugais ont le bon goût de reconnaitre la Mannschaft comme « également candidate au titre ». « Il faut garder les pieds sur terre », insiste Ruben Dias. « Le match verra s'affronter deux équipes très fortes. Deux des équipes les plus fortes de ce championnat d'Europe. Et deux équipes au style de jeu dominateur », ajoute le défenseur. Gros choc en perspective.

17h14: L'ambiance monte à Londres

Les Ecossais sont très chauds à quelques heures du coup d'envoi d'Angleterre-Ecosse. Un peu trop même.

 

16h59: La Suède remporte un match pourri

Fin du premier match de la journée, on a vécu la plus grosse purge de ce début d'Euro. Victoire de la Suède 1-0 sur un pénalty en seconde période, un délice. C'est à revivre ici si vous avez le courage.

 

16h52: « La santé passe avant la finale » en Angleterre

On vous le disait ce matin, l'UEFA pourrait bien retirer la finale, voire les demi-finales, à l'Angleterre pour les déplacer à Budapest. Pas de restriction de déplacements et un stade plein, on comprend que ça puisse faire envie à défaut d'être bien responsable. Boris Johnson, le Premier Ministre britannique, a déclaré : « Nous allons discuter avec l'UEFA pour savoir ce qu'ils veulent et voir si nous pouvons proposer des aménagements notables, mais la santé publique reste la priorité. » Lundi, le Royaume-Uni a repoussé la levée des dernières restrictions au 19 juillet en raison d'une hausse des cas liée au variant Delta.

16h43: Giroud affuté à l'entrainement

On dit merci la FFF qui nous propose des petites images d'une séance de frappes à l'entrainement. L'occasion de voir notre Olive national dans un style inimitable, short remonté, mettre de grosses minasses. Une bonne nouvelle s'il devait rentrer en cours de match. Tous Gigi, tous Rourou !

 

16h25: La Nati dans le colimateur des Suisses à cause des hymnes

Des années en France qu'on critique le moindre joueur qui ne chante pas la Marseillaise. Contre l'Italie, plusieurs joueurs suisses n'ont pas chanté leur hymne non plus. Forcément, la différence avec la transe des transalpins s'est remarqué, et comme la Nati a pris la marée, beaucoup ont fait le rapprochement. 

 

16h03L'histoire mimi du jour

C'est Mats Hummels, buteur malheureux lors de France-Allemagne, qui a raconté à Bild que son fils de 3 ans avait sauté de joie quand il a vu son papa marquer. Petit chat... 

«Heureusement, il ne sait pas encore ce qu’est un but contre son camp. Il pense que c’est toujours bien de mettre le ballon au fond des filets. On m’a dit qu’il avait applaudi. Je vais lui expliquer tout ça.»

 

15h55: De Bruyne se sent H-24 comme s'il venait de sortir de chez le dentiste. 

J'avais loupé cette quote de KDB sur sa blessure au visage, après le match de la Belgique hier: «Je ne ressens rien du côté gauche, comme après une visite chez le dentiste. Mon nerf est très affecté, ce qui pourrait prendre six mois. Ce n’est pas une sensation confortable, mais le plus important est que je puisse jouer.»

Ouais, non seulement jouer mais mettre tout le monde à l'amende. Hier, il rentre, il fait une passe et marque un but pour sauver son équipe. Le tout avec l'impression constante de s'être fait arracher les dents de sagesse, donc. 

15h49: Il est lààààààààà, le factu de notre envoyé spécial à Budapest sur la conf des Bleus. Un petit moment qu'il était prêt mais il s'était perdu dans un recoin de notre back-office le coquin. On a fini par remettre la main dessus. 

 

15h15: Je vous mets aussi la réponse de DD sur l'importance de Griezmann, qui devrait fêter demain sa 50e titularisation d'affilée en équipe de France. Il est jamais blessé jamais fatigué, Grizou. C'est fou. 

«Il fait partie des leaders par ses buts, ses passes, ses déplacements. C'est un joueur créatif et il a cette faculté du don de soi. Parfois, il fait un peu trop d'efforts défensifs mais il a ça en lui, c'est naturel et c'est important pour le collectif. Ça ne l'empêche pas de garder son influence et son efficacité. Il enchaîne les matchs avec nous. Il n'a plus vingt ans mais il est là, il prend soin de lui, c'est un grand professionnel. Il est aussi épargné par les blessures. Il n'y a qu'à regarder ses statistiques de buts et de passes décisives en équipe de France. Si on ajoute sa capacité quand on n'a pas le ballon, il fait partie des tout meilleurs joueurs du monde.»

14h59: Ca va partir pour le match ! A suivre par ici avec le grand Julien Laloye aux commentaires. Ca vaut le détour rien que pour ça. 

14h40: Et mais c'est bientôt le premier match du jour, au fait ! Un petit Suède-Slovaquie pour lancer cet aprem, les Slovaques peuvent d'ores et déjà se qualifier pour les 8e de finale en cas de victoire (et quasiment avec un nul, d'ailleurs). 

14h21: Lloris heureux de jouer devant 60.000 personnes demain (même si 57.500 seront contre lui).

«On est heureux de jouer dans un stade plein. Il y aura de l'ambiance, de la couleur, avec des Hongrois portés par leur public. C'est un facteur important. Ils vont répondre présent. Pour nous, ce sera plus compliqué pour communiquer sur le terrain. Pour moi, ce sera difficile de communiquer avec un attaquant ou même un milieu offensif par exemple. Ce sont des paramètres qui changent mais on est très heureux de revenir aux fondamentaux de notre sport.»

13h50: C'est parti pour Hugo et DD ! Et c'est à suivre par ici. 

13h35: Bientôt la conf des Bleus, au fait. Ca devrait débuter d'ici 10 minutes normalement. On va évidemment suivre ça avec intérêt. 

13h10Dédé Gignac aux JO de TOkyo, c'est presque fait

Info Le Parisien qui était dans les tuyaux ces dernières semaines et qui a pris de la consistance au vu des désistements imposés à droite et à gauche. Le PSG, Lille, ou Nice, pour ne citer qu'eux, refusent en effet de libérer leurs joueurs en pleine préparation pour se rendre au Japon. Ripoll va avoir du mal à trouver 25 bonhommes à emmener. 

 

https://twitter.com/le_Parisien/status/1405813946716721153

12h35Un petit rappel aux Fédérations après le cocagate de CR7 (suivi par Pogba avec une célèbre marque de bière)

Si Coca-Cola et Heineken n'ont pas répondu aux nombreuses sollicitations médiatiques après les gestes de Ronaldo et Pogba, l'UEFA a rappelé jeudi que « les contributions de ces sponsors sont importantes pour le tournoi et le football européen», selon le directeur de l'Euro Martin Kallen lors d'un point-presse.

Les deux marques sont les plus gros partenaires de la confédération européenne, selon une étude du cabinet KPMG, qui estime la valeur annuelle du contrat de Heineken à 45 millions de dollars (38 millions d'euros) et de celui de Coca-Cola à 35 millions de dollars (29 millions d'euros). Mais l'UEFA n'envisage pas de sanction individuelle contre Ronaldo ou Pogba: «Nous avons un règlement approuvé par les fédérations qui participent (à l'Euro), nous sommes en contact et leur avons rappelé leurs obligations», a-t-il ajouté.

12h14: Les Allemands n'ont pas le moral

L'optimisme des supporters allemands était déjà entamé avant la compétition, et la défaite en ouverture face aux Bleus ne les a pas aidés à aller mieux. Selon un sondage express réalisé pour l'agence sportive SID, seulement 29% d'entre eux ont été «convaincus» par ce premier match, et 37% croient à une qualification pour les 8e. Quand on sait qu'une 3e place de poule peut suffire, ça fait vraiment pas beaucoup. 21% pensent même que les chances de la Nationalmannschaft sont «faibles».

11h58La finale à Budapest plutôt qu'à Londres ? 

L'info nous vient du Daily Mail, ce matin. L'UEFA aurait menacé l'Angleterre de lui retirer la finale, prévue le 11 juillet à Wembley, si les restrictions sanitaires n'étaient pas assouplies. En l'état, le gouvernement britannique n'envisage pas de faire des exceptions aux mesures de quarantaine pour les officiels et les sponsors, notamment. Ce qui ne plaît que moyennement à l'UEFA (étonnant). Je ne sais pas pourquoi mais je sens que tout ce petit monde va finir par trouver un terrain d'entente. 

11h35: Mais oui c'était l'anniv de Clément Lenglet hier. 26 ans pour le Barcelonais, tut tut. 

 

11h27: Les Bleus sous le cagnard demain

C'est un élément qui va avoir son importance, et d'ailleurs le staff essaie de préparer les joueurs en conséquences. Il va faire très TRES chaud demain à Budapest, et ce match à 15h00 s'annonce épuisant pour les organismes. Il devrait faire 33°C, et encore plus en plein soleil. Heureusement qu'il y aura la pause fraîcheur. 

11h02: Cette histoire de bouteilles est en train de prendre de sacrées proportions. Tout le monde en parle... Joli coup de pub, au final. Les deux marques peuvent dire un grand merci à Ronaldo et Pogba. 

 

10h46: Busquets de retour avec l'Espagne

Bonne nouvelle pour la Roja. Son capitaine Sergio Busquets, à l'isolement depuis un test positif au Covid-19 le 6 juin, a été testé négatif et va réintégrer le groupe ce vendredi. Il pourrait donc rejouer dès demain, contre la Pologne.

10h20Oyez, oyez ! Notre podcast de la semaine vient de sortir. 

Tous les vendredis, on vous propose une petite discussion de 10 minutes autour d'un sujet d'actu. Forcément, ce mois-ci, ça va beaucoup tourner autour de l'Euro. Après la France (trop?) confiante, le deuxième épisode est consacré à Paulo Pogba, qu'on a retrouvé face à l'Allemagne comme on l'avait quitté au Mondial 2018: en patron. 

09h48: L'instant lecture du matin. Vous ne pouvez pas passer à côté de ce papier sur ce genou à terre dont on parle tant depuis le début de l'Euro. 

 

09h36Moscou ferme sa fan zone

La ville l'a annoncé ce matin. En fait, tous les événements «de divertissement» réunissant plus de 1.000 personnes sont désormais interdits en raison de la récente flambée des cas de Covid-19. L'espace réservé aux supporters qui voulaient suivre l'Euro au complexe olympique de Loujniki va donc fermer ses portes. 

09h24: Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe de France en cette veille de deuxième match, c'est par ici. 

 

09h15: Car oui, l'Angleterre et l'Ecosse vont s'affronter pour la 115e fois, 149 ans après avoir joué à Glasgow, le 30 novembre 1872, le tout premier match international de l'histoire. Mais je suis sûr que vous le saviez déjà. 

09h11: Les supporters écossais n'ont que 2.600 places pour le match mais ils sont environ 20.000 à Londres, d'après les médias anglais. Faut dire qu'ils attendent de participer à une grande compétition depuis le Mondial 98 en France... 23 ans ! Alors en plus quand le tirage au sort vous offre votre plus vieux rival en face. 

09h09: Match très très attendu, notamment, entre Anglais et Ecossais. L'ambiance va être dingue à Wembley, et d'ailleurs elle l'est déjà depuis hier dans les rues de Londres. La Tartan Army a débarqué en force, tout en kilt et en pintes de bière, et ça fait beaucoup de bruit. 

09h03: Au menu aujourd'hui, les dernières nouvelles de nos petits Bleus, qui affrontent la Hongrie demain. Et puis un gros programme, avec Suède-Slovaquie, Croatie-République Tchèque et Angleterre-Ecosse

09h00SALUT TOUT LE MONDE. Bienvenue chez nous pour une nouvelle journée dans cet Euro. Une semaine déjà que la compète est partie, on a pas vu le temps passer. 

Et c'est parti pour une nouvelle journée dans cet Euro 2021. Ce vendredi, on aura un oeil attentif sur toute l'actu autour de nos Bleus, qui se préparent pour leur second match de poule demain à Budapest face à la Hongrie. Mais il y a également trois beaux matchs qui nous attendent, avec les Tchèques qui peuvent se qualifier s'ils battent les vice-champions du monde croates, la Suède à la relance face à la Slovaquie et surtout ce derby qui sent bon les pintes de bières entre l'Angleterre et l'Ecosse. Les représentants du Chardon et leurs supporters sont bouillants. Une belle journée s'annonce à Londres. 

>> Toutes les infos, toutes les réactions, toutes les vagues rumeurs qui nous font marrer ou bondir, c'est par ici...