Euro 2021 : Forsberg sur penalty et rien d'autre, la victoire de la Suède sur la Slovaquie à revivre en direct

FOOTBALL Les hommes de Lubomir Moravcik vont-ils confirmer la bonne impression laissée face à la Pologne en ouverture ?

J.L.

— 

Emil Forsberg a ouvert le score pour la Suède.
Emil Forsberg a ouvert le score pour la Suède. — Anatoly Maltsev/AP/SIPA

GAME OVER. On s'est profondément ennuyés pendant 45 minutes, et ça s'est un peu animé ensuite avec une équipe suédoise un peu plus entreprenante. Ca a suffi pour marquer et prendre la tête du groupe en attendant Espagne-Pologne demain. Allez ciao tutti on se retrouve très vite pour Croatie-République Tchèque à 21h. 

95e: Il y avait main mais bon le ballon est contré et lui arrive dessus, heureusement que la VAR ne dit rien. 

93e: Dernier coup de chaud dans la surface suédoise, les centres s'accumulent, on réclame des mains à tire-larigot. Même le gardien est monté. 

90e: Cinq minutes de rab. C'était pas la peine hien monsieur l'arbitre on pouvait s'arrêter là-dessus, il y a encore deux matchs à se cogner aujourd'hui. 

88e: Le rush d'Isak de tout à l'heure. Il mérite 30 secondes de votre temps, je vous assure

 

85e: La Slovaquie n'existe plus vraiment depuis qu'Hamsik a dû laisser sa place, raide comme la justice après une attaque de crampes.

82e: OH ISAK QUI CRAQUE ET QUI CROQUE. Encore un déboulé de malade mental que l'attaquant de la Real Sociedad essaie de finir à la Messi alors qu'il son poto tout seul sur la droite. Pas content le QUaison et il a raison. 

78eFORSBERG NE SE TROMPE PAS !!!!! La Suède ouvre le score, et ce n'est pas scandaleux sur le dernier quart d'heure, il faut le reconnaître. 

75ePENALTY POUR LA SUEDE !!!! RIen à dire me semble-t-il. Le gardien fauche Quaison lancé par une magnifique déviation de Isak. 

71e: Pause fraîcheur. Il fait 63 degrés en Russie, donc on peut aussi excuser le manque de rythme sur les 45 premières minutes. Peut être ce qui nous attend demain à Budapest contre la Hongrie, soit dit en passant

69eISAAAAAAAAAAAAK L'ACTION MONUMENTALE !!! Il élimine en plusieurs temps au moins quatre adversaires sur quarante mètres, et termine par une frappe au premier poteau déviée par Dubravka. Quel rush. 

65e: Isak qui montre sur sur défenseur pour poser un smash. Juste au dessus de la barre. Ca se précise tout de même. 

62e: Entrée de Robin Quaison, un des bons attaquants du championnat d'Allemagne. Enfin bon il joue à mayence c'est pas Pelé non plus. Mais il va apporter plus de vitesse de BErg, ce qui ne devrait pas être bien sorcier. 

58eOOOHHHHHHHHH DUBRAVKA LA REPONSE DU GARDIEN A LA GARDIENNE. L'envolée incroyabe du gardien des Magpies sur la tête de jesaispasquilsson. Enfin une occasion suédoise. 

56eOH LA MANCHETTE D'OLSEN. Je peux vous dire que mon code aurait vrillé. Bon Kucka était hors-jeu sur ce coup-franc bien tiré par Hamsik. Presque le plus grand frisson de l'après-midi jusqu'ici. 

53e: La louche pour Isak de Forsberg m'a presque réconcilié avec le football. Et quel retour de Skriniar derrière. On n'en parle pas souvent mais je le mets dans mon top 10 défenseurs centraux en Europe le joueur de l'Inter

50e: OH DUDA !!!! Ca s'envole de peu mais enfin un peu de folie dans ce match. 

48e: L'impression que les Suédois ont entendu parler du pays et des forêts de pin à la mi-temps. Je sentirais presque un peu de volonté dans ce qu'ils proposent. Pour la qualité, c'est autre chose

46e: Ca reprends avec une séquence suédoise presque sexy. Je me frotte les yeux et je reviens pour être sûr. 

Mi-temps. On s'est profondément ennuyés. Fallait être solide pour pas pioncer, heureusement que je suis encore jeune, sinon je sombrais. 

42e: AHAHAH La Suède avait touché 89 ballons SUR TOUT LE MATCH contre l'Espagne m'apprend la doublette de beIN aux manettes. Quel plaisir tu dois prendre en jouant dans cette équipe (non)

37e: Tu sens que la Slovaquie a bossé les coups de pied arrêté comme jamais. Ils nous sortent une nouvelle combinaison presque à chaque fois. Rappelez-vous le but de Skriniar au premier match

 

34e: Le sachiez-tu ? Pour se remettre un peu en forme avant l'Euro, Hamsik est allé traîner sa crête et ses guêtres...en Suède. Cinq matchs et un but en avril dans un club de seconde zone. Ils doivent se les mordre là parce qu'il déroule l'ancien napolitain

28e: Pas de mimine de Danielson là ??? Non dit la VAR, après un joli mouvement de latéral à latéral. Les Slovaques sont les seuls à avoir la capacité collective d'enclencher des choses. La Suède, ils couperaient du bois que ce serait le même sport

24e: Au tour d'Olsson de prendre une biscotte après avoir coupé un contre de façon pas jolie jolie. Perso je préfère les Krisprolls quand même. 

20e: Le défenseur slovaque (Laurent) Koscelnik se roule au sol après une petite semelle d'Isak. Disons que physiquement les monteurs de meuble sont un peu au-dessus. 

17e: C'est le moment de vous confier que la Suède m'a offert quelques-unes des plus belles purges de ma petite vie de journaliste sportif. Je me souviens d'un match contre l'Irlande au SDF en 2016, wahou j'avais du prendre de la coke pour pas dormir. Alors que c'était si fort en 1994

 

13e: Pas grand monde dans le stade alors que la jauge est à 50% en théorie. Figurez-vous que la plupart n'atteignent même pas le nombre de spectateurs autorisés en raison des contraintes liées aux déplacements pour les supporters, et sans doute à des prix prohibitfs pour la population locale, comme à Bakou. 

10e: Moi à chaque fois que j'entends le nom du défenseur suédois Lustig

 

7e: Ah ça se réveille autour d'Isak dont l'impact physique mobilise bien la moitié d'un pays pour le bloquer. Ce qui laisse des espaces pour le reste, même si vu la charette de Berg, pas sûr que ce soit une bonne option. 

4e: Déjà deux centres vénéneux dans la surface suédoises dégagés un peu n'importe comment. Et un coup de tête dangereux de Kucka au-dessus. Ca va les Jaunes, ça dort pas trop ?

1e: ALLEZ C'EST PARTIIIIIIIIIIII. Chaleur de bouc à Saint-Petersbourg, qui accueillle déjà son 35e match de la compétition, trois ans après avoir organisé un Mondial. La vie est belle

14h55: J'ai cité Duda tout à l'heure, mais j'avais bien kiffé aussi Robert Mack (et non pas Robert Malm, pas le même délire) contre la Pologne. J'espère qu'il ne me décevra pas.

14h45: Si vous n'avez pas encore allumé la télé vous pouvez patentier, ça vous évitera de vous coltiner 10.000 pubs sur les paris sportifs

 

14h35: Aucune surprise au niveau des compos. Kulusevski commencera sur le banc, lui qui a raté le premier match pour cause de Covid

 

14h30: Me voici me voilà, j'étais en train de m'inscrire au media day escrime avant les JO, parce que oui nous sommes multi-casquette ici. 

On est encore en plein dedans, bien sûr, mais dans notre tête, la Slovaquie se bat déjà avec la République tchèque pour le titre d’équipe surprise du tournoi. Au-delà de la victoire, son premier match contre la Plogne avait été très abouti tactiquement, avec un jeu en transition assez remarquable articulé autour du duo Hamsik-Duda. On a hâte de les voir remettre ça contre les Suédois, à condition que les vikings veuillent bien se livrer un peu plus que face à l’Espagne. Malgré l’absence de Zlatan, le potentiel offensif suédois est largement supérieur aux dernières compétitions (Isak, Kukulevski, Berg, Forsberg), ce serait donc bien d’essayer de jouer au foot, pour voir.

 

» Rendez vous à 14h30 pour ce premier match de la journée