France-Allemagne Euro 2021 : Y a-t-il eu scandale (en défaveur des Bleus) au niveau de l’arbitrage ?

FOOTBALL L’arbitrage de Carlos Del Cerro Grande, lors de la victoire (1-0) des Bleus, a beaucoup fait parler

David Phelippeau

— 

Le début de l'action litigieuse sur Mbappé.
Le début de l'action litigieuse sur Mbappé. — Matthias Schrader/AP/SIPA
  • La France s'est imposée (1-0) contre l'Allemagne mardi soir.
  • Pourtant, des décisions arbitrales en défaveur des Bleus ont beaucoup fait polémique.

Si les Bleus ne l’avaient pas emporté (1-0), mardi soir, on imagine, ce mercredi matin, qu’un nom – escorté sans aucun doute de noms d’oiseaux - reviendrait en boucle partout : celui de l’arbitre du match Carlos Del Cerro Grande. Pour beaucoup d’observateurs, l’Espagnol n’a pas brillé et a souvent pris les mauvaises décisions. Retour sur cinq actions litigieuses avec Sébastien Denis, qui a officié une dizaine d’années dans l’élite française en tant qu’arbitre assistant.

Pavard prend un coup de genou de Gosens (49e) : Rouge ou pas rouge ?

Lors d’un gros temps fort allemand, le latéral droit est percuté (58e) par le genou de Robin Gosens. Pavard a mis de longues secondes à retrouver ses esprits après le coup reçu à la tête. L’arbitre n’a même pas adressé de carton jaune à l’encontre de l’Allemand. « Pour moi, l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) aurait dû intervenir, il y a clairement mise en danger de l’intégrité physique de l’adversaire, estime Sébastien Denis. Cela aurait pu être un motif d’exclusion, même s’il n’y a pas de notion d’intentionnalité. »

Le premier but français de Mbappé annulé pour hors-jeu (66e)… puis à la 85e, même chose pour Benzema : Logique

« Cela se joue à chaque fois sur une foulée, mais il y a hors jeu les deux fois », estime l’ancien arbitre assistant. Sur le premier but, c’est l’arbitre assistant qui lève à bon escient. Sur le second, le VAR prend la bonne décision, Pogba traînant un peu avant de lancer Mbappé qui avait trouvé Benzema.

Mbappé stoppé dans la surface de réparation allemande par Hummels (78e) : Penalty ou pas penalty ?

78e minute, Benzema lance dans la profondeur Mbappé. Les images rappellent le sprint du Parisien qui avait humilié les défenseurs argentins en 8e de finale du Mondial russe. « Avalé » par la vitesse de Mbappé, Hummels se jette pour lui arracher le ballon avant que Kyky ne se présente face à Neuer. Faute ou pas faute ? Sébastien Denis « Il enlève le ballon, mais il y a aussi contact. Dans ce genre de tacles, le contact est inévitable. Le VAR n’est pas intervenu car il a considéré qu’il n’y avait pas d’erreur manifeste de l’arbitre. On est dans ce qu’on appelle la zone grise de l’interprétation de l’arbitre. » Ainsi, l’ancien arbitre assistant est persuadé que si l’arbitre avait sifflé penalty, le VAR ne l’aurait pas déjugé pour autant.

En bonus : Rüdiger pose ses canines sur le dos de Pogba (45e), sanction à venir de l’UEFA ?

Mais, qu’est ce qui a pu passer par la tête de Rüdiger à la 45e ? Au marquage dans le dos de Pogba, le défenseur allemand semble mordiller le milieu de terrain français puis lui caresse affectueusement de haut du torse (les tétons ?). Pogba signale les agissements de l’Allemand à l’arbitre, mais aucune décision n’est prise. Et l’arbitrage vidéo ne bronche pas. En attendant, Pogba a été très classe après le match : « Nous sommes amis. Ce n’était rien de grave. Je pense que vous avez vu les images télévisées, c’est fini, c’est du passé, je ne crie pas pour des cartons jaunes ou rouges pour de telles actions. Je pense qu’il m’a un peu grignoté/mordillé. Nous nous connaissons depuis longtemps. Je l’ai senti, je l’ai dit à l’arbitre, il prend les décisions et il a pris la décision. Il n’a pas reçu de carton et je pense que c’est mieux comme ça. Je ne veux pas qu’il soit banni à cause de ça. Nous nous sommes embrassés à la fin du match et c’était tout. » Ceci pourrait ne pas empêcher la commission de discipline de l’UEFA de sanctionner Rüdiger.