Euro 2021 : Greenpeace présente ses excuses après le crash de son ULM avant Allemagne-France

FOOTBALL L'association écologique a évité le pire de justesse avec son happening avant France-Allemagne

N.C.

— 

Un ULM a failli se crasher avant le coup d'envoi de France-Allemagne le 15 juin 2021.
Un ULM a failli se crasher avant le coup d'envoi de France-Allemagne le 15 juin 2021. — Matthias Schrader/AP/SIPA

Une grosse, grosse frayeur. Mardi soir, avant le coup d’envoi de France-Allemagne, un activiste de Greenpeace, arrivé au-dessus du stade dans un engin de type ULM, a failli s’écraser en tribune. Après avoir heurté un câble de télévision, il a difficilement rétabli les commandes avant de frôler une tribune et de s’abîmer, sans dommages, sur la pelouse de l’Allianz Arena. Deux personnes ont tout de même été blessées.

Mercredi matin, Greenpeace ​a présenté ses excuses sur Twitter : « Cette action n’a jamais eu l’intention de perturber le jeu ou de blesser des gens. Nous espérons que personne n’a été blessé sérieusement. Nos actions sont toujours pacifiques et non violentes. Hélas, tout ne s’est pas passé comme prévu, nous en sommes désolés. »

En réalité, le pilote « aurait dû survoler le stade et laisser tomber un ballon en latex » avec le message « Kick out Oil » («dehors le pétrole », en VF), selon un porte-parole. « Des difficultés techniques l’ont forcé à atterrir dans le stade », a-t-il ajouté.

La Fédération allemande furieuse

Après la rencontre, Didier Deschamps, aux premières loges lors de cet incident, a avoué avoir eu peur. « En me réfugiant avec Guy [Stephan], j’ai heurté le banc. J’ai une petite bosse, ce n’est rien, a-t-il raconté. On a frôlé le drame. Ça aurait pu être plus grave. Ça n’a pas lieu d’être. Ça n’a pas de conséquence heureusement. »

Côté allemand, on était assez furax également. « Cette personne s’est mise elle-même en danger et en a blessé d’autres. De notre point de vue c’est inacceptable, a déclaré la Fédération allemande via son porte-parole, Jens Grittner. Les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves. »