Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la cinquième fois

JUDO Le quatrième titre mondial d'affilée 

20 Minutes avec AFP

— 

Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la cinquième fois 
Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la cinquième fois  — Zsolt Szigetvary/AP/SIPA

Elle écrit un peu plus l’histoire du judo. La Française Clarisse Agbegnenou a remporté mercredi son cinquième titre mondial, le quatrième d’affilée, en battant la Slovène Andreja Leski par ippon en finale des Championnats du monde de Budapest dans la catégorie des -63 kg.

Agbegnenou sera en lice cet été lors des Jeux olympiques de Tokyo, où elle visera la médaille d’or qui manque à son immense palmarès. Désormais quintuple championne du monde et quintuple championne d’Europe, la Française avait échoué en finale des JO de Rio en 2016.

Première médaille française au mondial

Déjà sacrée lors des Mondiaux 2014, 2017, 2018 et 2019, Agbegnenou (28 ans) n’est désormais plus très loin des trois judokas les plus titrées de l’histoire des Championnats du monde : la Japonaise Ryoko Tani, la Chinoise Wen Tong (sept titres chacune) et la Belge Ingrid Berghmans (six).

Avec cette victoire, elle offre par ailleurs à l’équipe de France sa première médaille lors de ces Championnats du monde.

« Je suis contente d’être allée chercher cette cinquième étoile, ce cinquième titre. Dans la préparation, je vois qu’il y a des choses qui vont. Il faut continuer sur cette lancée. (…) Je vais travailler encore un peu plus le debout pour être prête aux Jeux », a déclaré celle qui avait mal vécu le report des JO : « Je n’aurais jamais pensé être aussi bas, dans ma vie, dans ma carrière. Je voulais presque tout arrêter, j’en étais là. »