Roland-Garros : Rafael Nadal ne battra pas le record de sets gagnés d’affilée

TENNIS L'Espagnol s'est arrêté à 36 (bouuuuuh)

N.C.

— 

Rafael Nadal maîtrise le sourcil arqué mieux que personne.
Rafael Nadal maîtrise le sourcil arqué mieux que personne. — Michel Euler/AP/SIPA

A Roland-Garros,

Quand on parle de Rafael Nadal à Roland, il y a toute une palanquée de chiffres que l’on peut sortir pour rendre compte de la domination sans partage de l’Espagnol. En quête d’un 14e sacre Porte d’Auteuil, il y a enregistré ce mercredi sa 105e victoire (sur 107 matchs), face à Diego Schwartzman en quart de finale.

Après toutes ces années, il y a tout de même un record que le Majorquin ne détient pas sur sa terre : celui du nombre de sets remportés d’affilée. Il appartient à Bjorn Borg, qui avait concassé la concurrence entre 1979 et 1981. Si Nadal était allé au bout en ne collant que des 3-0, il l’aurait battu. Mais en laissant la seconde manche à l’Argentin ce mardi (6-3, 4-6, 6-4, 6-0 score final), il s’est arrêté à 36.

« Pas mon état d’esprit »

Caramba, encore raté, après la série de 38 sets interrompue en 2018. Pour la petite histoire, c’est… Schwartzman, déjà, qui s’en était chargé, encore en quarts de finale. M’enfin, il n’y a que nous que ça intéresse tout ça. L’intéressé n’en fait pas du tout une fixette.

« Je ne prétends pas venir ici sans perdre un set, ce n’est pas mon état d’esprit, a-t-il assuré après la rencontre. Je vais pas dire, si je perds un set, que c’est un désastre. Ça fait partie du jeu. On affronte ici les meilleurs joueurs du monde. On perd tout le temps des sets quand on est un joueur de tennis professionnel, on doit juste se reprendre en main quand ça arrive, c’est tout. »

Allez, circulez. Et puis Bjorn Borg, il a sa statue à Roland, lui ?