Dauphiné: Victoire finale de Richie Porte, encore une grosse perf pour Mark Padun

CYCLISME A 36 ans, l'Australien s'impose enfin dans ce Critérium, quatre ans après avoir laissé échapper la victoire le dernier jour

N.C. avec AFP

— 

Richie Porte a remporté le Dauphiné, le 6 juin 2021.
Richie Porte a remporté le Dauphiné, le 6 juin 2021. — Alain JOCARD / AFP

L’Australien Richie Porte (Ineos) a remporté le Critérium du Dauphiné, la répétition générale dans les Alpes du Tour de France, dimanche, dans la station des Gets. Troisième du Tour de France l’an passé, Porte s’est imposé pour la première fois dans le Dauphiné, quatre ans après avoir laissé échapper la victoire le dernier jour. L’Australien, âgé de 36 ans, succède au palmarès au Colombien Daniel Martinez, qui avait gagné l’édition précédente en août dernier devant le Français Thibaut Pinot.

« Cette victoire représente beaucoup pour moi. J’ai toujours aimé cette course, alors la remporter à 36 ans, c’est important, a-t-il déclaré à l’arrivée. J’ai terminé deux fois 2e du classement général, j’ai aussi perdu le titre dans les derniers kilomètres en 2017… alors finalement gagner ici… je suis sur un nuage. »

Lutsenko et Thomas sur le podium

Cette 8e et dernière étape a été remportée par Mark Padun (Bahrain), son deuxième succès en deux jours de montagne après sa victoire à La Plagne. L’Ukrainien a encore sorti une performance étonnante. Il s’est envolé, façon grimpeur ailé, dès les premières pentes de Joux-Plane, un col hors catégorie de 11,6 kilomètres à 8,5 % de pente moyenne. Il a basculé au sommet avec plus d’une minute et demie d’avance sur ses poursuivants (Konrad, Vingegaard) et a géré la descente très technique.

Au classement final, Porte devance le Kazakh Alexey Lutsenko, deuxième à 17 secondes. Son coéquipier gallois Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018, s’est classé troisième, à 29 secondes. Thomas a chuté dans la descente de Joux-Plane, à moins de 10 kilomètres de l’arrivée, mais a pu reprendre place dans le groupe des favoris.