Tour de France : Geraint Thomas a refusé de venir sur la Grande boucle car il n'était pas leader d'équipe

CYCLISME Thomas est actuellement sur le Tirreno-Adriatico

Hugo Van Acker

— 

Geraint Thomas au Tour de Suisse
Geraint Thomas au Tour de Suisse — SIPA

Courir le Tour de France en étant au « service de l’équipe » et non en tant que leader, très peu pour Geraint Thomas. Le coureur d’Ineos Grenadier s’est entretenu avec la Gazetta dello Sport, ce mercredi, où il a évoqué sa « déception » de rater la Grande boucle cette année.

Le Gallois a survolé le sujet auprès du quotidien sportif italien sans se dérober pour autant : « cela peut sembler un peu dur, mais je ne voulais pas aller sur le Tour simplement pour courir au service de l’équipe. »

Toujours en forme avec des objectifs

Le vainqueur du Tour en 2018 et 2e l’an dernier ajoute avoir « le sentiment d’être à un âge où [il doit] profiter au maximum de toutes les opportunités. En ce sens, le Giro constitue à coup sûr une meilleure chance. Je pense encore avoir le niveau pour être leader. Un autre rôle en France ne m’intéressait pas. »

Du haut de ses 34 ans il ne se sentait donc pas à 100 % pour le Tour. Ajoutons à cela que son équipe Ineos a préféré miser sur Egan Bernal comme leader unique du Tour et que Thomas trouve que le parcours du prochain Giro « lui convient plus » et le choix devient tout de suite plus clair.

Thomas n’avait pu signer mieux qu’une 37e place sur le Dauphiné en août. Mais il assure qu’il se sent « un peu mieux » aujourd’hui et que les « sensations ont été bonnes » lors des entraînements.

Sur Tirreno-Adriatico, une course de huit étapes qui se dispute jusqu’au 14 septembre, il est leader avec comme équipier de luxe Chris Froome, autre recalé du Tour de France.