Tour de France : Pas de fracture mais une inflammation du sacrum et des hématomes pour Thibaut Pinot

CYCLISME Le leader de la Groupama-FDJ a passé une IRM de la colonne lombaire et du bassin lundi

20 Minutes avec AFP

— 

Thibaut Pinot après sa chute à Nice
Thibaut Pinot après sa chute à Nice — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/POOL/SIPA

Thibaut Pinot, en perdition dans les Pyrénées, ne souffre d'aucune fracture, a annoncé son équipe lundi après des examens passés lors de la journée de repos.

« Thibaut Pinot a passé une IRM de la colonne lombaire et du bassin. L'imagerie révèle la présence d'hématomes de la musculature lombaire et une inflammation du sacrum sans fracture », indique Groupama-FDJ dans un communiqué. « Ces lésions, conséquences de sa chute lors de la première étape du Tour, correspondent aux symptômes douloureux ressentis par Thibaut à l'effort maximal », ajoute l'équipe française.

Douleurs dorsales

Après avoir lâché plus de 18 minutes sur les prétendants au classement général samedi dans la première étape pyrénéenne, le triple vainqueur d'étape sur le Tour de France avait expliqué être très handicapé par des douleurs dorsales. « J'ai tellement mon mal au dos que je n'ai pas de force, je n'arrive pas à pédaler », avait-il expliqué.

Il était tombé dès le premier jour de la Grande boucle, à seulement trois kilomètres de la ligne d'arrivée à Nice. « J'ai un hématome dans le dos parce qu'un concurrent m'est rentré dedans, avait-t-il détaillé le lendemain. C'est ça qui m'inquiète le plus ».

A nouveau gêné après quelques kilomètres d'ascension, Thibaut Pinot a encore abandonné environ 10 minutes sur les meilleurs dimanche lors de la deuxième manche pyrénéenne.