Robert Marchand, doyen du cyclisme mondial, s’est éteint à 109 ans

HOMMAGE Le centenaire est décédé dans la nuit de vendredi à samedi dans un Ehpad de Mitry-Mory (Seine-et-Marne)

N.S.

— 

Robert Marchand, le 5 janvier 2017 à la veille d'une tentative de record de l'heure dans sa catégorie d'âge.
Robert Marchand, le 5 janvier 2017 à la veille d'une tentative de record de l'heure dans sa catégorie d'âge. — AFP

Il avait annoncé sa retraite sportive en janvier 2018, à l’âge déjà incroyable de 106 ans. Avant de remonter une heure durant sur un vélo à Saint-Quentin-en-Yvelines en octobre de la même année… Né le 26 novembre 1911, Robert Marchand s’est éteint dans la nuit de vendredi à samedi. Le doyen des cyclistes recensés sur Terre est décédé dans son sommeil, dans un Ehpad de Mitry-Mory en Seine-et-Marne, indique Le Parisien.

« C’est avec une énorme tristesse que nous apprenons la disparition de notre ami, camarade et champion Robert Marchand a l’âge de 109 ans, a écrit la maire communiste de la ville Charlotte Blandiot-Faride sur Facebook. Repose en paix mon ami et merci pour tous les rêves que tu as fait vivre ! »

Son dernier grand exploit sportif, le centenaire l’aura accompli en janvier 2017. A 105 ans, il avait établi le record du monde de vitesse à vélo de sa catégorie après avoir parcouru 22,547 kilomètres en une heure. Le dernier d’une longue liste de performances incroyables qui, année après année, avaient accru la médiatisation autour de l’ancien pompier de Paris, au charisme inversement proportionnel à sa taille modeste (1,58 m), même s’il se présentait comme « un type simple et normal ».