Montpellier-PSG : Si Neymar a aussi peu joué, c’est « parce qu’il a eu un peu de fièvre »

FOOTBALL Le Brésilien n’a disputé que cinq minutes de la demi-finale de Coupe de France remportée aux tirs au but dans l’Hérault, mercredi soir.

N.S. avec AFP

— 

Neymar a quand même eu le temps de transformer un tir au but dans son style caractéristique, mercredi soir lors de Montpellier-PSG.
Neymar a quand même eu le temps de transformer un tir au but dans son style caractéristique, mercredi soir lors de Montpellier-PSG. — Pascal Guyot / AFP

Cinq minutes de jeu, un carton jaune et un tir au but transformé… Voici le bilan de Neymar, mercredi soir lors de l’épique qualification du PSG à Montpellier (2-2, 6 t.a.b. à 5). Si la star brésilienne a poireauté aussi longtemps avant d’entrer, c’est parce qu’il était un peu patraque, selon Mauricio Pochettino.

« J’ai laissé Neymar sur le banc parce qu’il a eu un peu de fièvre, un refroidissement, il n’était pas en condition de débuter le match », a précisé l’entraîneur parisien. « C’est une des raisons principales pour lesquelles il n’a pas démarré le match », a ajouté l’Argentin sans plus de précision.

Un carton, une suspension

Si Paris n’avait pas autant galéré, l’attaquant de 29 ans serait resté dans le formol. « Si on avait mené largement, il ne serait pas rentré, a avoué Pochettino. Mais à 2-2, quand il restait cinq minutes et qu’on pouvait finir aux tirs au but, je l’ai fait entrer en jeu. »

L’histoire finit bien pour l’équipe de la capitale. Enfin, presque… « Dommage qu’il ait pris un carton jaune qui va lui coûter une suspension », a regretté le technicien parisien. Une sanction qui pourrait le priver de finale de Coupe, le 19 mai.