Droits TV : La LFP pense à réduire la Ligue 1 à 18 clubs

FOOTBALL Selon « Le Parisien », le passage de 20 à 18 clubs ferait l’unanimité chez les décideurs. Il pourrait avoir lieu dès 2022

N.S.
— 
Avis de tempête sur le football français, secoué par la crise des droits TV.
Avis de tempête sur le football français, secoué par la crise des droits TV. — Loïc Venance / AFP

Le séisme Mediapro n’en finit plus de produire des répliques. Le retrait du groupe sino-espagnol et la fin de sa chaîne Téléfoot en février a plongé le football français dans le marasme. Alors que la question des droits TV pour la saison à venir reste en suspens, Le Parisien indique qu’une réduction de la Ligue 1 de 20 à 18 clubs (comme entre 1997 et 2002) pourrait être effective assez rapidement, peut-être dès la saison 2022-2023.

Le quotidien assure que le sujet a été largement débattu lors du conseil d’administration de la LFP du 21 avril selon un constat tout simple : puisque le gâteau s’amenuise à vue d’œil, autant être moins nombreux à le partager. Canal+, qui souffle le chaud et le froid depuis qu’il a récupéré l’ensemble du championnat de L1, pousserait en faveur de cette réduction de l’élite, qu’approuverait Vincent Labrune, le président de la LFP.

Aulas pencherait pour une L1 à 16 clubs

La chaîne cryptée a d’ailleurs fait savoir qu’elle n’était intéressée à court terme que par la diffusion des plus grosses affiches de L1. Certains dirigeants influents, comme le Lyonnais Jean-Michel Aulas, militeraient même pour un championnat à 16. Les clubs emportés par la crise actuelle ne seraient alors tout simplement pas remplacés.