Paris-Nice : Privée de promenade des Anglais pour cause de confinement, l’arrivée se fera dans l’arrière-pays

CYCLISME Les deux dernières étapes passeront dans des communes non concernées par les restrictions de déplacement

F.Bi. avec AFP
— 
Arrivée de la première étape du Paris-Nice 2021, à Saint-Cyr-l'Ecole le 7 mars.
Arrivée de la première étape du Paris-Nice 2021, à Saint-Cyr-l'Ecole le 7 mars. — Christophe Ena/AP/SIPA

Pas de final sur la promenade des Anglais, mais une arrivée à Levens, un village de 5.000 habitants. Le parcours des deux dernières étapes de la course cycliste Paris-Nice, au parcours modifié en raison du confinement partiel, resteront samedi et dimanche dans l’arrière-pays niçois, a annoncé vendredi le maire de Nice Christian Estrosi.

« L’organisation a proposé un plan B, hors zone confinée », a-t-il déclaré sur France Bleu Azur. La septième étape partira du Broc et se terminera comme prévu à Valdeblore La Colmiane. Celle de dimanche, raccourcie, partira du Plan du Var, à une trentaine de kilomètres au nord de Nice, et aura la forme d’une quasi-boucle. Les modalités techniques restent à préciser par la société organisatrice ASO.

La préfecture des Alpes-Maritimes avait prévenu jeudi qu'« en tout état de cause, ces étapes ne pourront se dérouler qu’en dehors de la zone confinée et à huis clos ».

Déjà raccourci l’an dernier

Les modalités de confinement des deux précédents week-ends ont été reconduites en raison d’une situation sanitaire qualifiée de « toujours très préoccupante » et de la pression « extrêmement forte » sur les hôpitaux du département.

Ce reconfinement s’applique du vendredi 18 heures au lundi 6 heures et concerne 63 communes du littoral, de Théoule-sur-Mer, à l’ouest du département, jusqu’à Menton, à la frontière italienne, dont les villes de Nice, Antibes et Cannes.

L’an passé, en raison de la pandémie de Covid-19 alors à ses débuts, Paris-Nice avait été raccourcie de sa dernière étape et s’était achevée dans la station de La Colmiane.