TFC : Toulouse licencie son espoir Adil Taoui

FOOTBALL Le TFC, troisième de Ligue 2, a annoncé ce lundi le licenciement de son jeune attaquant Adil Taoui, mis à pied depuis deux mois pour « faute grave »

N.S.

— 

Adil Taoui lors de TFC - Dunkerque, le 22 août 2020.
Adil Taoui lors de TFC - Dunkerque, le 22 août 2020. — Frédéric Scheiber / Sipa

Depuis son arrivée de Limoges, sa ville natale, en 2016, il était considéré comme l’un des grands espoirs du TFC. Mais Adil Taoui n’aura disputé que 23 minutes de Ligue 1 et 19 de Ligue 2 en trois apparitions avec l’équipe première des Violets. Ecarté du groupe professionnel depuis deux mois, le jeune attaquant de 19 ans, initialement sous contrat jusqu’en juin 2022, a été licencié par l’actuel troisième de L2.

« Au terme de la procédure disciplinaire engagée à l’encontre de M. Adil Taoui pour faute grave, le Toulouse FC a décidé de rompre le contrat de travail qui le liait au joueur », a affirmé le club dans un communiqué. Le TFC « ne fera aucun commentaire supplémentaire concernant cette procédure disciplinaire », précise le texte.

Des relations avec Garande très détériorées

L’international U16 et U18, qui avait reçu quelques sollicitations sans lendemain au cours du mercato l’été dernier, n’a plus été vu en pro depuis la première journée de L2, le 22 août dernier contre Dunkerque (0-2). Dès novembre, le site LesViolets.com avait évoqué une dégradation des relations entre l’entraîneur Patrice Garande et Taoui. Jusqu’au point de non-retour donc.

Il reste au jeune joueur à retrouver un club pour accomplir la prophétie de Patrick Gonfalone, réalisée en avril 2017. « Pour moi, c’est du Ben Arfa, assurait son sélectionneur chez les U16 tricolores. J’ai eu Hatem au même âge à Clairefontaine. Adil est du même acabit. Je lui souhaite de faire la même carrière, sinon mieux. »