Open d’Australie : Roger Federer pourrait louper Melbourne et raccrocher plus tôt que prévu

TENNIS La fin de carrière de Roger Federer est peut-être plus proche qu'on ne l'imaginait 

W.P, avec AFP

— 

Roger Federer
Roger Federer — Sydney Low/Cal Sport Media/Sipa /SIPA

Roger Federer a 39 ans. Qu’il n’ait pas envisagé la retraite plus tôt est une bénédiction en soi, mais l’entendre parler de raccrocher nous fait tout drôle. Le Suisse, qui a du mal à se remettre d’une blessure au genou après avoir subi deux opérations, pourrait être trop juste pour l'Open d'Australie et n’exclut pas de mettre un terme à sa carrière professionnelle.

« C’est une course contre la montre. Bien sûr, cela aiderait si j’avais un peu plus de temps, mais cela se jouera à peu de chose », a estimé Federer à propos de l’Open d’Australie, dimanche lors d’une cérémonie de remise de prix en Suisse​.

Une récupération plus longue que prévu

La première levée du Grand Chelem, prévue initialement du 18 au 31 janvier, devrait être repoussée en février en raison des contraintes sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. « J’aurais espéré être à 100 % dès le mois d’octobre. Mais je ne suis pas à ce niveau, même aujourd’hui. Cela risque d’être très juste [pour l’Open d’Australie] », a-t-il ajouté.

Federer, a ensuite nourri les spéculations sur son avenir en évoquant une possible retraite : « Si ma carrière devait s’arrêter là, ce serait bien de la terminer avec cette récompense [Federer a reçu un prix qui récompense le meilleur sportif suisse des 70 dernières années] », a déclaré le Suisse, vainqueur de 20 titres du Grand Chelem.

Le prochain trimestre sera capital

Le natif de Bâle n’a pas joué depuis février 2020, date à laquelle il a subi une opération du genou droit. En juin, Federer a révélé avoir subi une opération complémentaire sur le même genou, ce qui l’a contraint à annuler le reste de sa saison 2020.

« J’espère qu’il y a encore quelque chose à voir de moi au cours de la nouvelle année. Nous verrons bien (…) Nous prenons notre temps, mais les deux, trois prochains mois vont devenir immensément importants pour moi », a prévenu Rodgeur, qui pointe à la 5e place du classement ATP après avoir passé un total de 237 semaines en tête du classement mondial. S’il s’arrête, il aura bien mérité un peu de repos.