PSG-Basaksehir : Le président de la FFF, Noël le Graët, dénonce des « incidents inacceptables »

FOOTBALL Le boss de la Fédération française, qui avait récemment déclaré que le phénomène raciste n'existait « pas ou peu dans le football », a tenu à saluer l'attitude des deux équipes

20 Minutes avec AFP

— 

Le match entre le PSG et Basaksehir interrompu
Le match entre le PSG et Basaksehir interrompu — FRANCK FIFE / AFP

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a dénoncé mercredi des « incidents inacceptables » lors de PSG-Basaksehir en Ligue des champions mardi, rencontre interrompue après des accusations de racisme de la part d'un arbitre.

« Je tiens à saluer l’attitude des deux équipes qui ont pris une décision forte et exemplaire en quittant le terrain. Ces incidents inacceptables n’ont pas leur place dans un stade », a réagi Le Graët dans un communiqué.

« Le phénomène raciste dans le sport n’existe pas, ou peu »

« L’enquête menée par l’UEFA devra faire la lumière sur ces incidents et prendre les sanctions nécessaires si des propos racistes ont été tenus », a-t-il ajouté au lendemain de la rencontre marquée par la décision des deux équipes de quitter la pelouse pour protester contre des propos jugés racistes attribués au 4e arbitre roumain Sebastian Coltescu.

Le Graët avait critiqué ces dernières semaines pour avoir affirmé à la télévision que « le phénomène raciste dans le sport et dans le foot en particulier, n’existe pas, ou peu ».